Suivez-nous :

13 juin 2023 à 17h27 par 1 209 0

Fine Fleur : elles lancent leur mag’ dédié à l’art floral

Fine Fleur : elles lancent leur mag’ dédié à l’art floral | M+ Mulhouse
Fine Fleur : elles lancent leur mag’ dédié à l’art floral | M+ Mulhouse

Fine Fleur : elles lancent leur mag’ dédié à l’art floral

13 juin 2023 à 17h27 par 1 2090

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Art floral, décoration d’intérieur, art de vivre… Fine Fleur est un nouveau magazine trimestriel, dédié à l’aménagement intérieur et extérieur, qui met à l’honneur les fleurs sous toutes leurs formes. Aux commandes de ce magazine richement illustré, disponible dans tous les kiosques de France, on retrouve deux sœurs établies dans la région mulhousienne.

Créer un magazine papier en 2023, il fallait oser, Sarah et Johanna Witz l’ont fait ! Installées à Galfingue, ces deux sœurs passionnées viennent de publier le premier numéro de Fine Fleur, un beau magazine de 164 pages, consacré à l’art floral, à la décoration d’intérieur et d’extérieur et à l’art de vivre. Imprimé à 15 000 exemplaires, ce nouveau magazine trimestriel est désormais disponible, à l’échelle nationale, dans tous les kiosques, points de vente de la presse et dans certains commerces spécialisés, comme la boutique de fleurs et de décoration Dolce Vita, 16, rue des Tanneurs à Mulhouse.

« Cela fait un moment qu’on réfléchissait à créer quelque chose ensemble, expliquent Johanna et Sarah Witz, qui ont grandi à Galfingue avant de rejoindre Paris pour leurs études, en communication pour Sarah et en journalisme pour Johanna. Nous sommes créatives toutes les deux et on avait envie de réaliser un beau magazine papier, qualitatif, autour des fleurs et de l’art de vivre. Le fait d’avoir un père et un grand-père imprimeurs n’est sans doute pas étranger à ce choix ! » C’est la crise sanitaire qui va décider les deux sœurs à se lancer, avec l’envie de quitter la capitale et de monter leur projet depuis l’Alsace.

« Concilier les fleurs et la décoration » 

« La crise du Covid nous a conforté dans notre choix de pouvoir travailler pour nous-mêmes, de prendre nos propres décisions et d’être vraiment créatives », souligne Sarah Witz, qui a quitté son poste de directrice artistique en agence de publicité pour se lancer dans l’aventure. Sa sœur venant d’achever ses études de journalisme, le timing s’est révélé être idéal, alors même que le confinement a mis en lumière l’importance de se sentir bien chez soi et a renouvelé l’intérêt pour la décoration d’intérieur, l’aménagement des espaces extérieurs et l’art floral.

Travaillant ensemble, les deux sœurs affinent la ligne éditoriale, les rubriques et les maquettes de leur futur magazine, qui a pour ambition « de concilier la décoration et les fleurs. On trouve soit des purs magazines de jardinage, soit des magazines de décoration très esthétiques, avec des produits bien souvent inaccessibles. Nous voulions rassembler fleurs, décoration et art de vivre dans un beau magazine en papier glacé, avec des objets et des créations que nous choisissons nous-mêmes, sans contenu publirédactionnel et avec seulement quelques pages de publicité. »

Un magazine pensé comme une déambulation dans une maison

Catherine Kohler

Passionnées par les fleurs, Johanna et Sarah Witz décident d’en faire le fil rouge de leur magazine et de décliner toutes les rubriques autour. Elles choisissent également une fleur emblématique de la saison, comme le jasmin pour ce premier numéro estival, qui est mise à l’honneur tout au long des pages et donne son nom et son identité à chaque numéro.

Autre idée originale des deux sœurs, le magazine est organisé comme « une déambulation dans une maison et son jardin. On démarre par le vestibule (sélection d’objets), on passe par la galerie des portraits et les salons (événements et tendances), la salle à manger (recettes à base de fleurs, arts de la table), la salle de bains (parfums, beauté) et la bibliothèque avant de rejoindre le jardin d’été (fleurs, jardinage, shopping), l’officine (remèdes naturels, herbologie), la serre (projet jardin, reportages) et de terminer par la boîte aux lettres (carnet de voyage, horoscope fleuri). »

Pour les aider à réaliser Fine Fleur, Sarah et Johanna, qui sont respectivement directrice de la publication et rédactrice en chef et ont créé elles-mêmes les rubriques et la maquette, ont fait appel à des journalistes et photographes freelance. » Cela nous permet d’avoir une diversité de plumes et d’yeux, avec des gens qui sont des spécialistes dans leurs domaines. » Après un financement participatif réussi pour lancer le projet, le premier numéro de Fine Fleur est disponible depuis le 9 juin et, avec ses belles et grandes photos, son papier glacé et sa maquette aérée et lisible, le résultat a fière allure.

Ce premier numéro restera en kiosque tout l’été, le deuxième étant annoncé pour septembre avec, comme pour le premier, l’objectif aussi « de mettre en avant l’Alsace, Mulhouse et sa région, par le biais de reportages, de découvertes, d’annonces d’évènements tels que Folie’Flore. »

Magazine Fine Fleur, 164 pages, 11,90€. + d’infos : www.instagram.com/finefleurmagazine et www.kisskissbankbank.com/fr/projects/fine-fleur-magazine

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR