Suivez-nous :

12 juin 2024 à 16h09 par 1 652 0

Élections législatives : la Ville de Mulhouse se réactive, côté préparatifs

Élections législatives : la Ville de Mulhouse se réactive, côté préparatifs | M+ Mulhouse
Élections législatives : la Ville de Mulhouse se réactive, côté préparatifs | M+ Mulhouse

Élections législatives : la Ville de Mulhouse se réactive, côté préparatifs

12 juin 2024 à 16h09 par 1 6520

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 2 minutes

À peine le chapitre des élections européennes refermé, que s’ouvre celui des élections législatives anticipées. À moins de trois semaines du 1er tour de ce nouveau scrutin (dimanche 30 juin), la Ville de Mulhouse est dans les starting-blocks, côté préparatifs.  

Conséquence de la dissolution de l’Assemblée nationale, prononcée dimanche 9 juin au soir des élections européennes (résultats à Mulhouse sur mplusinfo.fr) par le président de la République, des élections législatives anticipées se tiendront dimanche 30 juin, pour le premier tour, et dimanche 7 juillet, en cas de second tour. Côté coulisses, en mairie de Mulhouse, comme ailleurs en France, ça s’active pour préparer ce nouveau scrutin, qui se tiendra dans moins de trois semaines. Environ 48 000 électeurs seront appelés aux urnes, disséminées dans les 60 bureaux de vote aux quatre coins de la ville, qui compte deux circonscriptions (n°5 : Mulhouse Est, Ouest et Sud ; n°6 : Mulhouse Nord).   

Près de 350 personnes mobilisées

« Les élections, ce sont près de 250 personnes mobilisées dans les bureaux de vote (assesseurs, secrétaires, présidents) et environ 100 personnes pour la partie logistique, confie Victor Jarry, responsable de l’unité Élections à la Ville. Dimanche soir (Ndlr : 9 juin), dès l’annonce de la dissolution, on a envoyé un mail à tout le staff des agents mobilisés lors des élections européennes pour connaître leurs disponibilités, les 30 juin et 7 juillet. Selon les besoins, on recrutera de nouveaux agents en interne et on les formera. Réorganiser des élections en si peu de temps, c’est chaud ! Toutes les mairies sont dans les starting-blocks … » Sachant que la clôture du dépôt des candidatures en préfecture est fixée au dimanche 16 juin à 18h et que la campagne électorale débutera officiellement lundi 17 juin, le compte à rebours est déclenché. « Les élections représentent une importante logistique, concède Victor Jarry, mais on sera prêt, en sachant que l’on prépare les machines à voter, dès le jeudi qui précède le scrutin, avant de les acheminer le vendredi sur les différents sites. »

La dissolution de l’Assemblée nationale a été prononcée à cinq reprises par le Président de la République, sous la Ve République, en 1962 et 1968 (par Charles de Gaulle), puis en 1981 et 1988 (par François Mitterrand) et en 1997 (par Jacques Chirac). Au regard de l’article 12 de la Constitution, les élections doivent se tenir « 20 jours au moins et 40 jours au plus, après la dissolution ».

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR