Suivez-nous :

28 septembre 2023 à 16h52 par 1 353 0

Micro-théâtre, maxi plaisir avec Kalisto

Micro-théâtre, maxi plaisir avec Kalisto | M+ Mulhouse
Micro-théâtre, maxi plaisir avec Kalisto | M+ Mulhouse

Micro-théâtre, maxi plaisir avec Kalisto

28 septembre 2023 à 16h52 par 1 3530

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 2 minutes

15 compagnies, qui donnent des spectacles de 15 minutes, dans des espaces de 15m², pour 15 spectateurs maximum… C’est le principe du festival de micro-théâtre organisé par la compagnie mulhousienne Kalisto, ce week-end.

Toucher les gens qui ne vont pas forcément au théâtre, en proposant des formes artistiques plus accessibles, c’est l’objectif que poursuit la compagnie mulhousienne Kalisto, qui organise la (déjà !) septième édition de son festival de micro-théâtre, du vendredi 29 au dimanche 1er octobre. « Le concept de micro-théâtre est né en Espagne mais ici, notre festival est né par la contrainte, expose le directeur artistique de Kalisto, Illia Delaigle. En tant que compagnie mulhousienne, on a très peu de lieux où jouer ! » Qu’à cela ne tienne, les Mulhousiens investissent des lieux insolites, comme Motoco, la Tour de l’Europe, le Noumatrouff ou, pour cette édition, le centre-ville, pour leur festival au concept singulier, qui permet au public d’assister à des spectacles d’une durée de 15 minutes, à un tarif défiant toute concurrence : 3€ la séance, « le prix d’un coca ! »

« Ce n’est pas l’artiste qui impose sa vision du monde »

« Le théâtre ne doit pas être un entre-soi culturel, pose Illia Delaigle. Nous réfléchissons à des expériences lors desquelles le public peut être acteur de l’expérience artistique, où la culture n’est pas inspirée par ceux qui savent ! » La thématique du cru 2023 du festival, « Garder la rage pendant l’orage » a d’ailleurs été choisie par les Mulhousiens, dans le cadre du projet « Refaire le monde », pour lequel les comédiens de Kalisto ont sondé des habitants au cœur des quartiers. « Lors de la soirée « Refaire le monde » aux Jeudis du parc, le public a décidé ensemble de ce qu’il est important de dire aujourd’hui. Ce n’est pas l’artiste qui impose sa vision du monde au public, mais les habitants qui imposent leur vision à l’artiste ! »

Des lieux insolites

La thématique a été transmise aux 15 compagnies (Françaises, Suisses, Allemandes et Belge) fin juillet, date à partir de laquelle chacune a pu créer, sur mesure, un spectacle de 15 minutes qui sera joué dix fois ce week-end, dans des espaces de 15m² pour 15 personnes maximum. « Les habitudes des gens ont évolué, ici, chacun fait le choix de sa consommation culturelle », poursuit le directeur artistique de Kalisto, en pleine installation du lieu de vie central du festival, dans la galerie de la Cour des Maréchaux. « Être ici, c’est très intéressant pour être accessible à tous les publics, ça interpelle ! » Et si le cœur du festival, son bar et sa billetterie seront centralisés Cour des Maréchaux, le festival reste fidèle à son ADN originel et permettra à son public de découvrir des lieux insolites, à cinq minutes à pied maximum. Il se murmure que le temple Saint-Etienne ou le musée Historique devraient accueillir des spectacles… Pour le reste, rendez-vous ce week-end, Cour des Maréchaux !

Du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre, Cour des Maréchaux (cœur du festival) et divers lieux. Place à l’unité : 3€. + d’infos sur www.compagniekalisto.org

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR