Suivez-nous :

9 avril 2024 à 16h26 par 1 930 0

Fonderie : dernière ligne droite pour bénéficier d’aides pour améliorer l’habitat ancien  

Fonderie : dernière ligne droite pour bénéficier d’aides pour améliorer l’habitat ancien   | M+ Mulhouse
Fonderie : dernière ligne droite pour bénéficier d’aides pour améliorer l’habitat ancien   | M+ Mulhouse

Fonderie : dernière ligne droite pour bénéficier d’aides pour améliorer l’habitat ancien  

9 avril 2024 à 16h26 par 1 9300

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 4 minutes

Permettre aux propriétaires occupants, comme bailleurs, de bénéficier d’aides financières conséquentes et de conseils gratuits pour rénover et/ou améliorer leur patrimoine immobilier de plus de 15 ans… L’Opération programmée de l’habitat de renouvellement urbain (OPAH-RU), engagée en 2020 et pour cinq ans dans le quartier Fonderie, commence à porter ses fruits, tout en suscitant l’intérêt d’investisseurs.

Université, KMØ, Maison de l’industrie, Village industriel en devenir, nouvelle passerelle piétons/cyclistes reliant les quais d’Oran et d’Isly en cours de finalisation, Bat.36 dédié à l’ingénierie, restaurant Le Nomad, La Kunsthalle, programmes immobiliers tels le Green Lofts, réfection de la place Kleber à venir… Il suffit d’ouvrir les yeux pour constater les mutations de la Fonderie, orchestrées par les partenaires publics comme privés depuis le début du XXIe siècle. Des transformations qui concernent également le logement privé ancien, menées dans le cadre de l’Opération programmée de l’habitat de renouvellement urbain (OPAH-RU pour les amateurs de sigles) du quartier Fonderie et limitrophe (voir la carte des logements éligibles).

De 60% à 90% d’aides pour réaliser des travaux

Marc-Antoine Vallori Les opérations de rénovation se succèdent, à l’image de l’immeuble situé à l’angle des rues Laederich et Kléber.

« L’objectif est de permettre aux propriétaires de réhabiliter et rénover leur patrimoine (logement de plus de 15 ans) en bénéficiant d’un guichet unique et d’un accompagnement gratuit : technique, administratif et financier. Tout est fait pour faciliter la vie des propriétaires, avec des aides significatives à la clé pour réaliser les travaux, pouvant désormais atteindre les 90% pour les propriétaires occupants et jusqu’à 60% pour les propriétaires bailleurs. Nous acquérons aussi des biens que nous proposons ensuite à la vente », résume Mohamed Kadri, responsable Habitat chez Citivia, développeur public urbain mandaté par la Ville de Mulhouse pour piloter le dispositif.

445 logements traités sur 806 logements ciblés

Débutée en juillet 2020, l’OPAH-RU Fonderie, qui court jusqu’à juillet 2025, porte progressivement ses fruits avec 445 logements traités, 5,7 millions d’euros de travaux générés et 1,7 million d’euros de subventions débloquées par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), la Ville de Mulhouse, m2A et la Collectivité européenne d’Alsace. « Nous sommes légèrement en-dessous des objectifs initiaux qui étaient élevés (Ndlr : 806 logements ciblés et 4 millions d’euros de subventions sur cinq ans), concède-t-on chez Citivia. Cela dit, nous savons que nous entrons dans la dernière ligne droite du programme et que c’est souvent lors de la dernière année que les choses se décantent. Le contexte n’a pas aidé non plus avec une augmentation du coût des matériaux, qui ont amené des propriétaires à différer les travaux, tout en engendrant des difficultés pour des potentiels investisseurs à obtenir des prêts auprès des banques pour mener à bien des projets qualitatifs. »

Contreparties

Marc-Antoine Vallori Dans le sillage des transformations du quartier Fonderie de ces dernières années, la place Kléber va être réaménagée.

Condition sine qua non pour bénéficier des aides financières dans le cadre de l’OPAH-RU, les propriétaires doivent satisfaire un cahier des charges précis pour mener des travaux, qu’ils portent sur les économies d’énergie (les entreprises doivent, dans ce cas, être certifiées RGE), la mise aux normes, l’adaptation à la perte d’autonomie ou encore la réfection des parties communes et extérieures… Autre contrepartie spécifiquement demandée aux propriétaires bailleurs pour bénéficier des aides financières : des loyers encadrés pour une durée de six ans dans le cadre du dispositif Loc’Avantages, permettant aussi de bénéficier d’une réduction d’impôt variable selon le revenu des futurs locataires.

Un quartier à fort potentiel

« Le quartier Fonderie, qui compte 20% de propriétaires occupants pour 80% de propriétaires bailleurs, a un fort potentiel en étant situé à deux pas de la fac, du centre-ville et de la gare, souligne Mohamed Kadri. On sent un vrai intérêt des investisseurs (lire ci-dessous) pour des appartements comme des immeubles entiers pour lesquels nous demandons aussi de travailler un projet, dès lors qu’il y a un rez-de-chaussée commercial. »  L’une ou l’autre annonce d’ouvertures de belles adresses devrait intervenir ces prochaines semaines…

+ d’infos : opah-fonderie@citivia.fr – 03.89.60.67.46 – citivia.fr

Des opportunités pour les investisseurs

L’Opération programmée de l’habitat de renouvellement urbain (OPAH-RU) en cours dans le quartier Fonderie et alentours offre de réelles opportunités aux investisseurs. Les exemples de rénovation réussis dans le secteur sont pléthores, à l’image de celle opérée, rue Laederich, à l’échelle de tout un immeuble totalement rénové, qui propose désormais huit logements en location pour 630 000 euros de travaux investis, dont 306 080 financés par des subventions (ANAH, Ville, m2A et CeA – lire notre article). Autre exemple, rue de l’Arsenal avec un appartement 2 pièces de 29 m² acquis pour la modeste somme de 19 500 euros, à laquelle s’ajoute un peu plus de 15 000 euros de travaux à la charge de l’acquéreur sur les 35 700 euros au total investis, soit près de 60% du coût total des travaux pris en charge par les subventions (lire notre article).

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR