Suivez-nous :
Des spectacles à la carte en attendant la réouverture des salles | M+ Mulhouse

Des spectacles à la carte en attendant la réouverture des salles

7 avril 2021 à 12h58 par 5540

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Quelques jours avant l’entrée en vigueur des nouvelles mesures de freinage de l’épidémie, le tout jeune collectif Va jouer dehors a lancé une plateforme en ligne unique en son genre, destinée à soutenir les acteurs culturels locaux.

« Depuis un an, il n’y a plus de spectacles, l’idée est d’aller à la rencontre du public et de permettre aux compagnies de travailler ». Directrice artistique de la compagnie Bobine Machine, fondatrice de Tadam Impro, Julie Frigeni partage ce constat et cette envie avec de nombreuses compagnies de la région mulhousienne. Alors si le public ne peut pas aller dans les salles de spectacles, pourquoi ne pas permettre aux spectacles de se rendre directement là où il y a du public ?

Commander un spectacle comme une pizza

C’est le principe de la Cour de Re-Création, une plateforme en ligne proposant des spectacles à la carte, destinés à être donnés dans l’espace public, au sein des entreprises ou même chez des particuliers. Ces derniers pourront « passer commande d’un spectacle comme ils commanderaient des sushis ou une pizza », promet le site du collectif, hébergé chez Tadam Impro.

Danse, contes, théâtre

« On a monté le projet à trois ou quatre, en un mois et demi, poursuit Julie Frigeni. Ça a parlé à tout le monde et nous sommes une vingtaine à proposer des spectacles, dès ce jeudi 1er avril. Nous avons harmonisé nos tarifs et les durées de jeu, ce sont des choses légères, qui ne demandent pas d’installation, le but est avant tout de recréer du lien, en respectant les règles sanitaires ! » Du tango de la compagnie Estro aux contes de Messa Saltzmann, en passant par des propositions musicales ou d’improvisation théâtrales, il y en a pour tous les goûts !

« Ce qu’on peut proposer dans la pire des situations peut exister dans la meilleure ! »

Et si les mesures, annoncées le 31 mars par Emmanuel Macron, peuvent constituer un frein, le service proposé par le collectif Va jouer dehors s’étendra bien après le mois de mai et un possible relâchement des protocoles sanitaires. « Il est peu probable qu’on ait accès à des salles de spectacle avant septembre, confie Julie Frigeni. Ce qu’on peut proposer dans la pire des situations peut exister dans la meilleure ! » En attendant un vrai retour à la normale, cette initiative peut permettre de profiter d’un peu de légèreté tout en soutenant les compagnies locales !

+ d’infos sur www.tadam-impro.fr et www.facebook.com/CollectifVaJouerDehors

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR