Suivez-nous :
Coronavirus : de nouvelles mesures à Mulhouse | M+ Mulhouse

Coronavirus : de nouvelles mesures à Mulhouse

6 mars 2020 à 17h33 par 12 0138

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

En renforcement des mesures décidées par le Préfet, ce vendredi en fin de matinée, à l’échelle départementale pour limiter la propagation du Coronavirus, la Ville a annoncé plusieurs décisions pour répondre à la situation sanitaire singulière à Mulhouse.  

« Le Rassemblement évangélique, qui s’est tenu du 17 au 24 février dernier à Mulhouse, est à l’origine du plus fort cluster de coronavirus dans notre pays, a recontextualisé le maire de Mulhouse Michèle Lutz. La situation de notre ville et du Sud Alsace est donc particulière, à l’échelle nationale. Elle nécessite des mesures, prises par le Préfet du Haut-Rhin, que nous saluons. »

Très concrètement et schématiquement, quatre décisions principales ont ainsi été prises (Ndlr : du 6 mars au 19 mars) par le Préfet pour limiter la propagation du virus dans le Haut-Rhin :

  • 1. Interdiction de tout rassemblement mettant en présence de manière simultanée plus de 50 personnes en milieu clos. L’activité normale des commerces, entreprises, restaurants et bars n’est pas concernée par cette interdiction. Les cérémonies familiales de mariages et obsèques peuvent se tenir, en veillant à en limiter le nombre de participants. De même, les transports publics ne sont pas concernés par cette interdiction.
  • 2. Proposée dans un premier temps à l’échelle de certains établissements, la fermeture des établissements scolaires et crèches s’applique à l’ensemble du département, à partir du lundi 9 mars et pour 15 jours, comme l’a annoncé le Premier Ministre Edouard Philippe.
  • 3. Interdiction faite aux mineurs de rendre visite aux patients et personnes hébergées dans les établissements de santé publics et privés, ainsi que dans les établissements sociaux et médico-sociaux, hébergeant des personnes âgées ou handicapées. Il est recommandé à chacun, y compris les personnes majeures, de limiter les visites dans ces établissements au strict nécessaire.
  • 4. Interdiction, par arrêté préfectoral, de toute manifestation sportive qui ne se déroulerait pas à huis clos (sans spectateurs). Fermeture au public des piscines, sauf pour les entraînements et compétitions à huis clos.

Des mesures locales pour faire face aux situations majeures

Christophe Schmitt

Au sortir d’une nouvelle cellule de crise, menée par le maire de Mulhouse Michèle Lutz, dans le cadre  du Plan de gestion de crise (MOCAMU), plusieurs mesures ont été annoncées ce vendredi 6 mars en début d’après-midi. Il a ainsi été décidé jusqu’à nouvel ordre :

  • De fermer les établissements recevant du public : Musée historique, Musée des Beaux-arts, Conservatoire, bibliothèques, La Filature, Noumatrouff, Théâtre de la Sinne, La Kunsthalle, Maison du patrimoine, Parc Expo (liste susceptible d’évoluer). 
  • Les gymnases et les complexes sportifs seront réservés exclusivement aux entraînements à huis-clos.
  • L’ensemble des services publics et des structures fermés à Mulhouse sont à retrouver sur mulhouse.fr Et le maire de Mulhouse de préciser : « La continuité de service de la Ville de Mulhouse et l’accueil du public resteront assurés, dans le respect de la limite de 50 personnes. »
  • En écho au maintien des élections municipales (Ndlr : 1er tour le dimanche 15 mars) annoncé par le gouvernement, des mesures de prévention et d’hygiène seront appliquées au niveau local : désinfection des machines à voter après chaque passage ; mise à disposition de gel hydroalcoolique à l’entrée et à la sortie des bureaux de vote, ainsi que le renforcement du personnel municipal mis à disposition des bureaux de vote.

« Des mesures de raison »

Et Jean Rottner, premier adjoint au maire, président de la Région Grand Est et du Conseil de surveillance du Groupement hospitalier de la région de Mulhouse et Sud Alsace, de conclure : « Nous sommes mobilisés pour faire face à cette épidémie. Je salue la décision prise par l’Etat de faire du cluster de Mulhouse une zone particulièrement sensible dans les décisions qu’il fallait prendre. Il y avait, petit à petit, une incohérence qui se dessinait entre les chiffres annoncés et les constats effectués sur le terrain. Les mesures ne doivent pas inquiéter mais faire comprendre que nous sommes dans une situation tout à fait singulière. Nous avons tous une responsabilité personnelle et collective. La crise va être longue et difficile, elle risque d’affoler la population et c’est pour cela que j’appelle au calme et à la raison. Si nous prenons ces mesures collectives aujourd’hui, c’est pour maîtriser cette épidémie et éviter qu’elle ne se propage plus rapidement. Ce sont des mesures de bon sens, de raison et de clarté. »

[En vidéo] La conférence de presse du maire de Mulhouse du vendredi 6 mars 2020 à 13h

Les bons gestes à adopter

Comme le recommande l’Agence régionale de santé Grand Est, quelques gestes à adopter au quotidien permettent de se protéger du Coronavirus et de protéger les autres :

  • Se laver régulièrement les mains avec du savon ou avec une solution hydro-alcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Porter un masque jetable quand on est malade
  • Eviter les poignées de main
  • De manière générale, surveiller l’apparition des symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…)

Un numéro vert (gratuit) répond, en permanence, à vos questions : 0 800 130 000 et retrouvez toutes les informations sur grand-est.ars.sante.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

8 réponses à “Coronavirus : de nouvelles mesures à Mulhouse

  1. Que d’hypocrisie !!!
    Il n’y a plus de gels hydroalcoolique ni de masques même pour les professionnels de la santé
    Et dans les entreprises les transports en commun !!
    On fait quoi ???
    Honte au gouvernement

    1. Pourquoi honte au gouvernement ? C’est à chacun de prendre ses responsabilités. Il était inutile de dévaliser les pharmacies pour avoir des masques qui ne sont nécessaires qu’aux malades ou au personnel de la santé. Se laver les mains au savon reste un geste efficace ! Demander toujours au gouvernement de résoudre nos problèmes devient parfois inutile.
      Honte à ceux qui ont des symptômes et qui communiquent leurs germes aux autres . . .

    2. TT à fait d’accord, on se fait gruger, comme d habitude, cette condescendance des politiciens à l’égard du peuple français dépasse toutes les limites. Cela fait un moment déjà qu on a compris que l’état ne nous protège plus et que seul leurs intérêts comptent. Il y a un flou inconsidérable dans cette histoire de COVID19 qui pour ma part est certainement voulue. Le gouvernement ne connaît plus depuis belle lurette la réalité quotidienne du français lambda, comment peut on leur faire confiance??? Faire confiance à ces traîtres serait comme le syndrome de Stockholm. Une loi de confinement et de quarantaine a été étudiée en mars 2019 et bizarrement,quelques temps plus tard, l’épidémie COVID19 arrive chez nous en grande pompe, et madame Buzin démissionne. La sphère scientifique stipule que ce virus peut également se donner par la salive (postillons), mais aussi en se serrant la main, et malgré ces informations, on autorise la venue de supporters de la Juventus sur le territoire français, sachant que l’Italie du Nord a été fortement touchée par l épidémie. On sait également qu’en période de Carême les rassemblements ont lieu dans les églises, mais là aussi, on ne prend aucunes mesures. C’est à y perdre son latin, rien n est sérieux dans cette histoire?? Comment faire confiance dans un tel climat d’irresponsabilité (voulue????°

    3. tout de suite les grands Mots  » honte  »
      Moi je dis nul !!
      Quelle hypocrisie ??
      Avant de critiquer le gouvernement il faudrait déplorer l attitude de nos concitoyens
      Auchan le 7 mars , mise en stock en rayons de 80 flacons gel antibacteriens , un client passe et prend les 80 flacons …..honte au citoyen !!!
      Les denrees de 1 ere necessité dévalisees on se prepare a la guerre ….honte au citoyen !!!
      Toujours l interet particulier qui prime

  2. Hier je suis allée aux courses, devant moi à la caisse une femme qui toussait comme une vache et dans sa main pas dans son coude. Elle ne sais pas désinfecté les mains ni au gel ni aux lingettes, à déposé ces courses sur le tapis comme ça et a payer par carte en faisant son code sur le TPE avec la main ou elle a craché ses poumons. J ai du moi sortir une lingette antibactérienne et nettoyer le TPE pour que je puisse l utiliser à mon tour. Et ce n est pas la seule croyez moi. Je suis écoeuré car personne ne respecte ces gestes barrières c est horrible comment voulez vous que ce virus s arrête.

  3. Que l’ état n’ ait pas fait preuve de bon sens lors du match juventus-Lyon est une évidence.
    Les histoires de sous dans le sport et ailleurs priment.
    Par contre on ne peut reprocher à ĺ’ état lun manque de solidarité , l’ égoïsme de certains qui dévalisent les stocks des magasins, font des stocks de gels et de masques ou négligent le principe fondamental de précaution pour ne pas faire prendre de risques à autrui.
    Je fais confiance à l’ état et au personnel hospitalier plus que méritant dans cette crise.
    Soyons realistes et que chacun prenne sa part de responsabilité .

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR