Suivez-nous :
Delphine Wespiser : « J’ai profondément changé en écrivant ce premier livre » | M+ Mulhouse

Delphine Wespiser : « J’ai profondément changé en écrivant ce premier livre »

23 mars 2021 à 16h38 par 4 2480

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Miss France 2012, animatrice et chroniqueuse télé, incontournable de l’émission Fort Boyard, la Mulhousienne Delphine Wespiser multiplie les casquettes. Elle sera dans « sa » ville, samedi 27 mars de 14h à 17h à la librairie 47° Nord pour des rencontres-dédicaces, sur réservations, de son premier livre. Rencontre.  

Vous venez de sortir « Devenir pleinement et sereinement soi – Les clés pour être en accord avec son corps, son cœur et son esprit ». Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce premier livre ?

Tout simplement, un matin je me suis réveillée et j’ai eu envie d’écrire. Je ne sais pas l’expliquer mais j’ai ressenti un vrai besoin de mettre sur papier des réponses à mes questions. Comment être heureux ? Comment arrêter de faire semblant dans cette société de l’immédiateté avec ses filtres, où tout se passe sur les réseaux sociaux qui nous amènent parfois à faire semblant et à perdre son identité, réelle et profonde ? De nos jours, tout va très vite, et j’avais envie d’écrire un livre positif pour prendre soin de soi, se sentir vraiment bien, tant sur le plan du psychique et des émotions, que de son enveloppe physique.

« Ce livre, c’est mon bébé ! »

Est-ce que la crise sanitaire, que l’on vit depuis un an, a été le processus déclencheur de votre besoin d’écrire ?

Pas vraiment, l’idée d’écrire m’est venue en amont, en novembre 2019. En revanche, le confinement et la situation m’ont permis de prendre davantage de temps pour me consacrer à l’écriture. Tout va très vite dans ma vie normalement, ce qui n’est pas propice à la concentration. Quand le premier confinement est arrivé, j’ai pu me plonger exclusivement à l’écriture. Malgré tout, j’ai tout de même mis 15 mois à écrire ce livre. C’est mon bébé et chaque mot a été mûrement réfléchi. Les premiers retours sont très encourageants. Je suis ravie, vraiment !

Vous qui êtes une boulimique d’activités, notamment télévisuelles, depuis votre titre de Miss France 2012, comment cela a-t-il été possible de vous limiter à la seule écriture ? 

L’écriture impose de s’y consacrer exclusivement, c’est la seule façon pour que l’esprit puisse partir loin, même très loin, et aller au fond des choses… Lors de cette période, je me souviens que mes doigts n’allaient presque pas assez vite pour écrire, au regard de toutes les idées qui me venaient en tête. Quand j’ai mis le point final au livre avant de débuter les premières relectures, je me suis sentie presque seule car, durant des mois, l’écriture de ce livre m’a accompagnée, de jour comme de nuit. C’est au final une très belle et intense expérience qui m’a profondément changée. On est obligé d’aller tellement loin en soi, de se souvenir de choses que l’on avait enfouies et d’aller au bout de ses idées, d’y réfléchir… Donc forcément, écrire ce livre a été pour moi un formidable travail d’éclaircissement personnel.

Delphine Wespiser dédicacera son livre, samedi après-midi, sur réservation.

Cela signifie-t-il qu’en 2021, Delphine Wespiser n’est plus complètement la même personne ?

Clairement ! Beaucoup de gens que j’ai croisés ces derniers mois sont venus me dire qu’il y avait quelque chose de changé chez moi. Au départ, je ne faisais pas le lien avec l’écriture du livre, je le fais maintenant. Oui, ce livre m’a fait mûrir, j’ai apporté des réponses à certaines de mes questions, j’ai affirmé mes convictions et, au final, ça fait du bien !

« J’aime Mulhouse, c’est ma ville ! »

En marge de la sortie de votre livre, quelle est votre actualité ?

En ce moment ma vie se partage entre l’Alsace pour la moitié de la semaine et Paris, pour l’autre moitié pour mes activités professionnelles. Je suis en train d’écrire un concept d’émission que je vais bientôt proposer. En 2021, il y a des choses qui vont bouger !

Qu’évoque pour vous cette première rencontres-dédicaces mulhousienne ?

Au regard de la situation sanitaire, je pense que ce sera l’unique date des prochains mois. Il y a plusieurs villes en France en attente, on reprendra la tournée des librairies, dès que ce sera possible et plus facile, pour aller à la rencontre des gens. Pour moi, la date mulhousienne de ce samedi est hyper-importante parce que je vais enfin pouvoir recevoir les retours directs des lecteurs et non uniquement de mes réseaux. J’attends impatiemment cette date.

Que représente Mulhouse dans votre vie ?

Déjà, c’est déjà ma ville de naissance, je suis née au Diaconat. C’est aussi dans cette ville que j’ai trouvé l’amour (Ndlr : Roger Erhart, patron de la discothèque La Prod’, rue de la Sinne), c’est là que je vis, en partie, quand je suis en Alsace. J’aime Mulhouse, sa vie diurne comme nocturne en temps normal, ses commerces, ses restaurants… J’y ai mes amis, bref c’est ma ville !

Propos recueillis par Marc-Antoine Vallori

Sur inscription exclusivement. Dédicaces-rencontres avec Delphine Wespiser pour son premier livre « Devenir pleinement et sereinement soi » aux éditions First, samedi 27 mars de 14h à 17h, à la librairie 47°Nord (Maison Engelmann). + d’infos sur 47degresnord.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR