Suivez-nous :
Mulhouse, la « ville du quart d’heure » avec Carlos Moreno | M+ Mulhouse

Mulhouse, la « ville du quart d’heure » avec Carlos Moreno

29 septembre 2020 à 17h01 par 1 0462

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Travailler, consommer, se divertir, s’éduquer, se soigner (…) dans un périmètre de 15 minutes à pied ou à vélo de chez soi. Axe majeur du nouveau mandat municipal, le concept en vogue de la « ville du quart d’heure » a été présenté, ce mardi à KMØ, par son géniteur : le professeur Carlos Moreno.

Trouver à 15mn au plus de chez soi, à pied ou vélo, tout ce qui est essentiel pour faire ses courses, travailler, s’éduquer, se cultiver, se soigner, pratiquer des loisirs… C’est toute l’idée de la « ville du quart d’heure », concept inventé par le professeur franco-colombien Carlos Moreno, directeur scientifique de la Chaire ETI Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – IAE Paris. S’il pouvait sembler un brin utopiste lors de son lancement par son géniteur il y a six ans, le concept a aujourd’hui clairement le vent en poupe à l’échelle planétaire et, plus encore, depuis la pandémie de Covid-19. À Mulhouse, la « ville du quart d’heure » est devenue l’un des engagements de la dernière campagne municipale et un axe fort du projet du nouveau mandat qui démarre.

« En assistant l’an passé à une intervention de Carlos Moreno avec Jean Rottner, nous nous sommes dits : ça, c’est pour Mulhouse, de par la taille de notre ville mais aussi de par son organisation en six quartiers, pouvant être imaginés comme six pôles de centralité, dans le cadre de la « ville du quart d’heure ». Nous souhaitons apaiser la circulation automobile, redonner toute leur place à l’eau et à la nature avec « Mulhouse Diagonales » et nous devons clairement passer à un nouveau modèle pour construire la ville de demain… », a expliqué, ce mardi matin, le maire de Mulhouse Michèle Lutz en introduction au Smart Cities Tour, qui a fait étape à KMØ.

Catherine KohlerLe scientifique Carlos Moreno était en visio-conférence avec le maire de Mulhouse, à KMØ.

Changer les rythmes de la ville

Invité à une table ronde sur le sujet, Carlos Moreno en personne et en visio-conférence s’est réjoui que son concept fasse école à Mulhouse : « Je ne peux qu’être heureux que l’on veuille l’appliquer ici, j’avais encore le maire en ligne lundi soir. À Mulhouse, je vais travailler avec les équipes opérationnelles pour aider à construire dans le temps cette ville du quart d’heure. Au-delà de la nécessité de réduire les émissions de Co2, il faut changer les rythmes de nos villes, il y a une proximité à retrouver dans les quartiers et nous devons rompre avec l’idée d’une ville avec un seul centre. Habiter, se rapprocher de son travail, faire ses courses, s’occuper de sa santé physique comme mentale, s’éduquer, se cultiver… La « ville du quart d’heure », c’est offrir à tout un chacun la possibilité d’avoir accès à cela au quotidien, sans la voiture. » Et sans surcoût financier.

Ressources cachées

« C’est tout le contraire, argumente Carlos Moreno. Il faut bien connaître les ressources cachées de la ville et mieux partager les espaces. Avant de penser à construire, l’idée est d’utiliser au mieux chaque m² des bâtiments et des espaces publics existants. Le mot d’ordre, c’est la mutualisation ». Et le chercheur de donner des exemples très concrets : utilisation des écoles après les cours et le week-end pour des activités associatives ; ouverture des discothèques en dehors des heures d’ouverture nocturnes pour les transformer en salles de sport, cours de langue dans les cafés à certains horaires, mise à disposition de chambres d’hôtel pour les transformer en bureaux…  Une inventivité que Carlos Moreno appelle aussi de ses vœux à voir transférer dans les services publics à travers « une vision très ouverte des services qui ne doivent plus être pensés en termes de verticalité mais de transversalité », toujours dans optique d’offrir aux habitants « une proximité heureuse ». Conclusion du maire de mulhouse Michèle Lutz : « La ville de demain se construira avec les habitants pour qu’il y ait appropriation et faire en sorte que chacun ait sa place dans la ville ». Bref, il n’y a plus qu’à !

+ d’infos sur moreno-web.net

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Mulhouse, la « ville du quart d’heure » avec Carlos Moreno

  1. Excellent article, le concept de ville du quart d’heure est beaucoup plus clair en ayant lu ça !
    Ce mec a l’air d’avoir une vision de ouf sur l’urbanisme dans un futur proche : transversalité, mutualisation, co-construction… De belles idées pour un territoire en mouvement 😉

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR