Suivez-nous :
Les jeunes élus mulhousiens solidaires des plus démunis | M+ Mulhouse

Les jeunes élus mulhousiens solidaires des plus démunis

16 mars 2022 à 17h21 par 7960

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Pleinement investis depuis deux ans, le Conseil des adolescents et le Conseil municipal des enfants, en lien avec le Gang des tricoteuses, ont remis 200 sacs « solidaires » à l’Ordre de Malte, en charge de les distribuer lors de leurs maraudes, distributions alimentaires et petits déjeuners de rue.

Deux ans de crise sanitaire n’auront pas eu raison de l’enthousiasme du Conseil des adolescents (CDA) et du Conseil municipal des enfants de Mulhouse (CME), qui ont remis, ce mercredi après-midi, quelque 200 sacs « solidaires » à l’Ordre de Malte, en charge de les distribuer à des personnes en situation de grande précarité. Ils s’appellent Prosper, Bilal, Lina, Camélia ou encore Wassil (…), sont membres de la commission environnement du CDA et de la commission vivre-ensemble du CME et n’ont pas compté leurs heures pour mener à bien le projet « Mod’Horizon ».

Seconde main

Marc-Antoine ValloriLe sac contient bonnet, écharpe et produits d’hygiène.

« Notre projet a vu le jour en janvier 2020, notre objectif premier était de récupérer des vêtements de seconde main pour en faire des sacs, contenant un kit nécessaire d’hygiène et un paquet de gâteaux, destinés aux personnes dans le besoin. La crise sanitaire et la charge de travail, trop importante, nous ont amené à changer de projet. Nous avons donné les vêtements récupérés à des professionnels pour les transformer en sacs. Initialement, on devait les faire fabriquer par la Fédération des aveugles d’Alsace-Lorraine (FAAL), mais le partenariat n’a pu voir le jour en raison de la Covid, du coup, nous avons fait appel à une société prestataire (ndlr : Kimex) », soulignent les membres du Conseil des ados, bientôt rejoints dans l’aventure par leurs homologues du Conseil municipal des enfants.

Gang au grand cœur

Marc-Antoine ValloriLe Gang des tricoteuses a fait partie de l’aventure.

« Nous nous sommes occupés de fournir des bonnets et écharpes pour compléter les sacs distribués et comme on ne pouvait, bien sûr, pas tout faire seuls, nous nous sommes tournés vers le Gang des tricoteuse », expliquent les membres du CME. Investi dans la vie de la ville, ce gang au grand cœur n’a pas hésité longtemps pour se lancer dans l’aventure. « Nous ne pouvions pas faire autrement que de répondre positivement à ce projet solidaire, qui s’inscrit dans nos valeurs de convivialité, intergénérationnelles, mais aussi d’échanges de savoir-faire », souligne Evelyne Kessler. La présidente n’a pas hésité à mobiliser son gang de coutières bénévoles pour confectionner les écharpes et bonnets, mais aussi pour prêter main forte aux enfants lors d’ateliers de fabrication des pompons, les mercredis, de novembre à janvier dernier. Ces mêmes pompons ont servi à customiser les écharpes et bonnets, qui trônent, en bonne place, dans chacun des 200 sacs remis à l’Ordre de Malte. « Votre engagement correspond à un vrai besoin dans un monde de plus en plus compliqué. C’est crucial de prendre conscience, dès le plus jeune âge, de l’importance de faire quelque chose pour ces personnes en précarité afin qu’elles se sentent considérées », souligne Serge Gaussin, délégué départemental du Haut-Rhin.

Maraudes

A partir de cette semaine, les 200 sacs seront distribués à des personnes dans le besoin, par les bénévoles de l’Ordre de Malte, à l’occasion des maraudes, distributions alimentaires et petits déjeuners de rue. « L’aboutissement d’un beau projet, dont les enfants peuvent être d’autant plus fiers au regard du contexte du moment », conclut Aya Himer, conseillère municipale déléguée à l’Animation du Conseil des enfants et au suivi du Conseil des ados. Cette action a été financée, à hauteur de 500 € par la CAF et de 500 € par la MSA, dans le cadre de l’appel à projets « Jeunes citoyens » 2021 de la Caisse d’allocations familiales (CAF), de la Collectivité européenne d’Alsace (CeA) et de la Mutualité sociale agricole (MSA).

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR