Suivez-nous :
Formation : les métiers de la santé et du médico-social cherchent des candidats | M+ Mulhouse

Formation : les métiers de la santé et du médico-social cherchent des candidats

24 octobre 2022 à 8h55 par 9840

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Aide-soignant, infirmier, éducateur spécialisé… Autant de métiers qui recrutent et qui souffrent d’un déficit de candidats aux formations. Pour y remédier, les partenaires de l’emploi et de la formation se mobilisent en allant rencontrer, durant une semaine, les publics dans quatre centres commerciaux du Sud Alsace, dont Porte Jeune (mercredi 26 octobre de 14h à 19h). 

Avec 306 élèves, lors de cette dernière rentrée, pour 645 places offertes, rien que dans les neuf Instituts de formation d’aide-soignant (IFAS) du Haut-Rhin, les cursus menant aux métiers de la santé, du social et du médico-social peinent à faire le plein. Et pourtant, ce ne sont pas les débouchés sur le marché du travail qui font défaut. Plutôt que de rester les bras croisés, la Maison de l’emploi et de la formation (MEF) Mulhouse Sud Alsace et Sémaphore se sont unis, pour le meilleur, avec la Région Grand Est, Pôle emploi et les partenaires de l’emploi et de la formation, pour mettre un coup de projecteur – que tous les acteurs espèrent salvateur – sur ces métiers. Pour s’y employer, ils investiront, du 24 au 28 octobre, quatre centres commerciaux du Sud Alsace, d’Altkirch à Wittenheim, en passant par Saint-Louis et Mulhouse au Centre Porte Jeune (mercredi 26 octobre de 14h à 19h).

« Il y a urgence »

« Il y a urgence à recruter rapidement de nouveaux professionnels paramédicaux, aides-soignants, infirmières, éducateurs spécialisés ou encore accompagnants éducatifs et sociaux pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et de demain de la population, résume Guilaine Weiss, déléguée territoriale de l’offre de formation à la Région Grand Est. Et plutôt que de proposer un « Forum de métiers », nous avons choisi un nouveau format en allant rencontrer les publics, là où ils se trouvent, au sein des galeries commerciales, lors de la première semaine des vacances de la Toussaint. »

Archives – Catherine KohlerParmi les acteurs mobilisés, le Centre de réadaptation de Mulhouse.

Conséquence des bons chiffres de l’emploi, avec un taux de chômage tombé à 7% dans le Haut-Rhin (8,1 % à Mulhouse), et de la crise sanitaire liée au Covid, les postulants aux cursus des métiers de la santé, du social et du médico-social ont fondu comme neige au soleil, passant en deux petites années du ratio de cinq candidats pour une place offerte dans les écoles et organismes de formation, à un candidat pour une place disponible. « À travers ces actions coup de poing dans les centres commerciaux, on souhaite s’adresser au grand public, du jeune sorti de troisième à l’étudiant, en passant par l’adulte en reconversion ou éloigné de l’emploi. À chaque fois, nous proposons des cursus de formation sur-mesure et, s’il le faut, des remises à niveau avec l’ensemble des partenaires », souligne Pierre Huin, directeur-adjoint de la Fondation de la Maison du Diaconat de Mulhouse.

Du sur-mesure

Et Valérie Colella, directrice territoriale déléguée du Haut-Rhin Mulhouse Trois frontières – Pôle emploi Grand Est, d’abonder dans le même sens : « On est vraiment dans l’individualisation des parcours de formation. Cette semaine est une manière de recruter différemment et la nouveauté, c’est de le faire ensemble, avec les partenaires de l’emploi et de la formation… » Une obligation pour Hanan Rahimi, directeur général adjoint de l’École supérieure de Praxis sociale : « Il est crucial de se mobiliser, car il y a urgence à recruter pour préparer l’avenir quand on sait, par exemple, que les éducateurs spécialisés accusent, nationalement, une baisse de 38% des candidats… »  « Nos métiers recrutent, offrent de vraies opportunités professionnelles et des possibilités d’évolution tout au long de sa carrière… », poursuivent les organisateurs. Et que les esprits chagrins se rassurent : séduire de nouveaux publics ne rime pas avec baisse des critères de sélection. « Ce ne sont pas des formations au rabais, promet Pierre Huin. Les programmes évoluent, les publics et les profils changent, mais les exigences demeurent. Ce qui diffère, c’est l’accompagnement offert aux publics pour accéder à ces formations. »  C’est tout l’esprit de cette semaine banalisée autour des métiers du soin et de l’accompagnement, accessibles pour certains par la voix de l’apprentissage, qui se tiendra dans chacun des centres commerciaux, avec des professionnels en capacité d’expliquer, d’aiguiller et, surtout, de convaincre…

À Porte Jeune, mercredi 26 octobre, de 14h à 19h

Cette semaine dédiée à la découverte des cursus des métiers de la santé et du médico-social se tiendra à Mulhouse, au centre commercial Porte Jeune, le mercredi 26 octobre de 14h à 19h, en présence d’écoles (IFAS Diaconat, GHR et CRM mais aussi PRAXIS), d’organismes de formation (Greta, Irfa Est, Alaji), d’entreprise (Amaelles) et de partenaires de l’emploi (Pôle Emploi, Sémaphore, Région Grand Est et MEF). D’autres rendez-vous se tiendront lundi 24 dans la galerie du magasin Leclerc à Altkirch, jeudi 27 octobre au Leclerc Saint Louis et vendredi 28 octobre au centre commercial Shop’in Witty à Cora Wittenheim.

+ d’infos monmetierdedemain.comFacebook.com/Monmetierdedemain

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR