Suivez-nous :
Concours d’éloquence : les collégiens dans le grand bain | M+ Mulhouse

Concours d’éloquence : les collégiens dans le grand bain

7 mai 2021 à 16h24 par 1 1650

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après huit mois de préparation, place aux épreuves de qualification pour les 92 collégiens participant au concours d’éloquence initié par la Société industrielle de Mulhouse. Des qualifications qui pourront être suivies en direct sur le web, ce lundi 10 mai à 16h.

En octobre dernier, la Société industrielle de Mulhouse (SIM) lançait son premier concours d’éloquence à destination des collégiens, EloquenSIM. « Nous sommes tous d’accord pour dire que l’éloquence est importante, surtout pour les jeunes, qui ne savent pas forcément prendre la parole en public. Nous sommes perçus selon notre manière de nous exprimer et il faut sensibiliser les jeunes à ça », expliquait alors le pilote du projet, Alfred Jung. Pendant huit mois, quelque 92 élèves de 4e et 3e des six collèges participant (Bourtzwiller, Wolf, Jeanne d’Arc, Saint-Exupéry, Villon et Jean Macé) ont ainsi travaillé leur prise de parole, avec leurs professeurs et en bénéficiant des conseils de chefs d’entreprises qui ont pris part au projet.

Sur un plateau télé

« Les enseignants les ont accompagnés tout au long de l’année, tandis que la SIM leur a proposé des mentors dirigeants d’entreprises, qui leur ont présenté leurs sociétés et l’importance de l’éloquence », explique Natacha Pimmel, directrice de développement de la SIM. Après ces longs mois de travail, l’heure est venue de participer au concours d’éloquence à proprement parler. Pour ce faire, chaque établissement a sélectionné deux jeunes, qui participeront aux épreuves de qualification, ce lundi 10 mai à 16h. « Nous avions prévu de faire les qualifications en public, au théâtre Poche-Ruelle », poursuit Natacha Pimmel. La situation sanitaire a chamboulé le programme et c’est finalement en visio et en direct, depuis un plateau télé installé pour l’occasion, que les collégiens se mesureront pour une place en finale. « Les outils numériques leur sont familiers, nous sommes curieux de voir comment ils vont aborder ça », poursuit la directrice de développement.

Finales le 1er juin

« Les robots vont-ils détruire l’emploi industriel en France ? Les progrès technologiques améliorent-ils notre quotidien ? L’industrie peut-elle changer ma vie ? Les femmes ont-elles leur place dans l’industrie ? » sont autant de sujets qui pourront être abordés à l’occasion de cette première épreuve, qualificative pour les demi-finales et la finale du 1er juin, qui devrait avoir lieu à L’Aronde de Riedisheim, en public cette fois. Des sujets, qui de prime à bord peuvent sembler éloignés des centres d’intérêt de collégiens, et pourtant… « Ce concours EloquenSIM poursuit plusieurs objectifs, expose Natacha Pimmel. L’envie pour les entrepreneurs de se reconnecter à la jeunesse, de créer des vocations, mais aussi de permettre à ces jeunes de se créer un réseau leur permettant de sortir de leur cercle habituel. On brise une frontière invisible et cela nous permet de détecter des talents. C’est gagnant-gagnant et tout le monde est enthousiaste ! »

Qualifications en direct, ce lundi 10 mai à 16h. Diffusion sur www.sim.asso.fr et www.facebook.com/sim1826

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR