Suivez-nous :
« Le 11 mai, c’est la fin du confinement, pas de l’épidémie ! » | M+ Mulhouse

« Le 11 mai, c’est la fin du confinement, pas de l’épidémie ! »

30 avril 2020 à 20h28 par 7 96927

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Distribution de masques aux Mulhousiens, rentrée des écoles, réouverture des commerces, consultation citoyenne… Tels ont été les principaux thèmes abordés lors du Facebook live de ce jeudi 30 avril avec le maire de Mulhouse Michèle Lutz et Jean Rottner, premier adjoint, président de la Région Grand Est et président du Conseil de surveillance du GHRMSA.

Pour la sixième fois depuis le début de la crise sanitaire, Michèle Lutz et Jean Rottner ont donné, ce jeudi soir, rendez-vous aux Mulhousiens à l’occasion d’un Facebook Live, sur la page Facebook de la Ville de Mulhouse. L’occasion de  répondre aux questions des habitants sur la situation actuelle liée à l’épidémie de coronavirus et au déconfinement, à partir du 11 mai, annoncé par le Premier ministre mardi à l’Assemblée nationale. « Le confinement reste la règle stricte jusqu’au 11 mai, tout comme le couvre-feu, a rappelé le maire de Mulhouse. Même si c’est difficile, soyons courageux en le respectant. » « Nous allons pouvoir reprendre une vie plus libre mais nous devrons rester responsables en respectant les gestes barrières. Le 11 mai, c’est la fin du confinement, pas de l’épidémie ! », a commenté Jean Rottner.

DISTRIBUTION DE MASQUES GRATUITS

Une fois encore, les questions ont été particulièrement nombreuses, notamment sur l’après-confinement qui se profile, à partir du 11 mai prochain. Parmi elles, la question récurrente de la distribution des masques aux habitants.

Les foyers mulhousiens vont ainsi recevoir dans leurs boîtes aux lettres un bon d’échange pour deux masques gratuits par personne. Le premier offert par le Département du Haut-Rhin et Mulhouse Alsace Agglomération, le second par la Ville de Mulhouse.

Si les dates de distribution des masques ne sont pas encore officiellement arrêtées, les modalités sont, en revanche, d’ores et déjà connues : la distribution se tiendra sur deux jours et sur 14 sites répartis à travers la ville de 8h à 18h (détails et liste des lieux consultables ici). Les dates pour venir récupérer les masques seront communiquées ultérieurement dans la presse, sur le site de la Ville mulhouse.fr, sur les réseaux sociaux et sur mplusinfo.fr

« Ces masques seront réutilisables et lavables, a commenté le maire de Mulhouse. Je ne souhaite pas m’avancer sur des dates de distribution car les masques sont actuellement en cours de production. »  Précision apportée par Jean Rottner : « Si le port du masque n’est pas obligatoire dans l’espace public, il est utile pour soi et pour les autres. »

+ d’infos ici

COMMERCES ET MARCHÉS

Catherine Kohler

Hormis les bars les restaurants et les cafés, l’ensemble des commerces vont rouvrir leurs portes, à partir du 11 mai prochain, date officielle du déconfinement. « Les commerçants mulhousiens se préparent à cette réouverture et je m’en réjouis, même s’il faudra évidemment prendre toutes les dispositions de circonstance et respecter les gestes barrières. Nous avons, par ailleurs, pris l’initiative de développer une aide exceptionnelle pour les commerçants qui sera débattue au prochain conseil municipal de Mulhouse (Ndlr : jeudi 7 mai à 14h30, à suivre sur mulhouse.fr).

Autre annonce importante : la réouverture des Marchés mulhousiens, à partir du 11 mai, dont celui du Canal couvert.

ECOLES

Catherine Kohler

Annoncée par le premier ministre mardi à l’Assemblée nationale, la réouverture des écoles, sur la base du volontariat des parents, à partir du 11 mai, a suscité de nombreuses questions lors du Facebook Live. Michèle Lutz comme Jean Rottner ont invité à la plus grande prudence en la matière. « A Mulhouse, le travail est en cours, l’ouverture des écoles est du ressort de l’Education nationale, a souligné le maire. Je ne transigerai pas sur la situation sanitaire, laissons-nous le temps de poser les choses. Nous travaillons sur des solutions pour accueillir les enfants de familles sans solution de garde, déjà expérimentées lors de l’accueil des enfants du personnel soignant. Nous ferons des proposions dans quelques jours. Pour ce qui est de la cantine et du périscolaire, les discussions se font avec les collègues de Mulhouse Alsace Agglomération. »

CONSULTATION CITOYENNE

« #Mulhouse se réinvente ». C’est le nom donné à la consultation citoyenne lancée par la Ville de Mulhouse pour préparer l’après-crise sur mulhousecestvous.fr L’idée ? Inviter tous les Mulhousiens (particuliers, associatifs, chefs d’entreprise…) à  faire part de leurs idées et de leurs envies pour faire évoluer Mulhouse et imaginer la ville de demain en lien avec l ’Agence de la participation citoyenne.  « Mulhouse se reconstruira avec les Mulhousiens, a souligné Michèle Lutz. Il y a eu un avant Covid, il y aura un après. Nous souhaitons impliquer les Mulhousiens pour reconstruire Mulhouse après cet épisode. « On gagnera si on a le moral et si on a la volonté de s’en sortir ensemble », a commenté Jean Rottner.

DECHETTERIE

Les déchetteries rouvriront également le 11 mai. Précision apportée par Jean Rottner : « Elles seront dédiées, la première semaine d’ouverture, au dépôt des déchets verts, puis, la semaine suivante, au dépôt d’autres déchets. Là aussi, je fais appel au respect des gestes barrières et au civisme de chacun. »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

27 réponses à “« Le 11 mai, c’est la fin du confinement, pas de l’épidémie ! »

  1. Bonsoir,
    Vous ne parlez que de Mulhouse pour la distribution des masques, qu’en est-il pour les autres communes de la M2A et notamment pour Heimsbrunn ?
    Merci d’avance,

    Bernard BAZILLE

    1. Bonjour Monsieur Bazille,
      Je vous invite à prendre contact avec la mairie de votre commune pour avoir une réponse précise. M+ traite exclusivement l’information se déroulant à Mulhouse intra-muros.
      Cordialement, belle journée.
      Marc-Antoine Vallori

  2. Si j’ai bien compris, il faudra sortir, s’agglutiner dans quelques points de distributions et donc risquer de propager / s’infecter…
    Pourquoi ne pas envoyer les masques directement ?
    Bravo M Rottner … pour un médecin bravo …

    1. Bonjour Monsieur Froehly,
      Il va sans dire que toutes les précautions sanitaires seront prises lors de la remise des masques. M+ informera prochainement ses lecteurs des modalités pratiques mises en place par la Ville de Mulhouse.
      Cordialement, belle journée.
      Marc-Antoine Vallori

    1. Madame Jund,
      Il va sans dire que toutes les précautions sanitaires seront prises lors de la remise des masques. M+ informera prochainement ses lecteurs des modalités pratiques mises en place par la Ville de Mulhouse.
      Cordialement, belle journée.
      Marc-Antoine Vallori

  3. Au lieu de mettre un papier à compléter dans la boite aux lettres, pourquoi ne peut on en déposer 3 masques dans chaque boite. Si une famille en a besoin de plus elle se déplace en mairie ou dans un endroit prédéterminé ?

    1. Surtout quand les communes voisines (comme Pffastatt par exemple ) arrivent à mettre chaqu’un un masque dans la boîte de lettre.

  4. TRISTE, on est à quelques jours du déconfinement, Mme Lutz a promis deux masques par personne, maintenant il n’en reste plus q’un masque qu’il va falloir chercher un certain jour, quand ? , au risque de s’infecter comme lors de élections,

    1. Bonjour Madame Fleck,
      M+ informera prochainement ses lecteurs des modalités pratiques de remise des masques mises en place par la Ville de Mulhouse.
      Cordialement, belle journée.
      Marc-Antoine Vallori

  5. Distribuez les masques dans les boites aux lettres a l’instar du regrette  » echo municpal ».

    C’est plus de securite, moins de deplacement, une precautikn en faveur des seniors.

  6. Pour ma part je pense que les distribuer dans les boîtes aux lettres serait plus judicieux autant moi même à risque je ne compte pas me déplacer
    C est une organisation à étudier

  7. Je trouve que Mme Lutz ,Mr Rottner et le Conseil municipal gèrent au mieux les problèmes de l’après 11 mai, avec les moyens humains, marériels et financiers dont ils disposent. J’apprécie tout particulièrement leur prudence quant à la réouverture des écoles, des cantines et du périscolaire. Je comprends que de nombreuses personnes éprouvent de la crainte à sortir chercher leurs masques, et soient choquées que ceux-ci ne soient pas entièrement gratuits. Mais qu’y peuvent Mme Lutz et Mr Rottner? Cette situation a été créée par l’incompétence des choix politiques à la tête de l’état. C’est à ce niveau qu’il faut adresser nos revendications, pas au niveau municipal.Et puis râler en ne pensant qu’à sa situation personnelle sans essayer de voir globalement les problèmes difficiles qui se posent, c’est l’inverse de la citoyenneté. C’est le bien commun et l’avenir de tou-te-s qui est en jeu. (Je précise, pour éviter toute confusion que mes choix politiques divergent de ceux de Mme Lutz et Mr Rottner, mais que cela ne m’empêche pas d’ouvrir les yeux sur le positif dans leur gestion de la crise )

    1. N’empêche que demander a une personne âgée de risquer sa santé pour obtenir un masque n’est pas judicieux ! A partir d »un certain âge on pourrait le mettre dans la boîte aux lettres !!c’est cela s’occuper des vieux et pas seulement leur téléphoner !!

  8. Mr VALLORI,
    Les seules manières qui permettent de respecter les gestes barrières à 100%, consisteraient à privilégier les drives et les envois postaux.

  9. Bonjour

    C’est une distribution un peu cavalière nous sommes confinés depuis des semaines et la d’un coup tout le monde se retrouve au même endroit sans masque
    On sait faire pour l’envoi des bulletins électoraux dommage qu’il n’en soit pas de même pour les masques

    J’en profite pour adresser un grand bravo au personnel médical

    1. Surtout quand les communes voisines (comme Pffastatt par exemple ) arrivent à mettre chaqu’un un masque dans la boîte de lettre.

      Autant de mettre la lettre dans la boîte de l’attire, pourquoi pas mettre le masque directement ?

  10. bonjour
    quelle sont les mesures prévues en matière d’améngement cyclables post covid a Mulhouse ? toutes les grandes villes s’y mettent qu’en est il de Mulhouse….

  11. Effectivement il serait souhaitable de mettre les masques dans les boîtes aux lettres tout comme les listes électorales
    Les chercher dans les points de distribution appellent
    les gens à se regrouper sans masques puisqu.ils viennent les chercher….

  12. J’ai bien reçu le bon pour le retrait des masques mais il faut aller à la pêche pour connaître les jours de distribution
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer

    Le bon est dans la boite aux lettres mais pas les masques quel dommage

  13. Bonjour, il me semble que la mairie dispose de fiche détaillées sur les résident de Mulhouse, tel que adresse, composition familiale, à partir de ces information il serait possible alors de faire un bilan sur le nombre de masque requis et appeler alors le concours des services postaux afin de distribué les masques dans une enveloppe ou emballage sous vide. Je remarque ces derniers jours comme le temps est au beau fixe plusieurs personnes se promenant et cela sans masques, idem lorsque je me suis rendu en magasin pour mes courses, plusieurs personnes sans masques ni gants qui manipulent les articles et denrées alimentaire notamment les produits frais. Comment évité une relance de l’épidémie en étant aussi laxiste sur le danger.
    Pour ma part j’ai acheté un lot de masque à usage unique ainsi qu’une bouteille de solution hydro alcoolique que j’utilise pour remplir les petites , une que je porte sur moi lors de sortie quand cela est nécessaire. Question à quand des test fiables afin de savoir qui doit resté confiné et qui peut circulé, le manquement de l’état vis à vis des règles au regard de la pandémie est la cause de cette situation, comment envisager un dé confinement alors qu’aucuns test n’ont été fait sur la population !! ne vous portez pas en complice de l’absurdité . bien le bonjour et la santé chez vous.

  14. Les magasins rouvrent, mais la partie « bazar » du marché restera fermée sans explication particulière… Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage, et l’équipe municipale actuelle semble bien décidée à tuer ce marché populaire (projet de suppression de la dalle, projet d’un pôle de malbouffe « chic et à la mode» dans la halle…) et d’une manière générale de supprimer le Mulhouse populaire et de boboïser la ville.

    Décidément, il est temps de dire à M. le maire Jean Rottner et à son adjointe Mme Lutz que leur temps est passé et que, mal élus (25 % du corps électoral…) et ayant fait la preuve de leur inefficacité (aucune politique sociale pendant cette crise, aucun soutien réel aux petits commerçants, aucune politique de transition écologique ni de réduction de la dépense d’énergie, rien pour la promotion des mobilités douces, etc.), leur place n’est plus à la mairie.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR