Suivez-nous :
Marché de Noël : aéré, féérique et écoresponsable | M+ Mulhouse

Marché de Noël : aéré, féérique et écoresponsable

29 novembre 2021 à 15h57 par 1 4975

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Il fait son grand retour après une année de disette et s’est mis sur son 31 pour l’occasion : le Marché de Noël investit le centre-ville jusqu’au 27 décembre, avec pas moins de 80 chalets et de nombreux commerçants mulhousiens qui contribuent à l’ambiance unique d’un Noël à Mulhouse.

Nous en avons déjà parlé ici, le Marché de Noël a ouvert ses portes le 24 novembre dernier, avec un nouveau format, plus aéré. Les visiteurs retrouvent ainsi les traditionnels chalets dans tout le centre-ville, qui est aussi sublimé par les commerçants locaux. « Le retour des chalets est une bonne chose, c’était attendu par le public, expose Philippe Trimaille, adjoint au maire délégué au Commerce et à l’Artisanat. Ce week-end, ça a très bien marché, avec beaucoup de monde, dans une ambiance différente des années précédentes mais appréciée ! »

Vin chaud à emporter

L’ambiance différente, ce sont notamment des chalets plus espacés qui ont pris leurs aises dans tout le centre-ville, jusqu’à la place de la Bourse. C’est aussi l’accent mis sur l’ambiance de Noël, par les commerçants du centre-ville, qui ont été invités à décorer leurs vitrines encore plus que d’habitude, ainsi qu’à proposer du vin chaud et de la restauration à emporter. « L’an dernier, à cause de la pandémie, nous n’avions ni marché ni chalets, poursuit Philippe Trimaille. Nous avions mobilisé les commerçants sédentaires pour qu’ils décorent leurs vitrines et remplacent les chalets. Cela nous a inspirés pour cette année et nous avons reproduit ce schéma, en faisant en sorte que les commerçants sédentaires soient acteurs du Marché de Noël à part entière. » Au-delà des décorations de vitrines, une bonne vingtaine de restaurateurs et cafetiers proposent ainsi de la vente à emporter et notamment de vin chaud.

80 chalets triés sur le volet

Les emblématiques chalets, qui font le charme du Marché de Noël, sont plus espacés mais pas moins nombreux que d’habitude : « Il y en a environ 80, dont cinq accueillant des nouveaux commerçants, poursuit l’adjoint au maire. Nous avons eu beaucoup de candidatures et avons fait notre sélection sur plusieurs critères : les produits doivent entrer dans la tradition de Noël, nous sommes attentifs à leur qualité, à l’accent donné à l’artisanat et aux circuits courts ! » Prenant notamment en compte la gestion des déchets ou la sensibilisation aux gestes éco-responsables, le Marché de Noël de Mulhouse est désormais labellisé par Eco Manifestations d’Alsace.

Des nouveautés…

Du côté des nouveautés, on trouve notamment l’étonnante collection de sonnettes pour vélo proposées par Dring, « fabriquées en Hollande, dessinées par une artiste française » ; le chalet du boucher Orion Perraudin, qui investit la place de la Réunion pour proposer ses rillettes, saucisses de viande, pâtés en croûte et autres viandes essentiellement locales, en complément de son magasin du passage Central ; la Maison Kurtos, qui régale les papilles des Mulhousiens et des touristes avec ses « kurtos », une spécialité briochée hongroise, en attendant l’ouverture d’un magasin fixe, début 2022, dans le kiosque de la place de la République ; les alléchants burgers locaux de la ferme Albrecht, version végé ou au bœuf Angus élevé dans les Vosges et bio… A découvrir sans attendre !

+ d’infos sur www.noel-mulhouse.fr

Qui aura la plus belle vitrine ?

Pour la deuxième année consécutive, tous les artisans, commerçants et restaurateurs mulhousiens sont invités à participer au concours visant à récompenser les plus belles vitrines de Noël. Les inscriptions sont ouvertes à tous, et ce jusqu’au 6 décembre et les lauréats pourront remporter plusieurs prix : week-end en resort hôtel, bons cadeaux des Vitrines de Mulhouse, un an de fleurs, un an de pâtisseries ou encore un coffret de sélections gourmandes… Pour participer, les artisans, commerçants et restaurateurs peuvent envoyer une photo de leur vitrine (format horizontal), avec leurs coordonnées complètes , par mail à frederic.marquet@mulhouse.fr, avant le 6 décembre. C’est un jury composé d’aînés mulhousiens qui désignera les cinq lauréats.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

5 réponses à “Marché de Noël : aéré, féérique et écoresponsable

  1. L’heure est à la décroissance et non à l’hyper consommation. C’est complètement irresponsable et égoïste de jouer la politique de l’autruche en continuant à consommer comme si le réchauffement climatique n’était pas une menace. Je ne comprends pas cet aveuglement collectif et l’inaction qui en découle.

    1. Le marché de Noël est là pour un moment festif de la vie Mulhousienne , les enfants s’ émerveillent à la vue des illuminations pendant que les parents rencontrent des amis perdus de vue en se réchauffant avec un vin chaud .

      Pourvu que ça dure .
      Robert

    2. Avez-vous bien lu l’article ? « les produits doivent entrer dans la tradition de Noël, nous sommes attentifs à leur qualité, à l’accent donné à l’artisanat et aux circuits courts ! » Prenant notamment en compte la gestion des déchets ou la sensibilisation aux gestes éco-responsables, le Marché de Noël de Mulhouse est désormais labellisé par Eco Manifestations d’Alsace. »
      De plus personne ne vous oblige avec un couteau sous la gorge à consommer. Et je préfère d’autant plus des gens qui font marcher le commerce local en venant découvrir le marché que de rester chez eux derrière amazon. Faut arrêter de faire culpabiliser les gens quand des démarches sont faites de manières réfléchies.

  2. Le Marché de Noël est là pour faire consommer, tel est son objectif, à l’image des commerces. D’autant plus en ce moment, à l’approche de la fête du matérialisme. Pourvu que ça dure?? Ça durera, jusqu’au moment où l’être humain se retrouvera devant une impasse pour comprendre, ce jour là, il regrettera d’avoir été aveugle par conformisme.

  3. Entre promo, chèque cadeau, chèque vitrine..Certes il n’y a pas de couteau sous la gorge mais tout est fait pour inciter à la conso. Mais on peut toujours être aveugle et de mauvaise foi. Une démarche de manière réfléchie, c’est d’inciter à favoriser l’occasion plutôt que du neuf. Pour info je ne culpabilise personne et certainement pas les gens dont je me glande.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR