Suivez-nous :
Click & collect : trois adresses gourmandes pour bruncher le week-end   | M+ Mulhouse

Click & collect : trois adresses gourmandes pour bruncher le week-end  

17 mars 2021 à 16h24 par 4 6450

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Charcuteries, fromages, céréales, cookies, cakes, pancakes, saumon fumé, jus de fruits frais… Gourmand de bons plans à partager, M+ vous a sélectionné trois adresses mulhousiennes incontournables pour le brunch du dimanche, à emporter. 

« Dimanche à 11h, ça vous dit, un brunch ? » « Born in the USA », le brunch du week-end a résolument le vent en poupe et n’est plus l’apanage des lève-tard désireux de se remettre, plus ou moins, en selle après une sortie de route festive, la veille. Mix parfait du petit-déjeuner et du déjeuner, le brunch se veut le rendez-vous sucré-salé du moment, capable de (ré)enchanter votre week-end, entre amis et/ou en famille, dans le respect bien évidemment des règles sanitaires du moment. Et bonne nouvelle : si la crise sanitaire interdit aux restaurants d’accueillir les clients, la vente à emporter existe aussi dans le domaine du brunch dominical. Sans prétendre à l’exhaustivité et toujours gourmand de bons plans à partager, M+ vous a sélectionné trois adresses incontournables, au Tilvist, au Nid et à La Fabrik, où tout – ou presque – est fabriqué maison ou émane de producteurs locaux. Miam !

Au coff’tea shop Tilvist, c’est brunch tous les jours !

Catherine Kohler

« Des brunchs, le dimanche ? Evidemment oui, c’est d’ailleurs tous les jours possible, sur réservation, au Tilvist ! » Avec son punch habituel, Séverine Libold propose pas moins de trois formules de brunch à emporter. Comptez 20 euros, la formule individuelle de base comprenant pain, mini-viennoiseries, salade de fruits, jus d’orange frais pressé, confiture artisanale, muesli et yaourt nature, mais aussi boisson chaude (doses de thé ou de café au choix) ; plateau de fromage-charcuterie, ainsi qu’un bretzel bien garni. Moyennant 7 euros supplémentaires, la formule bien nommée « Brunch du fou » devient gargantuesque, la formule de base s’enrichissant de saumon fumé, tapenade de légumes, tarte du jour et sirop d’érable, mais aussi de surprises sucrées et salées. Et comme chez Tilvist, on a de la suite dans les idées, une formule duo « Brunch des Epicuriens » est proposée pour 65€. Au menu : pain, viennoiseries, salade de fruits, jus d’orange frais pressé, confiture artisanale, muesli et yaourt nature, tarte du jour & sirop d’érable, surprise sucrée-salée mais aussi boisson chaude ; plateau de fromages-charcuteries, bretzel garni, feuillantine courgette-tomate-mozzarella, saumon fumé et tzatziki, tapenade de légumes. Le tout arrosé (modérément évidemment) d’une bouteille de crémant ou de vin blanc. « L’idée est, à chaque fois, de faire en sorte que nos clients se fassent plaisir, sur le plan de la quantité comme de la qualité, poursuit Séverine Libold. Nous proposons aussi des adaptations de nos formules, comme par exemple pour les végétariens, en remplaçant certains produits. »

Commandes par mail à contact@tilvist-shopping.fr + d’infos sur Facebook.com/tilvistcoffteashop – 03 69 54 48 12

À la guinguette urbaine Le Nid, des brunchs du week-end « avec amour »

Catherine Kohler

Autre belle adresse mulhousienne pour égayer vos week-ends, Le Nid – guinguette urbaine – fait figure de pionnier. « Nous avons lancé les brunchs à emporter dès le premier confinement, nous avons même été les premières sur Mulhouse, expliquent, tout sourire, Sophie Erhart et Charlotte Nass. Nous avons de vrais habitués qui reviennent d’une semaine à l’autre, la formule du brunch rassemble tous les profils, des familles comme des amis, des jeunes comme des moins jeunes. » Là aussi, c’est la qualité des produits qui prime mais aussi leur diversité, avec une carte qui change chaque week-end. « Histoire de varier les plaisirs », soulignent les gérantes qui mettent un point d’honneur à soigner le packaging du brunch, plein de couleurs et même agrémenté de mots non-dénués de poésie. À 20 euros, le brunch de ce samedi 20 mars devrait, sans souci, régaler vos papilles gustatives en proposant un jus frais « pressé avec amour », croissant, pain, beurre, confiture, fromage blanc, granola, pancakes et sirop d’érable, mais aussi charcuteries fines, fromages affinés, bretzel salé et truite fumée. Celui du dimanche 21 mars, facturé 5 euros supplémentaires (soit 25 euros), est, lui ,composé d’un jus frais pressé « toujours avec amour », cinnamon roll, pain, beurre confiture, fromage blanc, fruits frais et granola, gaufre liégeoise et compote de pommes, cookie aux deux chocolats, fromages affinés, bretzel salé, mini-burger crème de petits pois chèvre frais bacon croustillant, truite fumée et blinis.

Commandes au 03 89 44 17 96 – lenid.mulhouse@gmail.com + d’infos sur Facebook.com/Le-Nid-Guinguette-Urbaine

À La Fabrik, des brunchs pour ensoleiller vos dimanches

Catherine Kohler

En ouvrant le 14 novembre dernier, rue du Mittelbach, son bar à desserts, en plein reconfinement, Guillaume Amatu n’a pas choisi la facilité. A force de courage, de réactivité et surtout de beaucoup de talent, Guillaume Amatu a su rebondir et se faire un nom dans la galaxie des adeptes de gourmandises sucrées-salées. « À la base, on devait bien sûr ouvrir sur place, j’ai été obligé de tout réadapter, explique le jeune patron des lieux. Le brunch à emporter, c’est tout de même de la convivialité et de la détente, sans rien avoir à préparer, juste le plaisir de manger. Notre formule de brunch du dimanche marche plutôt bien, fort heureusement vu le contexte sanitaire. Chaque semaine, je change de carte, et tous les mardis soirs, j’annonce le brunch de la semaine. Je fais tout maison ». Et que propose la carte de La Fabrik, ce dimanche 21 mars pour fêter dignement ce printemps, qui peine décidément à montrer le bout de son nez ? Ce sera, pour 24 euros, bun’s carotte, noisettes et bleu ; bun’s pulled pork et patate douce ; assortiment de fromages ; pain de tradition ; cake citron ; cookie ; muesli ; croissant et jus de tomate bio, qui devraient, a priori, rassasier les plus épicuriens d’entre vous et ensoleiller votre dimanche, quelle que soit la couleur du ciel.

Commandes au 06 37 05 95 38. + d’infos sur Facebook.com/LaFabrikMulhouse

NoMad : les brunchs en stand-by

Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais le cœur n’y est pas complétement… Adresse mulhousienne incontournable des brunchs dominicaux, le NoMad, même fermé au public en raison de la crise sanitaire, avait évidemment de nombreux adeptes pour sa formule à emporter. « Nous avons encore proposé nos brunchs à emporter trois fois en janvier. Malgré leurs succès, j’ai décidé d’arrêter. Moi, ce qui me plait avec les brunchs, c’est d’accueillir les gens, le plaisir de les recevoir dans une ambiance sympa et décontractée où chacun se sert ce qu’il veut et quand il veut. Les brunchs à emporter ne le permettent pas », concède le boss Laurent Mathieu, qui renouvellera progressivement le rendez-vous, dès que les restaurants et les bars pourront rouvrir leurs portes, au moins partiellement. « En tout cas, même si ça commence à faire long, on s’y prépare ! »

Suivre l’actualité du Nomad sur Facebook.com/NoMadMulhouse

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR