Suivez-nous :
Covid-19 : le Climbing Mulhouse Center ne lâche pas prise | M+ Mulhouse

Covid-19 : le Climbing Mulhouse Center ne lâche pas prise

13 mai 2020 à 11h06 par 2 4440

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

A l’instar de nombreux chantiers, celui de l’imposante salle d’escalade du Climbing Mulhouse Center a pris du retard, en raison de la pandémie de coronavirus. Si l’ouverture n’a pas eu lieu le 10 avril comme prévu, les travaux ont repris du côté du site DMC, et de ce qui sera, à son ouverture, la plus haute salle d’escalade de France.

En octobre dernier, à l’occasion d’une visite organisée dans le cadre des Journées de l’architecture, Bruce Coll, le président de Climbing Mulhouse Center (CMC) était plus qu’enthousiaste à l’idée d’ouvrir, ce printemps, la plus grande salle d’escalade de France, sur le site DMC. Six mois plus tard, l’initiateur du projet reste positif malgré le retard pris à cause de la pandémie… « Quand on voit la situation que traverse le personnel hospitalier, on ne peut pas se plaindre », souffle Bruce Coll, qui a annoncé la reprise des travaux de son complexe dédié à l’escalade, il y a quelques jours. « Les travaux ont repris tout doucement, en respectant les règles liées au Covid. Il n’y a pas de co-activité, les artisans travaillent chacun à leur tour pour ne pas se croiser », poursuit le président de CMC, qui espérait ouvrir la première salle d’escalade privée dédiée à l’escalade à Mulhouse le 10 avril dernier.

Mur intérieur de 25 m de haut

Christophe SchmittDes murs de différents hauteurs seront accessibles aux grimpeurs de tous niveaux.

« Avant l’épidémie, on était à un mois et demi de l’ouverture, tous les corps de métiers travaillaient pour être prêts le 10 avril », poursuit Bruce Coll. Aujourd’hui, les carreleurs s’affairent dans les vestiaires, tandis qu’une entreprise spécialisée en murs d’escalade finalise l’installation des prises sur l’imposant mur intérieur de 25m de haut… « Ce sont Citivia et le cabinet d’architecte Formats urbains qui gèrent la coordination des artisans. On attend encore l’électricien et le plaquiste et il nous reste à mettre en place et à couvrir les murs de bloc à l’extérieur », précise le président de CMC, qui n’avait heureusement pas encore recruté son équipe à l’aube du début du confinement. « Ça aurait été difficile si on avait embauché six à dix personnes, vu la période… Au départ, nous allons certainement fonctionner en équipe réduite de quatre à six personnes, pour monter en puissance quand la situation se débloquera ! »

« Au mieux mi-juillet ou début août »

Christophe SchmittDes zones de bloc sont prévues, pour les grands et les petits !

A l’ouverture, le Climbing Mulhouse Center offrira à tous, quel que soit leur niveau, la possibilité de s’adonner aux joies de la grimpette, avec une zone pour les enfants, une zone de bloc, une autre de vitesse, un mur de 25m de haut et un autre, avec 6m de dévers… Rien que ça ! Et si Bruce Coll ignore pour l’instant les modalités d’ouverture d’une salle d’escalade indoor à l’heure d’une épidémie, il pourra compter sur l’autre atout de son projet : la partie extérieure, qui comportera elle aussi une zone de bloc et un imposant mur sur toute la façade du bâtiment. Sur les réseaux sociaux de CMC, les amateurs d’escalade trépignent d’impatience à la vue de l’avancement du chantier. « On a des messages sympa, confie Bruce Coll, avant de conclure : il faut prendre son mal en patience en attendant l’ouverture, au mieux mi-juillet ou début août ! »

+ d’infos sur www.facebook.com/cmc68

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR