Suivez-nous :
Mobilités douces : c’est le moment de donner vos idées ! | M+ Mulhouse

Mobilités douces : c’est le moment de donner vos idées !

10 juillet 2023 à 12h43 par 1 7263

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Nouveaux itinéraires cyclables, réaménagements de rues, nouvelles façons de se déplacer… Le développement des mobilités douces va considérablement transformer Mulhouse. Les habitants et usagers de la ville sont appelés à apporter leurs contributions, dans le cadre du budget participatif, doté d’une enveloppe de 500 000 euros.

Les propositions arrivent au compte-goutte mais vont naturellement affluer au fil des semaines, à l’approche de la date de clôture de dépôts des projets, fixée au 30 novembre sur mulhousecestvous.fr. Initié en 2018, dans le cadre des aménagements liés à Mulhouse Diagonales, un nouveau budget participatif dédié, cette fois, aux mobilités douces est piloté par la Ville.

Pas un gadget

« Le budget participatif est tout sauf un gadget, c’est une manière de faire pour susciter l’engagement citoyen et donner la possibilité à chacun de s’engager dans la vie de la ville, souligne Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Vie citoyenne. Fort du premier budget participatif, nous avons gagné en expérience et en savoir-faire. »

Pour mémoire, le premier budget participatif avait permis de récolter 300 idées et 89 propositions. Au final, 27 projets avaient été soumis aux votes des Mulhousiens et des utilisateurs de la ville (près de 3 000 participants au total). Une enveloppe de 300 000 euros a permis de concrétiser 12 projets, des agrès sportifs le long de la Doller à Bourtzwiller, aux hamacs et à l’aménagement d’une aire de pique-nique, rue de la Navigation au Drouot, en passant par l’installation de ruches sur la Promenade de la Doller… (lire notre article). 

Des projets imaginés et votés par les Mulhousiens

Catherine KohlerL’équipe de l’Agence de la participation citoyenne est sur le pont en multipliant les rencontres avec les habitants.

Cette fois, la Ville a vu les choses en plus grand, avec une enveloppe de 500 000 euros consacrée aux projets imaginés et votés par les Mulhousiens, en lien avec la thématique des mobilités douces. Un thème dans l’air du temps avec de vrais enjeux en matière de déplacements, mais aussi de cadre de vie. La Ville s’est, en effet, lancée dans de grands projets d’aménagements structurants, à l’image des 12 itinéraires cyclables continus, sécurisés et connectés aux communes périphériques, qui vont voir le jour, et l’extension en cours du plateau piétonnier du centre-ville.

« Le vélo électrique ou encore la marche à pied sont autant d’alternatives à la voiture individuelle. La thématique des mobilités douces transformera profondément le paysage mulhousien en permettant d’introduire plus de nature en ville, de créer des îlots de fraîcheur supplémentaires et un cadre de vie plus agréable et convivial », précise-t-on à la Ville.

Jusqu’au 30 novembre pour soumettre vos idées

Les premières contributions des Mulhousiens relevées sur le site mulhousecestvous.fr démontrent que les Mulhousiens ne sont pas en panne de (bonnes) idées. On y parle de subventions pour la location de vélos à assistance électrique, de sécurité des cyclistes, d’installation d’éclairages publics munis de détecteur de présence, de mise en place d’un revêtement fluorescent sur les pistes cyclables… Les Mulhousiens et les amoureux, de près ou de loin, de Mulhouse ont jusqu’au 30 novembre pour proposer un ou plusieurs projets en ligne, en quelques clics. La suite du calendrier ? Les services de la Ville étudieront la faisabilité des projets déposés (du 1er décembre au 15 mai 2024), avant de soumettre les projets aux votes de tous (du 1er au 18 juin 2024). Les services de la Ville s’engagent à réaliser les projets, à partir du 18 juin de l’année prochaine (voir la vidéo). 

Mais pour l’heure, il s’agit de phosphorer et de proposer des projets. « S’il est possible de déposer ses projets en ligne, rien ne remplace la rencontre. L’ensemble de l’Agence de la participation citoyenne est sur le pont et multiplie les rendez-vous en direction des habitants pour les informer aux quatre coins de la ville », souligne Cécile Sornin. Parmi ces rendez-vous, l’Agence de la participation citoyenne sera présente aux Jeudis du parc, lors des animations Quartiers d’été, puis à la manifestation Explor’assos le 10 septembre au Parc Expo ou encore lors du Rendez-vous citoyen du 12 septembre…

+ d’infos : 03 89 33 79 37 – mulhousecestvous.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

3 réponses à “Mobilités douces : c’est le moment de donner vos idées !

  1. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer ? problèmes aux jambes. (Les personnes âgées et les autres)

    Vous faites comment ? Le vélo électrique, cela ne va pas et la marche à pied, cela va non plus.
    La petite voiture individuelle était une bonne solution mais interdite.

    1. J’ai découvert un service de navettes vélobulles proposé sur le pas de porte qui pourrait être envisagé à Mulhouse il y a plus de 3 ans. Le service vélobulle proposé à Chambéry a une petite particularité par rapport à d’autres villes ou ce genre d’engin est exploité par des micro-entrepreneurs indépendants. Ces navettes piloté par un chauffeur sont intégrer dans l’offre de transport. C’est un service de l’agglomération le STAC [Transports Urbains de l’Agglomération Chambérienne] qui complète le service Vélo Station. » zéro à deux euros selon l’âge et l’abonnement ».

  2. Quand allez-vous supprimer les sens interdits de la rue de Quimper?. Depuis debut 2019, tous les habitants des résidences de la rue Jean Grimont,, ceux des résidence Les Sitelles rue du Progrès, ceux des Accordéonistes rue de Calais, ainsi que les autres habitants des rue de Progrès et rue de Calais, lorsqu’ils veulent aller vers le Pont de Bourtzwiller, sont déviés par le rue de Calais qui est une rue étroite où l’on a du mal à se croiser et où tous les garages en sous-sol donnent directement sur la rue, donc dangereux. De plus vous nous avez envoyé un courrier nous interdisant de se garer sur les trottoirs Rue de Calais ? si tout le monde se gare dans la rue, plus aucun camion poubelle ou de livraison ne pourra plus passer ! J’avais signalé le problème en Mars 2019 à un certain Mr Thierry Martin à la mairie qui m’a répondu que cela a été fait pour désenclaver Bourtzwiller. Merci de bien vouloir venir vous rendre compte du problème sur place !

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR