Suivez-nous :
Demon in the Mirror : une série étudiante qui a tout d’une grande | M+ Mulhouse

Demon in the Mirror : une série étudiante qui a tout d’une grande

22 janvier 2018 à 16h31 par 30 6150

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Filmée à Mulhouse, la web-série policière Demon in the Mirror est le fruit du travail acharné de deux étudiants de l’UHA. Visible sur le web, elle se dévoile aussi ce mercredi 24 janvier au Noumatrouff, avec une projection gratuite de la saison 2.

Du suspense, de l’action et une intrigue travaillée et complexe… Pour leur premier projet, Kévin Sakac et Tahiry Ratovonarivo n’ont pas fait les choses à moitié mais ont créé une série policière de cinq saisons dans laquelle leur investissement est total. Les deux premières saisons sont déjà disponibles, tout comme les quatre premiers épisodes de la saison trois qui sont visibles sur YouTube.

« Nous nous sommes rencontrés sur les bancs de l’Université de Haute-Alsace et comme nous étions tous deux passionnés de cinéma et de séries, nous avons rapidement évoqué le projet de réaliser un film ensemble », expliquent les deux étudiants. « J’ai mis Kévin au défi d’écrire un scénario, poursuit Tahiry Ratovonarivo, et il l’a fait : c’est devenu celui de Demon in the Mirror. »

Enquête et action

Soit l’histoire d’un policier membre d’une unité spéciale qui enquête sur une série de meurtres, qui vont lui rappeler de mauvais souvenirs et l’entraîner dans une intrigue où les frontières entre le bien et le mal sont bien plus floues qu’il n’y paraît…

Une histoire qui se déclinera, au total, en cinq saisons de huit épisodes d’une quinzaine de minutes chacun, un format qui permet à Kevin Sakac de dérouler son intrigue comme il l’entend en s’inspirant des grandes séries de ces dernières années comme « Hannibal, Breaking Bad ou True Detective ou de Shutter Island, côté film ». Comme ses illustres modèles, Demon in the Mirror mêle enquête policière et scènes d’action, pour lesquelles le réalisateur Tahiry Ratovonarivo s’est inspiré « de la saga Jason Bourne, la trilogie Taken et même de la série Alerte Cobra », tout en s’intéressant à la vie personnelle et à la part d’ombre de ses personnages.

100 personnes devant la caméra

« Ce n’est pas une histoire manichéenne, avec un affrontement classique entre le bien et le mal. Ici, les personnages sont confrontés à des choix importants et difficiles, où ils ont chacun leurs raisons d’agir comme ils le font », explique Kévin Sakac.

Officiant aussi bien devant que derrière la caméra, Kevin et Tahiry se sont entourés de nombreux talents pour constituer l’équipe technique et les acteurs de la série. « Au total, nous avons fait passer une centaine de personnes devant la caméra, des amis, des membres de nos familles, des étudiants… Si les gens étaient, au départ, assez sceptiques, certains se sont vraiment révélés en tant qu’acteur et nous avons nous-même beaucoup progressé techniquement et le résultat se voit quand on compare les premiers épisodes aux derniers. »

« Tourner à Mulhouse : une évidence »

Depuis 2016, c’est Mulhouse, et notamment le campus de l’Illberg et le site DMC, qui sert de cadre à Demon in the Mirror, dont quelques scènes ont également été tournées à Altkirch, Strasbourg ou Lingolsheim.

« Tourner à Mulhouse, c’était pour nous une évidence. Déjà, ça nous permet de montrer que Mulhouse bouge et qu’il s’y passe beaucoup de choses et puis les lieux de tournage sont très variés et les démarches sont simples. Nous avons toujours été soutenus tant par l’UHA que par le CLOUS, la Région, la Ville, m2A, Le Noumatrouff, le cinéma Palace… »

Toujours étudiants, les deux compères ne manquent pas de projets, qu’ils mènent de front avec leurs études : le tournage de la quatrième saison est imminent et plusieurs projections sont programmées dans les cinémas alsaciens, mais également dans le cadre de festivals, pour faire découvrir le fruit de leur travail au grand public. « Notre objectif, c’est vraiment de partager notre passion, de faire découvrir notre série au plus grand nombre. »

Projection de la saison 2, ce mercredi 24 janvier à partir de 19h au Noumatrouff. Gratuit. Tous les épisodes sont également visibles en ligne : www.demoninthemirror.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR