Suivez-nous :
La mise à 2X3 voies de l’A36 terminée en juin | M+ Mulhouse

La mise à 2X3 voies de l’A36 terminée en juin

9 mars 2022 à 16h02 par 1 5610

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Démarrée en 2016, la deuxième phase de la mise à 2X3 voies de l’autoroute A36, au niveau de l’agglomération mulhousienne, s’achèvera en juin. Après l’élargissement du pont SNCF, 700 mètres de panneaux acoustiques sont en train d’être posés, entre les échangeurs des Coteaux et de Lutterbach.

Avec près de 100 000 véhicules qui y circulent chaque jour, dont 15% de poids lourds, la portion de l’autoroute A36 située entre les échangeurs des Coteaux et le croisement avec l’A35, soit environ 11 km, est un axe majeur de l’agglomération mulhousienne. Au vu de la densité du trafic, la mise à 2X3 voies de cette section a démarré au début des années 2000, avec la réalisation d’une première phase, entre l’échangeur A36-A35 et l’échangeur 18 (Bourtzwiller).

Depuis 2016, la deuxième phase des travaux a consisté à mettre à 2X3 voies la portion de l’A36 située entre les échangeurs 18 et 16 (Coteaux). Des travaux d’envergue, d’un coût total de 28,35 millions d’euros, pris en charge par l’Etat (50%), la Région Grand Est (25%), la Collectivité européenne d’Alsace (CEA) (20%) et Mulhouse Alsace agglomération (m2A) (5%).

Le pont ferroviaire élargi

Après le renforcement des bandes d’arrêt d’urgence (2016), la création des troisièmes voies dans le terre-plein central (2017), l’aménagement des deux sens de circulation (2018 et 2019) puis les travaux de finition (2020), les travaux se sont concentrés, depuis 2021, entre les échangeurs 16 (Coteaux) et 17 (Lutterbach). C’est là que passe, sous l’autoroute, la ligne de chemin de fer reliant Mulhouse à Strasbourg, un axe ferroviaire central, qui ne saurait être coupé. Afin de créer une quatrième voie de circulation sur l’A36, permettant les entrées et sorties des deux échangeurs, le pont ferroviaire a dû être élargi de 2,3 mètres.

« Un chantier particulièrement complexe, qui se déroule majoritairement les week-ends, de nuit, sur des créneaux de cinq heures, explique Marc Munck, vice-président de la CEA, qui a repris le chantier en 2021, suite à la création de la CEA. Les interventions sur cet ouvrage ont été planifiées quatre ans à l’avance, afin d’éviter l’interruption des trains. Défi technique pour les équipes mobilisées, ce chantier, où tout a été fait pour limiter les perturbations, a pour l’heure respecté son calendrier. »

700m de panneaux acoustiques posés

Des panneaux acoustiques sont également en train d’être posés, sur 700 mètres, entre les deux échangeurs, afin de réduire les nuisances sonores, notamment pour les futurs habitants de l’écoquartier de Lutterbach, dont les travaux viennent de commencer. En raison de la proximité immédiate de la Doller, des murs anti déversement ont également été posés, alors que plusieurs passes à poissons ont été créées dans la rivière.

En raison de la proximité des travaux avec des puits de captage du réseau d’eau potable du service de l’Eau de la Ville de Mulhouse, un suivi des travaux a été réalisé par Julien Labeth, animateur Mission Eau du service de l’Eau de Mulhouse. « Nous avons été bien associés à ce chantier, souligne Julien Labeth. Un suivi analytique des travaux a été mis en place, ainsi que des mesures préventives et des opérations de sensibilisation auprès des équipes opérationnelles, pour limiter au maximum les risques de pollution. Il n’y a eu aucun incident. »

+ d’infos sur les conditions de circulation : www.inforoute.alsace.eu

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR