Suivez-nous :
[En coulisses] Le Studio des variétés s’invite au Noumatrouff | M+ Mulhouse

[En coulisses] Le Studio des variétés s’invite au Noumatrouff

14 février 2022 à 15h38 par 5310

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Pour sa 3e édition, le Studio des variétés de Paris a investi Le Noumatrouff pour offrir une formation intensive à de nouveaux groupes locaux émergents. Objectif : leur permettre de progresser, de la préparation à la réalisation de concerts.

Trigger King, Bandit Minuit ou encore Amor Blitz ont été les heureux invités du Noumatrouff, la semaine dernière, pour participer à des ateliers animés par le Studio des variétés. Cette structure parisienne, de plus de 40 années d’existence, permet aux artistes des musiques actuelles de bénéficier de formations intensives avec, comme objectif, l’optimisation de leurs performances. « Les groupes ont pu profiter de trois types d’ateliers. Un atelier basé sur le chant ; un autre sur la musique, portant notamment sur les arrangements musicaux, et, enfin, un dernier consacré à la scène, les interprétations mais aussi la bonne conduite à avoir », témoigne Romain de Cok, coordinateur de la formation.

« S’adapter aux groupes en fonction de leurs besoins »

Le groupe mulhousien Trigger King a fait partie des groupes invités.

Des intervenants hypers qualifiés pour chaque atelier, une pédagogie spécifique ou encore des objectifs différenciés en fonction de chaque groupe… Voilà les conditions de travail offertes aux trois groupes locaux durant ces quatre jours intenses. « Le but était vraiment de s’adapter à eux, en fonction de leurs besoins, qu’ils ressortent avec des compétences supplémentaires », confie Romain de Cok. Au-delà de la formation, on en oublierait presque de parler de la structure accueillante, sans qui tout cela n’aurait pas été possible : Le Noumatrouff. La célèbre salle de concert mulhousienne a, en effet, mis à disposition ses studios de répétition, sa grande salle mais aussi ses backstages, afin de recevoir artistes et formateurs dans les meilleures conditions.

« On se rend compte qu’on joue mieux »

« Pour les groupes, les journées sont longues, c’est une vraie épreuve. Notre but était vraiment que tout le monde se sente comme à la maison », affirme Brice Knoll, chargé d’accompagnement et régisseur des studios de répétitions du Noumatrouff. Objectif atteint donc : une bonne ambiance, des moments de partage et d’échanges, mais surtout « des conditions de travail optimales grâce au Nouma », assure Romain. Cette semaine restera une expérience unique pour les trois groupes : « Au départ et étant donné la différence de styles entre les groupes, on ne savait pas trop où l’on mettait les pieds. Finalement, la semaine a vraiment été productive. On se rend compte qu’on joue mieux et qu’on est plus efficace », conclut Georges, le chanteur du groupe rock mulhousien Trigger King.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR