Suivez-nous :
Hockey : des entraînements bien réels sur une glace synthétique | M+ Mulhouse

Hockey : des entraînements bien réels sur une glace synthétique

16 août 2021 à 16h40 par 7070

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Installer une patinoire synthétique sous la patinoire de Mulhouse, afin de permettre aux hockeyeurs de multiplier les entraînements et de proposer un stage d’été ? C’est la bonne idée qu’ont eue les Scorpions, qui ont investi le parking souterrain de la patinoire pour l’été.

Si voir des hockeyeurs s’entraîner dans une patinoire est plutôt classique, les voir évoluer sous la patinoire, dans le parking souterrain de cette dernière, est assez insolite. Depuis le début de l’été, les Scorpions profitent d’une partie de la surface inutilisée du parking souterrain de la patinoire de Mulhouse pour s’entraîner, sur des patinoires synthétiques installées à cet effet. « Nous avons trois stands de tir et une patinoire classique qui permet de reproduire des situations de matchs, explique le président des Scorpions, Alain Cheval. Le projet est porté par le Fonds de dotation du club, qui vise à développer le hockey et l’équipement est mis à disposition par notre partenaire historique, Synerglace. »

Augmenter les créneaux

Christophe SchmittTrois modules permettent notamment de s’entraîner au tir.

Après avoir été utilisée par les jeunes hockeyeurs de l’ADHM, la « glace » synthétique fait le bonheur d’une soixantaine de hockeyeurs de tous horizons pris en charge par les entraîneurs du club, dans le cadre d’un stage d’été, l’Alsace hockey camp. « C’est la première fois qu’on propose un stage de hockey ici, dédié aux différents postes, poursuit Alain Cheval. Si on veut attirer des jeunes et faire des stages, il faut trouver des solutions, comme ces pistes synthétiques. L’intérêt est aussi de pouvoir montrer qu’il existe des solutions nouvelles, car nous ne pourrons pas avoir de deuxième patinoire ! » L’installation de cette patinoire synthétique temporaire est une aubaine pour les Scorpions, qui peuvent ainsi augmenter leur volume d’entraînement : « Le plus gros problème du hockey est l’accessibilité aux créneaux sur la glace », confie Alexandre Gagnon, le coach des Scorpions.

« Ça se rapproche beaucoup de la glace »

Christophe SchmittL’installation de la patinoire synthétique a permis l’organisation du stage Alsace Hockey Camp.

Au sous-sol, les hockeyeurs qui enchaînent les exercices techniques et de tir ne semblent pas plus perturbés que ça par le fait d’évoluer sur des patinoires synthétiques, plutôt que sur la glace. « Ça se rapproche beaucoup de la glace, mais c’est moins rapide, poursuit Alexandre Gagnon. Cela nous permet de faire des shoots, du maniement de palet, de la technique, de corriger également la façon de patiner… Et une fois sur la glace, on peut se concentrer pour faire le reste ! » Un travail qui se poursuit avant la reprise de la saison des Scorpions, qui entameront le championnat avec une équipe compétitive, qui, aux dires du coach Gagnon, « peut faire peur à toutes les équipes du championnat ». Affaire à suivre !

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR