Suivez-nous :
Drouot : la transformation du quartier se poursuit | M+ Mulhouse

Drouot : la transformation du quartier se poursuit

2 juin 2021 à 17h27 par 1 9080

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Dans le cadre du Nouveau programme de renouvellement urbain qui va redessiner le quartier Drouot, ces prochaines années, la Ville poursuit les projets pour améliorer la qualité de vie des habitants. De nouveaux aménagements au square Hubler, avec une aire de pique-nique, mais aussi un projet de jardins collaboratif sont en cours.

Les choses bougent au Drouot et le quartier n’a pas fini de se transformer ! Alors que le Nouveau programme de renouvellement urbain va métamorphoser le quartier, avec la rénovation des 820 logements de l’ancien Drouot, l’aménagement de la place Hauger et des espaces publics, la démolition des six bâtiments du « nouveau Drouot », la mise en valeur de l’eau et de la nature (lire notre article), et qu’un nouveau pôle médical se bâtit, rue d’Artois (lire notre article), la Ville mène des projets pour améliorer le cadre de vie au quotidien.

Le square Odile Hubler plus attractif

Au cœur du quartier, entre la bibliothèque Drouot et le gymnase de la caserne Drouot, le square Odile Hubler, nommé en l’honneur d’une assistante sociale mulhousienne assassinée en 1971, est un espace vert de 7 ares, relativement méconnu. Afin de le rendre plus visible et de l’ouvrir davantage au reste du quartier, le mur d’enceinte du square, le long de la rue de Provence, vient d’être remplacé par une clôture barreaudée. Coût de l’opération : 46 062€.

Catherine Kohler

Dans ce même square, pour compléter l’installation d’une plancha connectée, réalisée à l’été 2019 à l’initiative du conseil participatif Drouot-Barbanègre, du mobilier urbain (bancs, tables, poubelles…) va être installé au courant du mois de juin, afin de créer une aire de pique-nique. Pensés et réalisés par les habitants, usagers et les partenaires et services de la collectivité, ces nouveaux aménagements ont été choisis dans le cadre d’une concertation. L’Agence de la participation citoyenne a recruté le collectif strasbourgeois Na qui a tenu une résidence-création sur place, fin avril et mi-mai. Le chantier participatif de réalisation aura lieu en juin, pour une mise en service à la mi-juillet.

Un jardin collaboratif au cœur de l’ancien Drouot

Autre aménagement à venir, au cœur de l’ancien Drouot : la création d’un jardin collaboratif entre les habitants et les acteurs sociaux du quartier. La Ville et m2A Habitat soumettront, d’ici fin juin, un dossier de candidature commun pour l’appel à projets visant à développer les jardins partagés et d’agriculture urbaine. Cet appel à projets est lancé par l’État dans le cadre du Plan de relance : la crise sanitaire ayant suscité un nouvel élan des citoyens pour les circuits courts, l’alimentation revient au cœur des enjeux de société.

Visant à créer un espace pédagogique pour les plus jeunes, de partage de savoirs pour les adultes et de transmission pour les plus âgés, ce jardin collaboratif devrait s’installer au centre des habitations, sur le terrain de 30 m2 appartenant à m2A Habitat, entre les rues Drouot, de Bretagne et de Normandie.

Des travaux seront nécessaires pour s’adapter aux nouveaux usages : clôture du terrain, délimitation des parties utiles au projet, installations hors sol… Un chantier participatif avec des jeunes du quartier est envisagé pour la réalisation de ces travaux. Des expérimentations d’animations pourront ensuite être menées afin d’initier les habitants au jardinage respectueux de l’environnement, au tri des déchets, à la confection de produits du quotidien façon zéro déchets… Ces animations seront pilotées par les associations et structures du quartier.

m2A Habitat a choisi le collectif Les jardins de Pouco (lire notre article) pour accompagner, sur le terrain, la réalisation de ce projet : lien avec les associations locales, contact avec les jardiniers, conseils sur l’aménagement du potager, sélection et achat des plantes, agencement selon les principes de l’agrécologie… Les travaux devraient démarrer dès l’été 2021, avant un travail d’information et de pédagogie, pour fédérer les habitants autour de ce projet, et une première plantation prévue au printemps 2022.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR