Suivez-nous :
L’apprentissage des échecs à l’école, pour favoriser la réflexion | M+ Mulhouse

L’apprentissage des échecs à l’école, pour favoriser la réflexion

25 mai 2022 à 16h18 par 6950

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Fondé en 1988, le club d’échecs Les Cheiks de Brossolette continue de former des jeunes apprentis dans cette discipline, qui demande réflexion et concentration. Les fondateurs du club, Bernard Eichholtzer et Philippe Hecky, ont également été enseignants à l’école Pierre Brossolette avec laquelle un partenariat a été mis en place.

« Le partenariat entre l’école et le club d’échecs de Bourtzwiller permet aux enfants de l’école de développer concentration et réflexion », explique Séverin L’Hostis, éducateur sportif qui enseigne les échecs aux enfants depuis 20 ans. Lui-même a commencé les échecs lorsqu’il était étudiant et n’a plus jamais cessé de pratiquer. Il a tenu à perpétuer l’apprentissage de cette activité auprès des plus jeunes, ce pourquoi il a préparé, et obtenu les diplômes d’éducateur sportif.

Un apprentissage pour tous les âges

L’association Les Cheiks accompagne les enfants scolarisés dans le quartier de Bourtzwiller, et ce dès l’âge de 6 ans pour le niveau débutant, et 9 ans pour le niveau de perfectionnement. Les collégiennes du Collège de Bourtzwiller, passées précédemment par la même école, et donc, par le même apprentissage des échecs, viennent aussi aider les élèves de CM1, « que ce soit pour l’arbitrage des tournois ou pour l’organisation », précise Séverin L’Hostis.

Des graines de champions

Scolarisés en CM1, à l’école Brossolette, les jeunes joueurs sont déjà impressionnants dans leur manière de jouer et de trouver une tactique pour contrer le jeu de leur adversaire. Ils n’ont que 9 ans, mais ont déjà plusieurs coupes dans les mains et des médailles autour du cou. Le plus primé s’appelle Amir. Il a commencé les échecs en septembre 2021, et a déjà remporté 10 coupes : entre le championnat d’Alsace et celui du Haut-Rhin, rien ne l’arrête ! Le jeune garçon a découvert, comme l’ensemble de ses camarades, cette discipline à l’école primaire, avec son ancien professeur, Philippe Hecky. Amir adore jouer aux échecs, car cela lui permet de réfléchir. « Chez moi, je m’entraîne sur ma tablette » précise-t-il, pour perfectionner ses résultats sur l’échiquier.

Pour Esra et Zehra, les deux jumelles du groupe de 15 enfants, les échecs sont une histoire de famille : leur grande sœur a, elle aussi, découvert cette discipline à l’école. Aujourd’hui au collège, elle s’entraîne parfois avec ses petites sœurs, pour lancer une compétition.

De la compétition justement, il y en a aussi entre les deux jumelles : « J’ai sept coupes, et Esra seulement trois » explique, toute fière, Zehra. Leur camarade Ibtihal, également membre du club d’échecs, a été vice-championne du tournoi féminin organisé en avril dernier, à Mulhouse.

Prochains tournois

Avec les entraînements le mercredi et le jeudi, les compétitions sont organisées le samedi. Deux prochains grands rendez-vous importants attendent les jeunes joueurs : le Challenge scolaire des écoles 2022, qui se déroulera dans la cour de l’école Brossolette le 1er juin, et un second tournoi qui se déroulera le 6 juin prochain, à Bennwihr.

+ d’infos : Les Cheiks Brossolette

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR