Suivez-nous :
Le RADO, objet hybride et mobile prend ses quartiers au Drouot | M+ Mulhouse

Le RADO, objet hybride et mobile prend ses quartiers au Drouot

24 février 2022 à 17h01 par 7690

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Une intrigante cabane mobile a fait son apparition dans le quartier Drouot. Création du collectif Random, le RADO, pour Refuge Ambulant du Drouot Ouvert, a pour objectif de devenir un lieu de vie, participatif et partagé entre les habitants et les structures du quartier… Reportage.

Accompagner les changements du quartier avec un projet artistique : c’est le but du collectif Random, qui intervient au Drouot depuis 2020. Ce jeudi, les membres du collectif et de nombreux résidents de l’Espace Provence s’affairaient autour d’une étrange maison mobile. « La démolition du nouveau Drouot et le changement de l’ancien sont des moments violents pour les habitants, explique David Picard, du collectif Random. On cherche à préserver une mémoire et pour ça, on travaille sur le refuge, avec deux lectures : la métaphore de la mémoire, mais aussi le fait d’être logé ou relogé… »

Le RADO, pas un radeau

Catherine KohlerUne partie de l’équipe de Random dans le RADO.

Ainsi, après avoir construit des cabanes ou des nichoirs avec les habitants du quartier, Charles, Caro, Jeremy, Gus, Pascal, Max et leurs compères du collectif se sont attelés à la création du RADO. Inutile de lorgner du côté du canal voisin pour trouver une quelconque embarcation flottante. Non, le RADO, pour Refuge Ambulant du Drouot Ouvert, est un objet hybride et mobile, qui prend la forme d’une maison et qui peut se transformer en bar et en scène, au gré des envies de ses utilisateurs. « On a interrogé plein de gens du quartier sur ce qu’ils ont envie de faire, sur leurs besoins et c’est ça qui en est ressorti », poursuit David Picard.

Utile en fonction de chaque usage

C’est la compagnie Titanos qui a construit la structure, avant que les habitants du quartier ne puissent s’en emparer pour de bon. « Nous avons eu pas mal de libertés sur la commande, confie Pascal Zagari, de Titanos. C’est une remorque transformée en objet utilitaire ou festif ! Hier, aujourd’hui et demain, des habitants du quartier ont customisé des boîtes qui seront remises aux structures qui utiliseront le RADO, afin qu’elles puissent y ranger leur matériel. » Le tout dans des casiers laissés vides, afin que le RADO puisse servir au plus grand nombre. « L’idée est qu’il puisse se partager entre les habitants et les associations du quartier, qu’il soit utile en fonction de chaque usage et que chacun puisse se l’approprier », complète David Picard.

« Nous avons plein d’idées ! »

Du centre socioculturel hier à la Régie de l’Ill demain, en passant par l’Espace Provence ce jeudi, l’idée séduit et il suffit de voir l’enthousiasme des participants au projet pour s’en rendre compte. « On a des publics différents et ces projets leur apportent beaucoup, salue Fatiha Bechar, assistante sociale au Centre d’accueil des demandeurs d’asile de l’Espace Provence. Durant leurs démarches de demande d’asile, il y a un temps long où il ne se passe pas grand-chose, ça amène une vraie dynamique ! » « Ça apporte beaucoup, ils sont très fiers, complète Esada Bicic, agent polyvalent à l’Espace Provence. Nous avons hâte d’utiliser le RADO et avons plein d’idées, que ce soit pour des temps de lecture ou la fête de l’été, avec les différentes musiques des communautés du foyer ! »

+ d’infos sur www.facebook.com/attentionrandom

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR