Suivez-nous :
La saison pleine de promesses de l’Orchestre symphonique de Mulhouse | M+ Mulhouse

La saison pleine de promesses de l’Orchestre symphonique de Mulhouse

14 juin 2022 à 16h28 par 6580

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Avant de clore sa saison en apothéose, avec trois belles propositions en juin et juillet, l’Orchestre symphonique de Mulhouse a présenté le programme de sa saison 2022-2023. Riche et diversifiée, avec plusieurs monuments du répertoire classique au programme, cette saison s’annonce pleine de promesses.

Un très beau programme, des solistes et artistes associés de renom, de nombreuses collaborations, un nouveau directeur musical… La saison 2022-2023 de l’Orchestre symphonique de Mulhouse (OSM) s’annonce pleine de promesses, avec en premier lieu, celle de retrouver le public dans des conditions normales, après deux ans de crise sanitaire.

Si l’OSM va terminer sa saison avec trois belles propositions (concert symphonique n°9 les 17 et 18 juin, West Side Story, les 26, 28 et 29 juin, ciné-concert Le magicien d’Oz, les 7 et 8 juillet, tous à La Filature), l’équipe de l’Orchestre se projette déjà, avec enthousiasme, dans la prochaine saison, qui démarrera le 10 septembre.

« Après 28 mois particulièrement difficiles, pour l’Orchestre symphonique de Mulhouse, comme pour l’ensemble des acteurs de la création artistique, nous abordons cette nouvelle saison avec l’espoir d’un retour à la normale, souligne Guillaume Hébert, le directeur général de l’OSM. Cette saison est faite pour se faire plaisir, pour se retrouver, pour retrouver le public, pour retrouver des salles pleines, comme elles l’étaient avant la crise sanitaire… »

Un programme et des collaborations exceptionnels

OSM-Marc Guenard

Pour ce faire, l’OSM a concocté une saison riche et diversifiée, qui fait la part belle aux monuments du répertoire classique, dans le cadre notamment des neuf concerts symphoniques. Le concerto pour violoncelle de Dvorak, le Triple Concerto de Beethoven, les Quatre derniers Lieder de Strauss, le Concerto pour violon de Mendelssohn ou encore le plus rare Concerto pour deux pianos de Mozart sont ainsi au programme des concerts symphoniques, proposés entre septembre et juin. De grands concerts avec Le roi David d’Honegger, Le Requiem de Fauré et les Litanies à la vierge noire de Poulenc vont également permettre d’entendre tout le talent des musiciens de l’orchestre.

Plusieurs solistes exceptionnels accompagneront l’OSM cette saison, comme le clarinettiste Paul Meyer, la soprano Anne Schwanewilms, le harpiste Emmanuel Ceysson ou les pianistes Marie-Ange Nguci et Adam Laloum. Deux artistes associés vont aussi travailler avec l’orchestre mulhousien tout au long de la saison : le talentueux violoncelliste Victor Julien-Laferrière et le compositeur Fabien Cali, pour sa deuxième saison avec l’OSM.

Associé à de nombreuses structures, l’OSM proposera aussi un concert gratuit des musiques des films de William Wyler, avec La Filature, le concert du Nouvel An, avec la Maîtrise de Colmar, et plusieurs opéras, ballet et comédie musicale avec l’Opéra national du Rhin : Until the lions, La flûte enchantée, Giselle, Candide, mais aussi Music for 18 musicians, en partenariat avec le Theater Freiburg, le Theater Basel et La Filature.

Côté jeune public, L’histoire de Babar, La boîte à joujoux ou MulhouseS devraient ravir les enfants et leurs familles, tout comme le ciné-concert Coco, sur les images du film d’animation de Pixar.

Des écoles aux EHPAD

OSM-Marc Guenard

En formation réduite, l’OSM propose aussi des concerts de musique de chambre, dans le cadre des brunchs musique ou des concerts diVin, mais aussi avec ses nombreux concerts hors les murs. « L’OSM est très présent sur son territoire : des crèches aux EHPAD en passant par les écoles, les collèges et lycées, les centres socioculturels et de nombreuses manifestations, nous apportons ce que nous pouvons apporter, encore plus depuis la crise sanitaire qui nous a amenés à proposer des actions inédites un peu partout, souligne Guillaume Hébert. Nous allons développer encore davantage ces projets, en les regroupant sous le nouveau nom de l’Académie. »

Pour Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire de Mulhouse déléguée à la Culture, « la création de l’Académie permet de rendre ces actions plus lisibles et plus cohérentes et de les renforcer. L’OSM a repensé ses relations avec le public en allant davantage au contact, en étant plus visibles sur les réseaux sociaux et les plateformes avec de nombreuses vidéos et en étant plus accessible aux personnes éloignées des structures. Son engagement fort dans la transmission de la musique, dès le plus jeune âge, s’accompagne du renforcement de son excellence artistique, permettant de faire rayonner Mulhouse le plus largement possible. »

Visible sur scène, le renforcement de cette excellence artistique passe aussi par un gros travail en coulisses, avec notamment les démarches en cours pour l’obtention du label Orchestre national en région, la collaboration avec les Conservatoires de Mulhouse, mais aussi de Lyon et Paris et l’adhésion de l’OSM au Consortium créatif, avec les orchestres d’Avignon-Provence, de Bretagne, de Cannes et de Picardie-Haut-de-France, pour soutenir les compositeurs contemporains et inscrire Mulhouse dans le maillage des orchestres en région.

« Que personne ne se dise : « Ce n’est pas pour moi »

OSM-Marc Guenard

Après avoir invité plusieurs chefs associés tout au long de la saison dernière, qui ont pu travailler et échanger avec les musiciens, l’OSM va choisir son nouveau directeur musical, début juillet.

« Nous avons souhaité prendre le temps pour recruter la bonne personne, explique le maire de Mulhouse Michèle Lutz. Ce chef sera le directeur musical désigné de l’orchestre pour la prochaine saison et suivra le cahier des charges que nous avons écrit ensemble, pour continuer à faire rayonner l’OSM et Mulhouse. L’orchestre participe pleinement à l’identité de Mulhouse et est de plus en plus intégré à la vie mulhousienne. On ne vient plus seulement rencontrer les musiciens à La Filature, on peut les retrouver un peu partout dans la ville. Il faut que personne ne se dise « ce n’est pas pour moi », quel que soit son âge ou ses centres d’intérêts, on peut apprécier la culture. Nous allons continuer à faire découvrir la musique classique aux plus jeunes ou aux gens qui n’en n’ont pas l’habitude. Cette nouvelle programmation est tout simplement extraordinaire, comme l’est, plus largement, la qualité et la diversité de l’offre culturelle à Mulhouse. »

+ d’infos sur www.mulhouse.fr Téléchargez la brochure de la saison 2022-2023. Ouverture des abonnements et de la billetterie mardi 21 juin.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR