Suivez-nous :

21 juin 2024 à 16h22 par 2 181 2

Foncière de redynamisation commerciale, budget… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

Foncière de redynamisation commerciale, budget… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse
Foncière de redynamisation commerciale, budget… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

Foncière de redynamisation commerciale, budget… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

21 juin 2024 à 16h22 par 2 1812

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 6 minutes

Réalisations du budget 2023, création d’une foncière de redynamisation commerciale, adaptation de la ville au changement climatique, soutien au CCAS et aux associations… Retrouvez les principaux points abordés lors de la séance du conseil municipal du jeudi 20 juin. 

Pour ouvrir cette séance du conseil municipal, les élus ont accueilli un nouveau conseiller municipal, Pascal Coinchelin, qui remplace Oana Tisserant, désormais éloignée géographiquement de Mulhouse. Le conseil a également rendu hommage à deux acteurs de la vie mulhousiennes récemment disparus, Patricia Vest, commerçante et présidente de l’association du Cœur de Mulhouse, et Christian Nazon, ancien directeur général des services de la Ville et de l’Agglomération.

Dans ses propos liminaires, le maire Michèle Lutz a souligné que « le constat du climat social français est connu et ne cesse, hélas, de s’aggraver : crise sanitaire, crise énergétique, crise sociale, et, depuis dix jours, crise politique aggravée. Bien que ce ne soit pas le lieu pour commenter les résultats des élections européennes dans cette assemblée, on ne peut qu’être préoccupé par la situation actuelle et les perspectives incertaines pour l’avenir de notre pays. Je tiens à réaffirmer, avec ma majorité municipale, notre rejet viscéral des extrêmes. Extrême gauche, comme extrême droite. Leurs projets mèneraient le pays dans un immense chaos. Face au mal-être de nos concitoyens, il importe de donner de la stabilité et d’œuvrer à la réussite de notre ville. C’est ce pourquoi les Mulhousiens nous ont fait confiance, et c’est ce qu’ils attendent de nous. Il nous appartient d’agir chaque jour, en responsabilité, pour améliorer la vie des Mulhousiens. En leur donnant de l’espoir dans leur ville, nous leur redonnerons espoir en l’avenir. »

À quelques jours du passage de la flamme olympique à Mulhouse et du démarrage des vacances d’été, le maire a rappelé que « dans un climat anxiogène, il nous appartient plus que jamais de faire en sorte qu’il y ait un air de vacances qui règne dans la ville, en particulier pour les plus jeunes. La situation précaire de trop nombreux d’entre eux ne leur permettra pas de partir en vacances. Comme chaque année, nous avons à cœur d’offrir toutes sortes d’animations à ceux qui vont rester en ville et vivre leur été à Mulhouse. C’est pour cela que nous apportons une attention toute particulière au programme de l’été qui, chaque été, se renforce et se diversifie, rencontrant année après année toujours plus d’adhésion populaire. » (Lire notre article)

47,8 millions d’euros d’investissement en 2023

Catherine Kohler

Reflétant la gestion de la ville sur l’exercice 2023, le compte administratif a été l’occasion de mettre l’accent sur les réalisations concrètes de l’année, avec « un volume d’investissement colossal, de 47,8 millions d’euros, en rebond de + 18,7 millions d’euros par rapport à 2022, explique Florian Colom, adjoint au maire délégué aux Finances. Malgré de nombreux aléas et énormément de contraintes financières, cet effort important de soutien à l’investissement a été fait, pour la poursuite de la transformation de Mulhouse. » 13,6 millions d’euros concernent ainsi la transition écologique.

Parmi les réalisations de l’année 2023 et les projets toujours en cours, on retrouve le Plan écoles avec la construction de trois nouveaux groupes scolaires aux Coteaux et à Bourtzwiller, les cours d’écoles nature ; le renouvellement urbain dans les quartiers (Fonderie, Drouot, Coteaux…) ; la nature en ville avec Mulhouse Diagonales et le développement des mobilités douces ; le patrimoine et l’habitat dont la réhabilitation du quartier Haut-Poirier, la maintenance et l’efficacité énergétique avec notamment le Plan lumière, les travaux de voirie et sur les ouvrages d’arts, l’aménagement des équipements sportifs et culturels (plateaux sportifs, temple Saint-Etienne, bibliothèque Grand’Rue…), le développement de la vidéoprotection, les aménagements du site DMC et de la ZAC Gare…

Des indicateurs financiers qui s’améliorent encore

Retrouvez l’infographie complète en cliquant sur ce lien

« Malgré des dotations de l’Etat qui évoluent moins que l’inflation, ce qui représente une perte de recettes de 5 millions d’euros sur deux ans, et un coût de l’énergie en forte hausse, +71% entre 2022 et 2023, soit 3,5 millions d’euros de dépenses supplémentaires, nos indicateurs financiers s’améliorent, poursuit Florian Colom. L’encours de la dette est en diminution constante, tout comme la capacité de désendettement qui se situe à 6,3 années (7 années en 2022), loin du seuil de vigilance fixé à 12 ans. » Cette bonne santé financière permet à la Ville de faire face à l’inflation et d’augmenter les moyens des services de +2,5%, les subventions de +3% (SDIS 68, culture, action sociale, sport…) ou encore le soutien aux centres socioculturels (+10%).

Foncière de redynamisation commerciale : un outil de dynamisation des quartiers

Catherine Kohler

En s’appuyant sur la réussite du projet Mulhouse Grand Centre, la Ville vient de créer une foncière de redynamisation commerciale, « un nouvel outil au service de la transformation de Mulhouse à 360°, explique le maire de Mulhouse, Michèle Lutz. La loi autorise désormais les collectivités à préempter les cellules commerciales qui se retrouvent sur le marché. Cette foncière s’inscrit dans un dispositif global, aux côtés des programmes de renouvellement urbain, d’amélioration de l’habitat et du développement des mobilités douces. Notre objectif est de renforcer la dynamique commerciale de deux secteurs : Franklin-Briand et Porte et rue de Bâle, et d’accompagner ainsi les transformations de ces secteurs. »

Concrètement, cette foncière permet à la Ville d’acquérir, à l’amiable ou par voie de préemption, les murs des commerces (cellules commerciales ou bâtiments), en cas de vente ou de locaux vacants. Des travaux d’amélioration, d’adaptation et de mise aux normes peuvent ensuite y être menés avant une phase de commercialisation, de gestion locative puis, enfin, de cession. Cette foncière dispose d’une organisation juridique propre, autour d’une société d’économie mixte gérée par Citivia, avec un actionnariat public/privé et un capital de plus de 4 millions d’euros. On y retrouve la Ville de Mulhouse, la Banque des territoires, le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel. Les acquisitions devraient s’échelonner entre 2024 et 2030.

« Je tiens à rappeler que personne ne sera mis à la porte, poursuit Michèle Lutz. Il n’y a aucune contrainte avec ce dispositif, qui concerne des commerces qui se retrouvent sur le marché. C’est un projet que nous attendons depuis longtemps, afin de redonner toute leur attractivité à ces rues commerciales, à les faire évoluer qualitativement avec des commerces nécessaires et attendus. »

Solidarité : soutien au CCAS et aux associations de lutte contre l’exclusion

Catherine Kohler

Le conseil municipal a voté l’attribution de la subvention de fonctionnement 2024 au Centre communal d’action sociale (CCAS). D’un montant de 2,9 millions d’euros, cette subvention d’équilibre vient compléter les 1,4 million d’euros de recettes prévisionnelles, pour un budget total de 4,3 millions d’euros. Assurant notamment l’aide aux personnes démunies de ressources, la domiciliation des personnes sans résidence, l’aide aux familles, l’éducation à la santé ou encore l’aide aux jeunes et aux personnes âgées, le CCAS a été créé en 2022, reprenant et amplifiant les missions assurées par les services municipaux. « En seulement deux ans, le CCAS est devenu un outil central de l’action sociale et de la santé, explique Marie Corneille, vice-présidente du CCAS et adjointe au maire déléguée aux Solidarités. Il s’agit là d’un engagement fort en faveur de nos concitoyens les plus vulnérables. »

Des subventions ont également été votées, pour un total de 243 000€, aux associations de lutte contre l’exclusion : précarité alimentaire, accès au logement, aide de première nécessité, insertion, lien social…

Une nouvelle stratégie pour adapter la ville au changement climatique

Catherine Kohler

Avec des projets comme Mulhouse Diagonales, les cours d’école nature, le développement des mobilités douces ou la création d’îlots de fraîcheur, la Ville s’est d’ores et déjà inscrite dans une politique de transformation du territoire, qui concourt à l’adaptation de Mulhouse et sa résilience. Ces dernières années, on compte ainsi 1 600 arbres plantés, 26 500 jeunes plants forestiers, 34,5% de surfaces perméables, 3,5 km de berges réaménagées sur Mulhouse Diagonales…

« Suite au rapport d’observation de la Chambre régionale des comptes, présenté lors du conseil municipal de décembre 2023, sur le positionnement de la ville face au changement climatique, plutôt positif mais qui nous demandait d’aller plus loin, nous avons pris l’engagement d’adopter une démarche plus forte et encore plus ambitieuse, explique Catherine Rapp, adjointe au maire déléguée à la Nature en ville. Celle-ci va se construire en plusieurs étapes : d’abord un état des lieux, avec un diagnostic de vulnérabilité du territoire, via une assistance à maîtrise d’ouvrage. Ensuite, une construction et un échange autour des objectifs à atteindre avec nos partenaires, puis une feuille de route avec les actions à mener et une démarche de participation citoyenne. Ce plan sera validé au conseil municipal, courant 2025. »

Parmi les autres sujets abordés lors de ce conseil municipal : la poursuite de la gratuité des transports en commun pour les Mulhousiens âgés de 65 ans et plus (776 000€ en 2023) ; la mise en place d’espaces sans tabac aux abords des écoles, avec la Ligue contre le cancer ; l’attribution de subventions dans le cadre du dispositif « Ecole du dehors » et de l’organisation de classes de découverte ; l’attribution de subventions aux associations d’aide aux familles, de santé, culturelles et sportives…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Foncière de redynamisation commerciale, budget… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

  1. Depuis plus de 40 ans, c’est le chaos dans votre système.
    L’individualisme et l’indifférence règnent en maître, toutes sortes de violences sont largement en progression depuis des années.
    Le RN n’a pourtant jamais été au pouvoir, comment expliquer vous cela Madame Lutz ?
    Alors avant de l’ouvrir hein…!

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR