Suivez-nous :
L’art urbain de KEF! s’invite au CSC Papin | M+ Mulhouse

L’art urbain de KEF! s’invite au CSC Papin

21 octobre 2020 à 14h51 par 5330

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Les riverains du CSC Papin l’ont peut-être déjà vu à l’œuvre : l’artiste KEF! s’active à la création d’une fresque, ce mardi et demain mercredi, dans le jardin partagé du quartier Franklin, avant de présenter son exposition solo à la galerie Orlinda Lavergne ce vendredi.

Depuis ce mardi matin, il peint des lignes noires abstraites, qui semblent prendre de la vie et du volume à chaque coup de bombe de peinture. « Il », c’est Simon Röhlen, plus connu sous son nom d’artiste KEF!, qui peint actuellement une fresque dans le jardin partagé du quartier Franklin, niché entre le CSC Papin et le square Schmitlin. L’intervention de l’artiste allemand, qui sévit de Londres à New-York en passant par la Chine, le Guatemala et même le M.U.R Mulhouse en 2014 (!), se fait dans le cadre d’un partenariat entre le CSC Papin et la galerie Orlinda Lavergne.

Développer le quartier le cadre de vie

« Dans le projet social de l’association, l’un des axes est la culture comme vecteur de développement du quartier, l’amélioration du cadre de vie, du bien-vivre ensemble, confie Cédric Berlengi, le directeur du CSC Papin. Pour ce faire, le street-art , qui est un art qui parle à tout le monde, apparaît presque naturellement, il permet d’élargir les horizons ! » Pour ce projet, qui s’inscrit dans le cadre de la Politique de la ville, l’équipe du CSC s’est rapprochée de la galeriste Orlinda Lavergne, qui n’est jamais loin lorsqu’il s’agit d’arts urbains à Mulhouse (lire notre article).

Christophe SchmittL’artiste allemand KEF! est de passage à Mulhouse, le temps d’une expo chez Orlinda Lavergne et d’une fresque au CSC Papin.

« Faire tomber des barrières »

« Nous avions discuté du projet depuis un moment, confie Orlinda Lavergne, la gérante de la galerie éponyme. KEF! est un artiste avec lequel je travaille depuis quatre ans et qui présente sa première expo solo à la galerie, à partir de vendredi ». L’occasion fait le larron et, à l’instar de C215, OakOak ou Clet Abraham, KEF! agrémente son exposition à la galerie d’une œuvre in situ dans la Cité du Bollwerk. « Le fait de travailler avec des artistes dont l’art est populaire fait tomber des barrières », poursuit Orlinda Lavergne, fière de toucher un public jeune. Les enfants fréquentant l’accueil de loisirs du CSC ont d’ailleurs travaillé sur des reproductions de KEF! ce mardi, avant de rencontrer l’artiste.

D’autres fresques à venir

Que ce soit sur des murs immenses aux quatre coins du globe ou dans un coin du quartier Franklin, KEF! crée du lien à base d’un art qu’il refuse de contraindre dans une catégorie : « Je ne veux pas que les gens voient des personnages ou des objets, c’est un travail à propos de sentiments. Mon inspiration vient de la nature, de la philosophie, il y a un sentiment d’harmonie et de sérénité. » Dans le cadre du partenariat entre le CSC Papin et la galerie Orlinda Lavergne, d’autres fresques sont amenées à voir le jour dans le jardin partagé du quartier. « Nous allons commencer par une, deux et trois fresques ici, mais on veut aussi se laisser la liberté de le faire ailleurs sur l’espace public », souffle Cédric Berlengi, qui a déjà des idées quant aux artistes qu’il rêve de voir investir le quartier.

+ d’infos sur www.facebook.com/cscpapin et orlinda.gallery

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR