Suivez-nous :
CoMulhouse : soutenir les commerçants en ligne | M+ Mulhouse

CoMulhouse : soutenir les commerçants en ligne

14 décembre 2020 à 12h02 par 1 0400

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Suite à la crise sanitaire, un groupe de jeunes lycéens mulhousiens a créé l’association CoMulhouse, afin d’aider les commerçants mulhousiens à communiquer sur les réseaux sociaux. Un soutien bénévole qui est aussi un bon moyen d’apprentissage.

Âgée en moyenne de seulement 17 ans, la dizaine de membres de l’association mulhousienne CoMulhouse entend bien montrer qu’il n’y a pas d’âge pour avoir la fibre associative et l’envie de faire preuve de solidarité. « Au départ, nous étions quatre lycéens et avions envie de nous lancer dans le mouvement associatif et de mettre nos compétences au service des autres, explique Jules Abrahmi, le président de CoMulhouse. Suite à la crise sanitaire du Covid-19 et au premier confinement, nous nous sommes demandés qui étaient les gens les plus touchés et comment nous pourrions les aider, avec nos compétences respectives. »

Après une période de brainstorming durant l’été, l’association à but non lucratif CoMulhouse est créée, en septembre, avec un objectif : « Être utile et venir en aide aux commerçants mulhousiens, en leur proposant de communiquer sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux ».

Shootings photo, vidéos et graphisme

Concrètement les membres de l’association proposent aux commerçants mulhousiens trois types de prestations gratuites : des shootings photo avec des photographes et modèles amateurs, des vidéos de présentation ou encore des prestations de graphisme, en lien avec l’association Uncultured Mulhouse. Ces contenus sont ensuite mis à disposition des boutiques mulhousiennes, qui peuvent les partager elles-mêmes sur leurs propres supports numériques. L’association CoMulhouse publie également ses travaux sur son compte Instagram, qui affiche déjà 800 abonnés.

« Instagram, c’est à la fois le réseau que l’on connaît le mieux, celui où les jeunes sont le plus présents mais aussi la meilleure plateforme pour promouvoir son commerce, avec les publications, les stories, les Reels ou encore IGTV, explique Jules Abrahmi. On peut également facilement mesurer l’impact de ses publications, avec le module dédié aux statistiques. Nous sommes également en train de créer notre site Internet, qui est pour l’instant en construction, et souhaitons aussi nous développer sur Facebook et peut-être sur Snapchat. »

Un apprentissage quotidien

Du démarchage des boutiques à l’organisation des séances photo et vidéo, en passant par l’écriture, les posts sur les réseaux et leur suivi, les membres de l’association, qui ont pour certains le projet de travailler ensuite dans le marketing ou le commerce, apprennent quotidiennement et développent ainsi leurs compétences. « On apprend beaucoup en travaillant sur des vrais cas pratiques, en s’immergeant dans le monde professionnel. On a beau être jeunes, cela ne nous empêche pas d’avoir des idées et des compétences. Je trouve d’ailleurs dommage que les bases de l’entrepreneuriat ne soient pas enseignées en classe ! »

Travaillant pour l’heure essentiellement avec des boutiques de mode, l’association multiplie les projets et souhaite se diversifier au maximum. Des projets sont ainsi en cours avec des opticiens, fleuristes et d’autres boutiques et structures. « Désormais, les commerçants nous connaissent et sont contents qu’on vienne les voir. Nous, nous sommes heureux de rendre service et de rencontrer des gens super intéressants. On est aussi fier de voir le fruit de notre travail et de montrer que Mulhouse est une ville attractive, une ville où il est intéressant d’investir et de s’investir. »

+ d’infos : www.instagram.com/co_mulhouse

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR