Suivez-nous :
Mulhouse, capitale française de la participation citoyenne | M+ Mulhouse

Mulhouse, capitale française de la participation citoyenne

15 octobre 2020 à 16h05 par 1 0911

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après Bordeaux, Lille et Grenoble, c’est au tour de Mulhouse d’accueillir les Rencontres nationales de la participation. Un événement avant tout destiné aux élus et acteurs locaux de l’Hexagone mais dont l’objectif est de développer la participation citoyenne au sens large.

Visites thématiques, débats, ateliers et partages d’expérience rythmeront le quotidien des quelque 500 participants aux Rencontres nationales de la participation organisées à Mulhouse. Soit trois jours de réflexions et de fourmillement d’idées pour mieux définir ce qu’est la participation citoyenne, identifier ses enjeux et donner des pistes pour la faire évoluer. « Aujourd’hui, il y a un renouvellement, avec des élus qui ont compris qu’on travaille pour les habitants et avec eux, on en revient au cœur du sujet : l’habitant, analyse Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Vie citoyenne. L’objectif de ces journées est d’outiller les équipes qui voudraient faire de la participation citoyenne, il faut faire de la pédagogie ! »

« Les outils sont là »

Avec la création de l’Agence de la participation citoyenne en 2015, la mise en place de nombreuses concertations sur l’espace public ou en ligne, ou encore le vote d’un budget participatif, Mulhouse n’est pas en reste sur la question de la démocratie participative et l’organisation de ces Rencontres dans la Cité du Bollwerk tient plus de la reconnaissance du travail effectué par la Ville que du hasard. « Aujourd’hui, les outils sont là, poursuit Cécile Sornin, il faut donner envie aux gens de les faire vivre, que les citoyens s’approprient les choses ! »

« Ce n’est pas une manière de se défausser »

« La participation citoyenne se fait à tous les niveaux, expose Thierry Nicolas, adjoint au maire de Mulhouse et conseiller régional du Grand Est. Nous avons besoin de l’avis des citoyens et ce n’est pas une manière de se défausser en tant que politique ! » La Région Grand Est, qui soutient ces rencontres, y organisera deux temps forts : un partage d’expériences autour de « L’inclusion des jeunes aux démarches de participation », ainsi qu’une présentation de sa plateforme de participation citoyenne en ligne, www.maregiondemain.fr, qui permet de consulter les habitants à l’échelle de la région, sur le même modèle que la plateforme mulhousecestvous.fr à Mulhouse.

70 ateliers

Du B.A-BA de la participation pour les nouveaux élus à la sensibilisation à la médiation, en passant par les rouages de la co-construction et même un regard critique sur le sujet… Avec pas moins de 70 ateliers disséminés dans une vingtaine de lieux mulhousiens, l’objectif des Rencontres de la participation est bien de dynamiser la participation citoyenne, au sens large, dans une période particulière, chamboulée par la pandémie. « La démocratie bousculée » sera d’ailleurs la thématique donnée à la grande séance plénière du mardi 20 octobre, animée notamment par Michèle Lutz et Jean Rottner, respectivement maire de Mulhouse et président de la région Grand Est, à laquelle devraient participer le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires. Une séance plénière qui, à l’instar de cinq autres débats, sera retransmise en live sur les réseaux sociaux de l’Agence de la participation citoyenne.

+ d’infos sur www.rencontres-participation.fr

Un protocole sanitaire renforcé

Les Rencontres nationales de la participation d’adaptent évidement au contexte sanitaire. Les organisateurs ont décidé de diviser par deux l’ensemble des jauges autorisées dans l’ensemble des lieux d’accueil (La Filature, L’Entrepôt, Motoco…) qui appliquent strictement la législation en cours et les mesures barrières pour lutter contre la propagation du virus.

S’agissant de l’occupation et de l’investissement de ces espaces d’accueil, « trois grandes orientations ont été prises », précise la Ville de Mulhouse dans un communiqué :

  • Des espaces « contrôlables» où les jauges autorisées ont été divisées par deux.
  • Des espaces de convivialité en extérieur ou situés dans des structures adaptées avec des jauges restreintes.
  • Des agents municipaux dédiés à la gestion des flux de personnes, à la vérification du respect des jauges et des mesures sanitaires.

Sur chaque site, un contrôle strict à l’entrée sera assuré par les agents municipaux, soit a minima trois personnes : 1 contrôlant les inscriptions et 2 contrôlant le respect des distances et des gestes barrières.

Chaque atelier, soirée et repas ont nécessité une inscription obligatoire. Ainsi, les organisateurs ont une liste des participants pour chaque temps.

Toutes les mesures barrières seront strictement appliquées : port du masque obligatoire, espacement de 1 mètre entre chaque participant lors des ateliers et conférences, gel hydro alcoolique à disposition à l’entrée des structures et de chaque salle utilisée. Un nettoyage renforcé, avec désinfection des espaces et du matériel, sera mis en place.

Enfin, il est prévu que tous les espaces de restauration se fassent à table avec un respect d’une distance de 1 mètre pour les soirées et les repas de midi.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Mulhouse, capitale française de la participation citoyenne

  1. La question de la démocratie participative? La première serait d’être dans la compassion et d’aider ceux qui en ont besoins.

    Parce que franchement, je suis partagé entre tristesse et colère quand je vois l’indifférence et l’égoïsme des gens. Dernièrement hier, une petite dame âgée qui demandait 1 ou 2 euros pour pouvoir se nourrir, sans succès, elle était invisible aux yeux de tous. Je suis alors intervenu pour lui donner quelque chose, parce que moi, je ne me satisfait de voir l’autre souffrir et je refuse d’être la copie de cette pensée unique néfaste.

    A quand la politique de la tolérance, de l’altruisme et de la bienveillance?

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR