Suivez-nous :
Makerfight : « Des jouets super cools ! » | M+ Mulhouse

Makerfight : « Des jouets super cools ! »

7 avril 2017 à 17h01 par 2 1790

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

La troisième édition de Makerfight, c’est demain au KMØ ! Mobilisés pour la réussite de l’évènement, les membres du fablab mulhousien Technistub peaufinent aussi leurs robots qui vont se mesurer dans l’arène, ce samedi 8 avril.

« On a fait le minimum, on va gagner c’est sûr ! » Aussi peu avare en blagues que concentrée sur la construction de leur robot, l’équipe de Candas, Stéphane et Bernard, tous trois membres de Technistub, apporte les dernières finitions à l’engin de destruction qu’ils préparent depuis plusieurs mois. Baptisé « Un coin d’enfer », celui-ci a la particularité d’être équipé d’un fléau en aluminium, fondu dans les ateliers de Technistub, véritables paradis des bricoleurs et des bidouilleurs. Perceuses, postes à souder, découpeuses plasma… « On a des jouets super cools », s’amuse Stéphane Laborde, secrétaire de Technistub, qui compte une centaine de membres, tous bricoleurs mais avec des profils et des spécialités différentes.

« Moi, je me suis occupé de la partie programmation et informatique du robot, explique ainsi Candas. Stéphane et Bernard, eux, ont soudé la structure, travaillé sur les moteurs… Chacun a ses compétences et le but en venant ici, c’est de les partager et d’apprendre les uns des autres. »

Catherine Kohler

« Susciter des vocations »

Ce partage des savoir-faire et du matériel, souvent issu de la récupération ou des dons des sponsors comme Leroy Merlin ou Thurmelec, est au cœur du fonctionnement de Technistub et sera mis en avant durant la troisième édition de Makerfight, ce samedi 8 avril. « Nous allons proposer, avec nos partenaires, une vingtaine de stands autour de l’arène de combat des robots, explique Stéphane Laborde. Il y aura des drones, de la réalité virtuelle, des mini-bornes d’arcade, des imprimantes 3D, de la découpe laser ou encore de la soudure et de la programmation de robots… L’objectif, c’est de faire faire quelque chose aux gens, de jouer sur l’aspect ludique pour apprendre à bidouiller. Les robots sont un moyen d’intéresser les visiteurs pour susciter des vocations, tout en se faisant plaisir ! »

26 robots dans l’arène

Avec 650 visiteurs et 15 robots l’an dernier, la seconde édition de Makerfight a été un succès. Cette année, les organisateurs ont voulu développer encore l’évènement, avec 26 robots venus de fablabs des quatre coins de la France, plus de stands, de la restauration et même une bière brassée spécialement pour l’occasion. « Et, c’est gratuit pour tout le monde, indique Martial Chevalier, président de Technistub. Les visiteurs, les exposants mais aussi les créateurs de robots, personne ne doit payer pour montrer son travail ! »

Sam. 8 avril à partir de 10h au KMØ, 30, rue François Spoerry (quartier Fonderie). Entrée libre. Plus d’infos sur www.makerfight.fr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos: Catherine Kohler

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR