Suivez-nous :
Le plaisir et l’efficacité, leviers du commerce en 2022 | M+ Mulhouse

Le plaisir et l’efficacité, leviers du commerce en 2022

1 mars 2022 à 15h59 par 1 2671

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Des annonces d’ouvertures de commerces et d’animations, un constat sur la fréquentation, des perspectives et tendances en matière de commerce pour 2022… Retour sur l’Atelier du commerce, animé par le manager du commerce, ce mardi matin.

« Refiscaliser les zones franches pour que les professions libérales reviennent au centre-ville », « Attirer les clients avec un centre-ville convivial, le dimanche », « S’adapter aux nouvelles habitudes de consommation des 20-40 ans »… Voilà, en vrac, les premières idées émises par les participants à l’Atelier du commerce de ce mardi 1er mars, répondant à deux questions posées par le manager du commerce Frédéric Marquet : quelles clientèles cibler prioritairement et quels leviers activer pour dynamiser le commerce mulhousien ? Des questions et une prise de parole libre, qui font suite à une présentation des tendances 2022 en matière de commerce, dont l’objectif est notamment de répondre à la baisse de fréquentation enregistrée au niveau national.

« Les gens ne veulent plus attendre aux caisses »

« En février, ça va un peu mieux au niveau de la fréquentation mais ça reste difficile, on est sur une chute de la fréquentation du centre-ville, mais aussi de la consommation de manière globale », synthétise Frédéric Marquet. S’appuyant sur plusieurs études, le manager du commerce cite plusieurs tendances pour 2022, comme autant de pistes à suivre par les commerçants pour tirer leur épingle du jeu : « Il faut travailler sur les notions de plaisir et d’efficacité, le plaisir des clients doit être le critère numéro un de toute action. Aujourd’hui, il faut aussi être efficace, les gens ne veulent plus attendre en caisse, ne veulent pas venir pour rien… Et il faut aussi nouer des relations plus fortes avec les clients ! » Des difficultés à recruter ou à s’approvisionner devraient continuer à compliquer le quotidien des commerçants, tout comme la progression de la vente en ligne…

Fin des travaux, début avril

La fin du port du masque dans les lieux soumis au pass sanitaire, depuis le lundi 28 février, et la levée progressive des restrictions liées à la pandémie devraient amener un peu d’air au centre-ville. Tout comme la fin des travaux de remplacement de conduites d’eau et de gaz, qui est prévue d’ici début avril. Enfin, une fois ces travaux terminés, le centre-ville renouera avec des animations comme le Marché de Pâques, organisé par l’association de commerçants des Vitrines de Mulhouse, les 9 et 10 avril prochains. « Après deux ans d’absence, nous revenons avec un vrai marché de Pâques, en lien avec les Jeunes agriculteurs du Haut-Rhin et en partenariat avec la Ville, nous prévoyons des animations dans le centre-ville », confie Sophie Julien, la directrice des Vitrines de Mulhouse.

Marc-Antoine ValloriAu centre-ville, la fin des travaux est prévue début avril.

Des ouvertures récentes…

Enfin, la vie du commerce, et plus particulièrement à Mulhouse, est marquée par des ouvertures, systématiquement mises en avant par Frédéric Marquet lors des Ateliers du commerce, ainsi que sur la page www.facebook.com/MulhouseAmbianceShopping. Place de la République, la boutique de décoration vintage, art déco et art nouveau, Habitat art déco a ouvert ses portes, à deux pas de la Maison Kurtos, qui propose ses spécialités hongroises dans le kiosque. « Le kiosque ne fonctionnait pas assez bien en presse, Maison Kurtos est un projet que nous avons accompagné, il n’y a pas de petit ou de grand projet dans l’accompagnement », précise Frédéric Marquet. De grand projet, le nouveau magasin Lacoste, qui a ouvert ses portes fin février place des Victoires, en est un, qui a d’ailleurs permis l’ouverture d’un pop-up store Impact archives, en lieu et place de l’ancienne boutique Lacoste de la Cour des Maréchaux. « On ne voulait pas laisser ce local vide, confie Laurent Roussiaux, le gérant d’Impact et Lacoste. Dans ce pop-up store, on va proposer tous nos beaux produits des saisons précédentes, remisés, jusqu’à l’été ».

… et à venir

Rue des Trois rois, c’est La Pizzeria qui s’est installée, proposant, comme son nom l’indique, des pizzas, tandis que dans la rue du Raisin voisine, la boutique de vêtements Habitudes a été reprise. Des ouvertures sont aussi prévues dans les prochains mois, à commencer par celle de l’opticien Jimmy Fairly, rue du Sauvage, qui devrait ouvrir ses portes le 8 mars prochain ; Bijou Brigitte, dont les locaux ont été repris par Jimmy Fairly, revient au centre-ville avec une boutique située au début de la rue du Sauvage, en lieu et place de l’ancienne agence LCL ; l’épicerie La P’tite alsacienne proposera ses vins, chocolats, confitures et autres produits alsaciens, rue Henriette ; enfin, la distillerie Meyer’s proposera ses eaux de vie, liqueurs, whiskies et autres gins alsaciens au 18, place de la Réunion, d’ici début avril…

+ d’infos sur www.facebook.com/MulhouseAmbianceShopping

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Le plaisir et l’efficacité, leviers du commerce en 2022

  1. Ouais mais encore une fois et au risque de me répéter, c’est du pareil au même.
    Opticien, pizzeria, distillerie, épicerie…Des doublons quoi, rien de neuf.
    Aucun intérêt.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR