Suivez-nous :

16 février 2024 à 17h26 par 1 904 0

« Il se passe toujours quelque chose à la Cité du train ! »

« Il se passe toujours quelque chose à la Cité du train ! » | M+ Mulhouse
« Il se passe toujours quelque chose à la Cité du train ! » | M+ Mulhouse

« Il se passe toujours quelque chose à la Cité du train ! »

16 février 2024 à 17h26 par 1 9040

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 4 minutes

Demi-tarif les premiers mercredis du mois, escape games, évènements steampunk et gastronomiques, expériences de conduite ferroviaire… Après une année 2023 record, avec près de 115 000 visiteurs, la Cité du train aborde 2024 à pleine vitesse, les wagons chargés d’évènements inédits.  

« Il se passe toujours quelque chose à la Cité du train ! » Prôné par Sylvain Vernerey, le directeur de la Cité du train, ce leitmotiv n’aura jamais été aussi concret qu’en 2024. Multipliant les projets et les évènements, aussi différents qu’inédits, depuis plusieurs années, le plus grand musée ferroviaire d’Europe ne se repose pas sur ses lauriers et aborde l’année 2024 avec dynamisme et le plein de projets.

Avec 114 097 visiteurs accueillis en 2023, le musée a battu son record de fréquentation, pour la seconde année consécutive. « Depuis 2016, où nous avions comptabilisé 85 000 entrées, nous sommes en progression constante, se réjouit Sylvain Vernerey. Après la crise sanitaire du Covid, nous avons voulu rapidement reprendre notre dynamique, proposer de nombreux évènements et ce travail a porté ses fruits. Les évènements, souvent insolites, que nous proposons permettent de faire vivre le musée tout au long de l’année et de le faire découvrir à des gens qui ne l’ont pas encore visité. Ces gens reviennent, parlent du musée autour d’eux et cet effet « bouche à oreille » est, pour nous, la meilleure des publicités. »

Demi-tarif et escape games

Catherine Kohler

Pour continuer à se démarquer et à attirer le public, le musée propose un large programme d’évènements en 2024 (lire ci-dessous) et met également en place, chaque premier mercredi du mois, l’entrée du musée à demi-tarif, pour tous. « Cette opération est mise en place pour toute l’année, même pendant les vacances et la haute-saison, poursuit Sylvain Vernerey. C’est un geste pour le public familial du mercredi et cela permet de donner une bonne idée de sortie. »

Autres idées de sorties, deux types d’escape game différents sont proposés cette année : les journées et soirées Exploration Game, où 140 joueurs, à partir de 10 ans, jouent en équipe et en simultané (17/03, 18/05, 07/07, 28/09, 17/11) mais aussi « L’énigme de la mallette perdue », une formule de jeu en autonomie, proposée tous les jours durant les vacances scolaires et les week-ends, à partir du 3 mars. Accessible à partir de 8 ans, cet escape game à faire en famille ou entre amis, par groupe de cinq personnes maximums, invite les visiteurs à trouver des indices et à résoudre des énigmes pour retrouver le propriétaire d’une mystérieuse mallette (sur réservation)…

Conduite ferroviaire et Olympiades

Catherine Kohler

Pour permettre aux visiteurs de se retrouver aux commandes des trains, la Cité du train met en place différentes expériences de conduite ferroviaire, à partir du mois d’avril. Trois cabines de train emblématiques du musée, la locomotive à vapeur 141R, la locomotive électrique BB 9004 et la locomotive TGV, seront ainsi à découvrir, en compagnie des bénévoles du musée alors que ceux-ci animeront aussi les ateliers de découverte de la conduite ferroviaire « Y experience ». Sur une journée complète, ces ateliers permettent de conduire des locomotives, sur un nouveau parcours plus long et interactif, de manipuler les aiguillages et la signalétique… « Les bénévoles sont un soutien indispensable pour le musée, ce sont des passionnés qui assurent de nombreuses missions », souligne Jade Laurent, la nouvelle responsable marketing, communication et développement de la Cité du train, qui compte 14 salariés et une équipe d’une soixantaine de bénévoles.

Côté évènements, le planning de l’année 2024 s’annonce bien rempli, avec plusieurs nouveautés. La Nuit européenne des musées, samedi 18 mai, sera ainsi l’occasion de participer aux ateliers organisés dans le cadre des Olympiades, dans les différents musées de l’agglomération. À la Cité du train, on pourra ainsi s’essayer au pelletage de charbon ou encore au sprint avec valises sur le quai, avec des cadeaux à gagner. Le mois de juin verra le musée accueillir un nouvel évènement, un salon autour de l’univers steampunk, avec déguisements et animations de circonstance, avant l’organisation, en juillet, d’un tournoi géant de pétanque.

Un nouveau salon gastronomique

Catherine Kohler

Le traditionnel et toujours apprécié Salon du modélisme fera son retour, en septembre, avec une exposition inédite de Playmobil ™. L’automne verra aussi l’arrivée d’un nouvel évènement, un salon gastronomique autour du pain, du vin et du fromage, né d’un partenariat avec l’Ecole de management (EM) Strasbourg Business School. « Les élèves ont créé et imaginé cet évènement, sur une idée originale de Sylvain Vernerey, comme un voyage gastronomique à travers les régions françaises, en déambulation dans les allées du musée », explique Manon Auguet, étudiante en Master 2 de Tourisme à l’EM, en alternance à la Cité du train pour la mise en œuvre de ce projet.

Les dîners insolites permettant de profiter d’un repas exceptionnel, comme à l’époque des luxueux trains Trans-Europ-Express, devraient également faire leur retour, après le succès rencontré en 2023. Et comme il se passe toujours quelque chose à la Cité du train, d’autres projets se préparent déjà, pour le futur, notamment celui du chantier de couverture d’une partie de l’espace extérieur, permettant de protéger le matériel tout en produisant de l’électricité, grâce aux panneaux photovoltaïques…

+ d’infos : www.citedutrain.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR