Suivez-nous :
Le centre social et culturel Drouot-Barbanègre en orbite | M+ Mulhouse

Le centre social et culturel Drouot-Barbanègre en orbite

20 décembre 2019 à 10h51 par 1 6731

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Un an après sa création et six mois après son inauguration, le CSC Drouot-Barbanègre atteint progressivement sa vitesse de croisière, en affichant sa volonté originelle de se développer en synergie avec les habitants et les acteurs du quartier.

La création en régie municipale, lors du conseil municipal du 12 décembre 2018, a officiellement lancé le début de sa nouvelle histoire. L’inauguration l’été dernier, lors du festival Navig’Art, a officialisé sa mise en orbite. Le centre social et culturel Drouot-Barbanègre signe sa première saison pleine, fort de certaines certitudes, tout en affichant sa volonté de se développer en synergie avec les habitants du quartier.

Dimension sociale

« Nous avons construit le projet du centre social et culturel en lien étroit avec les habitants et les forces vives du secteur, avec le soutien de la Ville et de la CAF », résume sa directrice Marie Gonçalvès, à la tête d’une équipe de sept salariés. A contrario de l’écrasante majorité des structures du même type, ce nouveau lieu s’est auto-nommé centre social et culturel et non centre socioculturel. Une singularité sémantique à laquelle tient la directrice :

« Cette appellation souligne la dimension sociale de notre lieu. Nos activités ne se limitent pas à mettre sur pied des animations récréatives, nous travaillons sur l’ensemble des problématiques sociales, à l’échelle du quartier. L’humain est au centre du projet. Drouot-Barbanègre, ce sont 5 000 habitants que nous souhaitons faire participer à la vie de notre CSC, nous avons d’ailleurs créé un conseil de notre centre dans cette optique. »

Catherine KohlerJeudi soir, c’était apéro de Noël avec Vladimir Spoutnik.

Jeunesse et famille

Schématiquement, les activités du CSC Drouot-Barbanègre se déclinent à travers plusieurs axes majeurs. Citons la jeunesse (centre de loisirs des mercredis et des vacances scolaires, accueil de jeunes, permanences, animations sportives futsal et boxe en soirée, aide à la réalisation de CV…) ; l’engagement citoyen et le développement humain en ciblant notamment les familles (accompagnement à la vie quotidienne, ateliers bien-être, accompagnement culturel, ateliers (…) ; la valorisation du quartier (accueil de spectacles vivants, création du festival Navig’Art initié en juin dernier et reconduit, en 2020…). Sans exhaustivité, le centre socioculturel propose encore, chaque soir, de l’accompagnement à la scolarité pour les enfants de l’école élémentaire dans le cadre du dispositif CLAS, entre aide aux devoirs et ateliers culturels qui verront notamment naître, courant 2020, un partenariat avec la radio associative mulhousienne MNE.

Si l’année 2019 aura posé les jalons du CSC Drouot-Barbanègre, 2020 sera synonyme de « développement des activités, en direction de tous les publics, les enfants et les familles toujours, mais également les seniors, avec toujours l’idée de co-construire avec les habitants mais aussi de multiplier les partenariats avec d’autres structures mulhousiennes », conclut la directrice du CSC Drouot-Barbanègre, qui totalise 600 inscrits aux différentes activités proposées.

CSC Drouot-Barbanègre, 67, rue de Sausheim. + d’info : 03 69 77 77 01 – Facebook/cscdrouotbarbanegre/

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Le centre social et culturel Drouot-Barbanègre en orbite

  1. Tout simplement grand bravo c’était audacieux et Marie Goncalves y est parvenue avec sa détermination et volonté tout n’était pas gagné au départ encore bravo

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR