Suivez-nous :
Ecos, un vélo-voiture mulhousien pour se déplacer autrement | M+ Mulhouse

Ecos, un vélo-voiture mulhousien pour se déplacer autrement

21 juillet 2021 à 15h29 par 2 1371

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Un rêve qui devient réalité et une utopie derrière laquelle se cache peut-être le véhicule du futur. C’est la belle histoire de la jeune société Evol Motion et de son créateur, Jérémy Chieregato, qui a imaginé un véhicule hybride, à mi-chemin entre le vélo et la voiture…

Elle a quatre roues, une carrosserie, un coffre d’un volume de 200 litres et n’émet pas de pollution… « Elle », c’est Ecos, la vélo-voiture imaginée par la société mulhousienne Evol Motion, qui pourrait coloniser l’espace urbain dans les prochaines années. « Ecos est un quadricycle à assistance électrique, à la croisée des chemins entre le vélo et la voiture, expose son créateur, Jérémy Chieregato. Il est soumis à la réglementation des vélos à assistance électrique mais dispose des fonctionnalités d’une voiture de par son architecture ! »

Christophe Schmitt

La question du déplacement en milieu périurbain

Ingénieur de formation, Jérémy Chieregato a quitté son job dans l’aéronautique en 2016, pour s’offrir un tour d’Europe à vélo. Et c’est bien avant les objectifs de baisse des émissions de CO2 affichés par la Commission européenne, qu’une idée un peu folle germe chez celui, alors qu’il traverse le vieux continent sur un vélo tout à fait classique. « J’ai toujours voulu créer ma propre voiture, se souvient Jérémy Chieregato. Lors de mon tour d’Europe, j’ai eu le temps de réfléchir et j’ai ajouté l’aspect écologique, en me posant la question du déplacement en milieu périurbain, tout en minimisant l’empreinte carbone ! »

A la croisée des chemins

C’est ainsi qu’est née l’idée d’Ecos, suivie par la création de la société Evol Motion, motivée notamment par un soutien de l’appel à projets Tango & scan. Plus de trois ans de recherche et de prototypages, pour arriver à un résultat qui fait le lien entre l’univers de l’automobile et du vélo, sous toutes ses formes : vélo couché, vélo cargo, VAE… Si un premier modèle a d’ores et déjà été vendu à un particulier du Sud-Ouest de la France, Evol Motion a lancé un financement participatif sous forme de préventes pour aller plus loin. « Nous faisons cette campagne de prévente pour financer les moules nécessaires à la fabrication de la carrosserie, qui sera en thermoplastique, explique Chloé Gignet, en charge du marketing pour la jeune société. Notre vélo-voiture s’adresse à tout le monde et notamment au grand public, ou aux entreprises pour effectuer des livraisons dans le dernier kilomètre ! »

La fiche technique

Dimensions : 2,28m de long pour moins d’un mètre de large
Poids : 50kg
Nombre de places : 1 ou 2
Volume et charge utile du coffre : 200 litres / 100kg OU deux jeunes enfants
Energie : assistance électrique au pédalage
Vitesse max avec assistance : 25km/h
Autonomie de la batterie : 70km
Equipements : feux de position, clignotants, essuie-glace et rétroviseurs
Prix : 7 490€

Peu de frais d’entretien

Avec un tarif affiché à 7 490 €, Ecos n’est, à première vue, pas à la portée de toutes les bourses. À première vue seulement, pour Jérémy Chieregato et Chloé Gignet : « Une voiture coûte entre 4 000 et 5 000 euros par an, entre l’essence, l’assurance, l’entretien… Nous pensons pouvoir enlever un zéro avec Ecos, qui ne doit pas être assuré et dont la maintenance est celle d’un vélo ! » Remplacer une deuxième voiture, par exemple, par un vélo-voiture serait donc, à moyen terme, une équation plutôt intéressante, même si le duo expliquer vouloir aller plus loin : « On veut dépasser le produit et en faire une philosophie ! »

+ d’infos sur www.evol-motion.com, préventes sur www.kisskissbankbank.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Ecos, un vélo-voiture mulhousien pour se déplacer autrement

  1. La voiture vélo électrique, c’est loin d’être nouveau, d’autres « génies » ont planché sur ce sujet qu’il suffit de taper sur un moteur à pédales de recherches (ça ça serait nouveau).

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR