Suivez-nous :
Des ouvertures d’enseignes aux animations : l’été des nouveautés | M+ Mulhouse

Des ouvertures d’enseignes aux animations : l’été des nouveautés

4 juillet 2023 à 17h13 par 3 1703

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 4 minutes

Ouvertures de Primark le 18 juillet ou des Surcyclés du Léopard au Pop-up store, animations estivales, travaux… Tel a été le copieux petit-déjeuner de l’Atelier du commerce mulhousien de ce mardi matin, à L’Astronome.

Ça ouvre !

Primark, le 18 juillet. L’actualité commerciale de ce début d’été est évidemment marquée par l’ouverture, attendue depuis de long mois, de Primark Mulhouse. Ce sera le mardi 18 juillet à 10h tapantes au Centre commercial Porte Jeune. « Cette ouverture est la 24e en France et seulement la 4e en centre-ville après Toulouse, Strasbourg et Lille. Le positionnement géographique de Mulhouse va permettre aussi d’attirer la clientèle suisse et allemande voisine », précise le manager du commerce Fréderic Marquet.

Catherine KohlerLes Surcyclés du Léopard investissent depuis ce mardi 4 juillet le Pop-up store.

Les Surcyclés du Léopard débarquent au Pop-up store. Déjà présente rue de la Meurthe, la friperie vintage Le Léopard du Relais Est (lire notre article) investit, cet été, le Pop-up store (lundi de 14h à 19h, du mardi au samedi de 10h à 19h au 1, rue du Marché, Cour des Maréchaux) avec Les Surcyclés du Léopard. Les Surcyclés du Léopard ? Tout simplement la marque de vêtements « upcyclés » du Relais Est, qui redonne vie aux textiles de bonne facture, présentant des défauts, en les customisant : vestes, kimonos, bananes, blazers, chemises, chouchous, pochettes…

Et encore… Parmi les autres ouvertures, citons encore Colombus Café & Co au centre Porte Jeune, Chris et Lilou (vêtements enfants) au rez-de-chaussée de la Galerie (rue du Sauvage), le deuxième point de vente du glacier Gelato à la Cour des Maréchaux (uniquement à emporter) et l’atelier boutique Studio 42 (maroquinerie), rue de Belfort, à Dornach.

Immanquable cet été

Soldes. Débutés le 28 juin, les soldes estivaux se poursuivent jusqu’au 25 juillet. À surligner dans votre agenda, l’opération Coup de balai sur les soldes, vendredi 21 et samedi 22 juillet.

Braderie. Nous vous en parlions déjà sur mplusinfo.fr, la braderie fait son grand retour au centre-ville. Le « strossamarkt » se tiendra, ces mercredi 5 et jeudi 6 juillet, au centre-ville. Nouveauté 2023 : parmi les 350 exposants présents, des brocanteurs et bouquinistes, place de la Réunion.

Catherine KohlerLe retour de la braderie, mercredi 5 et jeudi 6 juillet, au centre-ville.

Festival PopUp ! Scènes de rue. À ne pas confondre avec le Pop-up store, boutique éphémère de la rue du Marché (lire plus haut), le Festival PopUp ! Scènes de rue se tiendra ce week-end des 7, 8 et 9 juillet au centre-ville pour une édition reformatée, cette année, en direction du jeune public et des familles (lire notre article).

Bal de feu et karaoké géant… Parmi les autres rendez-vous estivaux qui devraient générer du monde et donc des pics de fréquentation à Mulhouse et son centre-ville, citons encore Le Bal de feu du 13 juillet, avec des déambulations musicales au centre-ville l’après-midi, avant les festivités du soir au Nouveau Bassin, mais aussi le karaoké géant d’Arte, le 15 juillet à 21h, place de la Réunion. Lire notre article consacré aux rendez-vous de l’été et retrouvez l’agenda détaillé sur ete-mulhouse.fr)

Si les Belges le disent…

Le manager du commerce n’a de cesse de souligner la belle dynamique du commerce mulhousien. Un reportage tourné par le média belge Bouké lors de la récente visite d’une délégation belge de Namur accrédite ses dires. À visionner ici. 

Des idées pas si « folles »

Cet Atelier du commerce aura permis de faire ressortir quelques « idées folles » pour rendre encore davantage attractif le centre-ville et s’affirmer pleinement comme une destination de shopping. À l’initiative du manager du commerce, un rapide brainstorming a permis de récolter des idées auprès de l’assemblée présente. Parmi elles : faire un centre-ville encore plus « vert » à l’image de la ville allemande de Freiburg, créer des ambiances lumineuses façon « Woodlight », proposer davantage d’animations et de concerts dans les espaces publics, créer un service de voituriers transportant les gens des parkings périphériques à la porte des bars et restaurants en soirée ; proposer des parkings à vélos sécurisés supplémentaires, initier la gratuité des transports en commun le samedi, multiplier les animations au bord de l’eau, agrandir le port de Mulhouse pour développer le tourisme fluvial en plein essor…

Travaux de piétonnisation

Catherine Kohler La rue de l’Arsenal piétonne accueille de nombreuses terrasses cet été.

Débutés en début d’année, les travaux d’extension du plateau piétonnier du centre-ville aux secteurs Arsenal, Tanneurs et Bons Enfants se poursuivent. Après les rues Bonbonnière et du Raisin, les aménagements se concentrent en juillet et août sur les rues des Tanneurs et des Bons Enfants (lire lettre d’information ici). En réponse à un commerçant relevant une baisse significative de son chiffre d’affaires, l’adjoint au maire délégué au Commerce Philippe Trimaille a reconnu que « la période du chantier n’est pas simple ».  Avant de préciser : « Durant cette période, la Ville accompagne les commerçants en multipliant les rencontres et en étant à l’écoute pour trouver des solutions. La piétonnisation est un pari sur l’avenir ». Pour rappel : à l’initiative de la Ville, les commerçants et riverains peuvent contacter, durant le chantier, Gilles Annenkoff, le médiateur, par téléphone (06 22 97 05 35) et par courriel (gilles.annenkoff@mulhouse-alsace.fr).

Ça bouge à Franklin !

Emmenée par Jean-Frédéric Baechler et Mireille Debève, l’association des commerçants de Franklin n’en est pas à son coup d’essai pour dynamiser ce secteur de ville. C’est dans cet esprit qu’une soirée festive sera organisée le vendredi 21 juillet, place Franklin, en lien avec le CSC Papin, dans le cadre de la Quinzaine d’été. Au programme : musique et animations. En préparation également, la sortie d’un magazine, mêlant information (Ndlr : une interview du maire et un zoom sur le collège Kennedy relifté figurent, entre autres, au sommaire du premier numéro) et coups de projecteur sur les commerçants, est prévue à la rentrée (10 à 15 000 exemplaires).

Suivre l’actualité du commerce mulhousien sur Facebook.com/MulhouseAmbianceShopping

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

3 réponses à “Des ouvertures d’enseignes aux animations : l’été des nouveautés

  1. L’homme des commerces devrait changer de lunette, nous n’avons pas la même vision de son soi-disant hyper centre.

    C’est facile de remplir des locaux vident avec des doublons, c’est ainsi que votre  » hyper centre  » se retrouve avec des enseignes de cosmétiques, chaussure de sport… L’une à côté de l’autre. Je ne parle des opticiens à chaque coin de rue, des Poulaillon l’un en face de l’autre et du kebab, tacos…

    Ce qui fait, que votre  » hyper centre  » est inintéressant et sans intérêt.

    Que dire de l’avenue de Colmar, rue de de Bâle, Avenue Aristide Briand et Boulevard de L’Europe ? Pas grand-chose, vu l’état déplorable. À croire que votre  » hyper centre  » se limite que dans la rue piétonne.

    Bref, ravalé vos discours capitaliste, hypocrite, illusoire et changé de lunette.

  2. Mulhouse est une ville de ……… ! Ce n’est pas une critique, c’est un constat.

    Une ville avec le plus grand taux de jeunes ? Mais, que font les jeunes dans cette ville pauvre ?

    Une ville grise, triste, ennuyante. Une ville très limitée en architecture, une ville dans laquelle il ne se passe jamais rien. Aucun événement national, aucun concerts, aucune animations ( en dehors des classiques annuels, genre le piètre carnaval, l’éternel marché de Noël copier-coller d’année en année… )

    1. Je pense que Arnaud ne sait pas lire. Des animations il y en a de tous les genres pour tout le monde et à tout moment.
      Faut-il prendre le temps de chercher et de s’y rendre…
      En ce qui concerne l’architecture il a besoin de lunettes… (Tellement de magasins il a le choix!)
      Il ne donne pas son âge mais je trouve que la critique est belle mais absolument pas judicieuse le moins s’en faut.
      Dominique

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR