Suivez-nous :
Des nouvelles enseignes aux derniers potins : l’actu du commerce mulhousien | M+ Mulhouse

Des nouvelles enseignes aux derniers potins : l’actu du commerce mulhousien

6 décembre 2022 à 17h19 par 2 5631

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 5 minutes

Marché de Noël, nouveaux commerces, recrutements, label qualité accueil… Pour ce dernier Atelier du commerce de l’année, le programme s’est voulu fourni mais néanmoins digeste…

Marché de Noël : premiers retours !

S’il faudra évidemment attendre que le rideau tombe (le 27 décembre) sur le Marché de Noël mulhousien 2022 pour faire un réel bilan, les premiers retours à chaud donnent le pouls. « Plus aéré », « Des couleurs chaudes », « Un vrai succès pour le petit train »…  Du côté de l’assistance qui a suivi l’Atelier du commerce matinal à L’Astronome, les avis étaient majoritairement positifs. Alors que certains regrettent « ne plus voir l’étoffe de Noël draper l’Hôtel de Ville », d’autres sont « plus que satisfaits que ce même Hôtel de ville ne soit, pour une fois, pas caché ». Conclusion, très pragmatique, du manager du commerce, Fréderic Marquet : « L’important, c’est que l’on parle du Marché de Noël et de Mulhouse ! »

Ouvertures dominicales

Ouverts déjà pour la plupart les dimanches 27 novembre et 4 décembre après-midis, les commerçants du centre-ville ouvriront leurs portes de 10h à 19h, les deux prochains dimanches, dernière ligne droite avant Noël. Si le 4 décembre – pas aidé, il est vrai, par le match des Bleus au Mondial et une météo franchement maussade – ne restera pas forcément dans les annales, la première ouverture dominicale du 27 novembre aura plutôt cartonné. « Nous avons, pour la première fois, écoulé l’ensemble des 500 chèques cadeaux proposés pour cette opération, commente Sophie Julien, directrice de l’association commerçante des Vitrines de Mulhouse. « Pour ce week-end du « Black Friday », la fréquentation a été très bonne, poursuit le manager du commerce. Au-delà de ce week-end particulier, la fréquentation du centre-ville est encourageante, le samedi, avec une clientèle provenant d’une zone de chalandise élargie à la Franche-Comté, Colmar mais aussi de plus en plus à l’Allemagne et la Suisse. »

Nouveaux commerces

Catherine Kohler La librairie Bisey a ouvert un deuxième point de vente, Cour des Maréchaux.

Si l’Atelier du commerce du mois de novembre avait été riche en annonce d’ouvertures (lire ici), celui de ce mardi aura naturellement été un peu plus « light. » On retiendra que le deuxième spot de la librairie Bisey, complémentaire à la maison historique de la place de la Réunion et ancré sur les objets dérivés autour du livre, a bien ouvert à la Cour des Maréchaux. On retiendra aussi l’ouverture effective de la boutique éphémère L’Atelier de Pauline, dédiée à la déco de Noël (10, rue des Maréchaux). On notera, encore, l’installation rue des Boulangers, de l’enseigne de prêt-à-porter femme La Petit Étoile. Original, le restaurant Pum Thaï de la rue du Mittelbach a ouvert, rue Mercière, un corner de vente de plats à emporter. Enfin, les amateurs de spécialités argentines peuvent se réjouir : un restaurant va ouvrir ses portes en 2023 au 19, Passage Central. Et comme on n’est pas comme ça à M+, on vous donne même une adresse supplémentaire repérée par nos soins : le restaurant Côté Sushi, rencontre entre la cuisine japonaise et péruvienne, a ouvert au 7 rue du Sauvage.

Cocorico

À l’Atelier du commerce, on aime bien pousser des cocoricos mettant en exergue Mulhouse. Ce mardi, ce fut même double dose ! Relayée par l’ensemble des médias nationaux, « Aujourd’hui en France » ou BFM en tête, la dernière enquête, réalisée par Meteojob et Meilleurtaux, place Mulhouse, comme la deuxième ville de l’Hexagone la plus attractive, en termes d’emplois, de salaires et de logements. Mulhouse a aussi fait fort au dernier Mapic à Cannes, salon international de l’immobilier commercial. Présent sur place, le manager du commerce a multiplié les contacts avec de potentiels enseignes pour demain à Mulhouse. Et parmi les contacts pris, il se murmure qu’un représentant d’une enseigne, particulièrement en vogue aux Etats Unis et seulement présentes en France dans deux boutiques à Paris s’intéresserait de près à la Cité du Bollwerk, placée « comme la sixième ville de chalandise française, en termes de densité et de pouvoir d’achat ». Commentaire du manager du commerce : « Quand ce type de propos sur Mulhouse vient de l’extérieur, c’est toujours mieux ! »

Vente : des solutions pour recruter avec Pôle Emploi

Dire que les commerçants ont actuellement du mal à recruter revient à enfoncer une porte ouverte. Des solutions existent pourtant notamment du côté de Pole Emploi et de son volet d’activités dédiées aux entreprises. « La conjoncture du moment, avec un taux de 8,1 % de chômage à Mulhouse et une baisse annuelle de 1%, fait qu’il est difficile de recruter, en tout cas avec les recettes d’hier, souligne Franck Lescoffier de Pôle Emploi. L’idée est de recruter par une approche misant sur les potentialités des personnes à faire du commerce, plutôt que sur des profils immédiats comme cela est possible avec l’Action de formation préalable au recrutement (AFPR). Un dispositif proposant une aide au financement d’une formation avant embauche… » Avec des bons résultats à la clé si l’on se fie au témoignage de Christel Gosselin du groupe La Perle, habituée à travailler depuis dix ans avec Pole Emploi : « Nous en sommes à 90% de réussite en termes d’embauches ! »

Prime à l’accueil

Catherine KohlerLe Teleferik fait partie des enseignes mulhousiennes labélisées.

Les commerçants sont unanimes : « L’accueil des commerçants est primordial et une note négative sur Google, par exemple, peut avoir des conséquences fâcheuses, voire dévastatrices. À l’image de ce qui se fait à Strasbourg depuis une décennie, le label Qualité Accueil pointe le bout du nez à Mulhouse et dans le Sud Alsace (une cinquantaine de bénéficiaires au total pour l’heure). Orchestré par la CCI Alsace, un véritable audit (payant) est ainsi réalisé à travers 50 points d’évaluation, mais aussi des visites et appels mystères. « L’accueil est un élément primordial et cet audit fait autant du bien à notre commerce pour nous juger que pour les clients qui sont demandeurs d’un accueil irréprochable », explique-t-on du côté du magasin Teleferik, l’une des sept premières adresses mulhousiennes labélisées pour la qualité son accueil.

Parkings à vélos sécurisés

Bonne nouvelle pour les adeptes du vélo au quotidien déjà annoncé sur M+ : des parkings à vélos ouvrent à Mulhouse au sein des parkings Centre (3, rue de Metz) et Porte Jeune (1, rue d’Anvers). Outre une place de stationnement en toute sécurité, l’offre « Cyclopark » d’Indigo propose encore des casiers pour recharger sa batterie de vélos électriques et même un vestiaire pour se changer… Après les trois premiers mois offerts, l’abonnement résident est facturé 60 euros par an et 40 euros pour un étudiant.

Prochain Atelier du commerce : mercredi 4 janvier. Suivre l’actualité du commerce sur  facebook.com/MulhouseAmbianceShopping

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Des nouvelles enseignes aux derniers potins : l’actu du commerce mulhousien

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR