Suivez-nous :
La Ville lance l’Heure civique pour aider ses voisins | M+ Mulhouse

La Ville lance l’Heure civique pour aider ses voisins

26 mars 2021 à 17h11 par 1 8731

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Donner une heure de son temps, chaque mois, pour réaliser des actions de solidarité entre voisins : c’est le principe de l’Heure civique. Un dispositif simple mais efficace, sans engagement et sans contrainte, qui vient compléter les différents outils d’engagements citoyens de la Ville de Mulhouse.

Soutenir ses voisins en faisant les courses ou en bricolant, aider les plus jeunes pour leurs devoirs et les plus anciens avec les nouvelles technologies, participer à des actions de solidarité organisées dans son quartier… Avec l’Heure civique, la Ville invite les Mulhousiens à donner une heure de leur temps, chaque mois, pour réaliser des gestes de solidarité autour de chez eux.

« Il y a un an, quand Mulhouse  a connu ce rouleau compresseur viral qu’a été le démarrage de la crise du Covid-19, les Mulhousiens ont su être résilients et résister, souligne le maire de Mulhouse, Michèle Lutz. Une chaîne de solidarité, presque de fraternité, s’est organisée avec de nombreux acteurs : les couturières solidaires, les producteurs locaux, les artistes, les associations, les centres socioculturels, les organismes publics et, bien sûr, les citoyens. Une multitude d’initiatives d’entraide et de générosité se sont mises en place et nous souhaitons que ce « carburant » citoyen puisse continuer à irriguer la ville et à tisser du lien social. »

« Simplifier et faciliter l’engagement des citoyens »

Pour ce faire, la Ville a travaillé en collaboration avec l’Association européenne des solidarités de proximité et son président, Atanase Périfan, créateur de la Fête des Voisins et des Voisins solidaires. « Mulhouse est déjà en pôle-position au niveau européen pour ses innovations sur le plan social, avec la démarche Mulhouse c’est vous ou encore la création de l’Agence de la participation citoyenne, explique Atanase Périfan. L’Heure civique est un nouvel outil, qui vient compléter ce dispositif de mobilisation citoyenne avec l’objectif de donner un élan aux habitants qui souhaiteraient s’engager mais ne savent pas comment faire. L’idée c’est de simplifier et faciliter l’engagement, qu’il puisse se faire au plus près de chez soi, que le lieu d’habitation soit un lieu d’entraide et de solidarité. Une heure par mois, c’est à la portée de tous, c’est la première marche d’un parcours d’engagement citoyen. »

Concrètement, la mise en place de l’Heure civique à Mulhouse va se faire progressivement, via plusieurs canaux. Tout d’abord, une trentaine de bénévoles mobilisés pendant le premier confinement ont souhaité poursuivre leurs actions de solidarité en s’inscrivant dans le dispositif Heure civique. Un large appel va également être lancé et les personnes intéressées vont pouvoir se faire connaître via la plateforme Mulhouse c’est vous. Des visio-conférences seront ensuite organisées avec les volontaires pour organiser des actions solidaires de proximité dans les quartiers.

« Etre utile tout de suite »

Parallèlement, des services de la Ville et des associations se mobilisent pour proposer des missions aux volontaires de l’Heure civique : collectes alimentaires, jardins partagés, accueil au futur vaccinodrome… Des visites à domicile ou l’accompagnement de promenade de personnes à mobilité réduite, ainsi que différentes actions avec l’association des Paralysés de France ou le Groupe d’entraides mutuelles la Navette font partie des actions potentielles. L’association d’échanges de savoirs Le Rezo, le centre socioculturel Papin ou encore l’association de médiation par l’animal Hopendog font aussi partie des structures partenaires, alors que des habitants des quartiers Briand, Brustlein et Drouot ont déjà fait part de leur intérêt.

« Avec l’Heure civique, chacun peut être contributeur, dans l’esprit de l’énergie partagée du premier confinement ou rien n’était impossible, souligne Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Démocratie participative. Là, les gens qui souhaitent s’engager n’ont pas besoin de réfléchir et de chercher, ils peuvent être utiles tout de suite, pour une heure, ou plus s’ils le souhaitent. Il n’y a pas de petit ou de grand engagement, ce qui compte c’est l’état d’esprit, l’ouverture aux autres. »

+ d’infos : mulhousecestvous.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “La Ville lance l’Heure civique pour aider ses voisins

  1. Bonjour je me permet de vous contacter car je suis actuellement à la recherche d’un logement en urgence car j’ai des problèmes de voisinage mon voisin nous empêche de vivre, insultes, musique claquement de porte cassage de boîtes aux lettres cracha dans le couloir et sur ma porte et cela depuis des années le bailleur social ne fait rien… Je dois juste refaire mes peintures pour pouvoir trouver un autre logement et je n’ai pas trop les moyens… J’aimerais vraiment de l’aide.
    Merci à vous.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR