Suivez-nous :
Fonderie : la transformation du bâtiment 36 est lancée | M+ Mulhouse

Fonderie : la transformation du bâtiment 36 est lancée

11 avril 2022 à 17h08 par 2 2520

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Le quartier de la Fonderie poursuit sa mue, avec le démarrage des travaux de réhabilitation du bâtiment 36 de la SACM, surmonté de son emblématique clocher. Le groupe mulhousien de conseil en ingénierie Nodarius y installera son siège, son pôle innovation, des bureaux et un nouveau restaurant, d’ici fin 2023.

C’est l’un des secteurs les plus dynamiques de Mulhouse et de son agglomération : le quartier Fonderie se transforme à vitesse grand V ! Après l’Université, KMØ, la Maison de l’industrie, les nouveaux immeubles et les lofts, et en attendant la transformation profonde du Village industriel (lire notre article), l’un des bâtiments emblématiques de l’ancienne SACM est en pleine réhabilitation et se prépare pour sa nouvelle vie.

On le reconnaît notamment grâce à son emblématique clocher et à ses belles briques rouges : le bâtiment 36, édifié en 1899, abritait les services administratifs et les bureaux d’études de la SACM. D’ici fin 2023, le lieu accueillera, sous le nom de Bat 36, ses nouveaux locataires, après une transformation qui le verra notamment se doter d’un dernier étage vitré et d’une terrasse sur le toit.

« Un cadre de travail magnifique »

« Nous avons eu un coup de cœur immédiat pour ce magnifique bâtiment, situé au cœur d’un quartier en plein développement, avec un tissu industriel et technologique en forte croissance », expliquent Stéphane Wardeh, Laurent Schall et Jérôme Hirtzlin, les trois fondateurs du groupe mulhousien de conseil en ingénierie Nodarius. Fondé à Mulhouse en 2016, le groupe Nodarius compte neuf antennes en France et en Suisse, pour un effectif de 350 salariés. Travaillant pour de grands acteurs industriels et des PME, les salariés de Nodarius se répartissent entre les quatre entités du groupe : Altogen (santé), Mealys (énergie), Emovia (transports) et Sirial Innovation (recherche et développement).

« Ce nouveau lieu nous permettra d’accompagner le développement du groupe Nodarius et d’offrir un cadre de travail magnifique et très agréable à nos collaborateurs, tout en contribuant au rayonnement de Mulhouse. Nous y installerons le siège du groupe, certaines de nos agences, mais aussi le centre de compétences de notre pôle innovation avec un bureau d’études, un laboratoire et un FabLab, ainsi qu’un restaurant. Une partie du bâtiment accueillera également les bureaux d’autres entreprises, qui souhaitent rejoindre cet écosystème favorable au développement et au partage d’idées. »

« Un trait d’union entre le passé et le 21e siècle »

Catherine Kohler

Représentant un investissement compris entre 6 et 7 millions d’euros pour Nodarius, achat du bâtiment inclus, les travaux de réhabilitation ont démarré en février. C’est l’architecte mulhousien Jean-Marc Lesage, du cabinet DRLW, à qui l’on doit déjà plusieurs réhabilitations d’anciens bâtiments industriels à Mulhouse, qui accompagne les porteurs du projet. « Ici, on a un bâtiment historique, très bien conçu, dans lequel on se sent bien, souligne l’architecte. Ces anciens bâtiments industriels permettent, avec des travaux assez légers, une reconversion pour de multiples usages et c’est heureux que l’on ait arrêté de les raser ! A la Fonderie, on a un ensemble cohérent qui se remet en place. »

Comptant environ 5 000 m² de surface sur quatre niveaux, le bâtiment 36 va conserver sa structure et sa façade extérieure. Le pôle innovation s’installera à l’entresol, avec le bureau d’études, le laboratoire et le fablab, mais aussi une salle de sports pour les salariés. Le rez-de-chaussée abritera, lui, l’accueil, un espace réception, des bureaux et le restaurant de 200 m², alors que le premier étage sera dédié à l’agence mulhousienne de Nodarius, ainsi qu’à des bureaux et des espaces de réunion. Le deuxième et dernier étage accueillera la direction du groupe, les services techniques, une cafétéria, un espace détente et une grande terrasse.

« Ce projet est un beau projet pour Mulhouse, dans ce site chargé d’histoire, berceau de l’industrie française, qui est aujourd’hui le cœur d’un écosystème dédié à l’innovation et à l’industrie du futur, conclut Florian Colom, adjoint au maire de Mulhouse délégué aux Finances. Ici, on a vraiment un trait d’union entre le passé et le 21e siècle ! »

+ d’infos : bat36.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR