Suivez-nous :
Cinéma : « Mulhouse a un vrai potentiel ! » | M+ Mulhouse

Cinéma : « Mulhouse a un vrai potentiel ! »

27 juillet 2022 à 15h19 par 1 3200

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Développer le cinéma à Mulhouse, qui de leur propre aveu dispose de nombreux atouts, c’est l’objectif d’un trio de producteurs, qui a pris ses quartiers à deux pas du centre-ville…

On parle beaucoup de cinéma, ces jours-ci, avec les festivités organisées dans le cadre de l’année Wyler, dédiée au réalisateur mulhousien aux trois Oscars… Et si William Wyler a quitté Mulhouse, il y a cent ans, pour lancer son immense carrière au cinéma, d’autres reviennent dans la Cité du Bollwerk pour embrasser de grandes carrières dans le septième art. C’est le cas de Laziz Belkaï, Olivier Fuoc et Cédric Fenech, qui ont choisi d’implanter leurs bureaux au pied de la Tour de l’Europe…

« Les gens sont réceptifs »

D’un côté, il y a Centurions Films, la société de production de Cédric Fenech, qui s’est notamment illustré avec la série « Le Somnambuliste ». De l’autre, Territory Films, dont les producteurs associés sont Olivier Fuoc et Laziz Belkaï. Deux sociétés qui, après de riches expériences à Paris, ont décidé de s’installer à Mulhouse. De leur aveu, la Cité du Bollwerk est un terrain de jeux plutôt favorable à la création cinématographique. « Il y a 4-5 ans, nous avons fait le pilote de la série « Le Somnambuliste » en Alsace, se souvient Cédric Fenech. Nous avons apprécié ce que nous avons vu ici, les gens sont réceptifs, il y a un aspect logistique qui est facile. C’est là que nous avons rencontré Laziz, les choses se sont enchaînées et on en est là ! »

« Un territoire peu filmé »

« Je suis né et j’ai grandi à Mulhouse, avant d’aller travailler à Paris comme directeur de production sur de grosses productions pour le cinéma ou des séries TV, introduit Laziz Belkaï, qui a notamment travaillé sur le film « Timbuktu » d’Abderrahmane Sissako ou, plus récemment, sur « Le Principal » de Chad Chenouga, qui sortira en salles au printemps 2023. Je suis arrivé à un point où je me demandais comment évoluer et voulais me lancer dans la production. Mais pas n’importe où : ici, à Mulhouse, un territoire peu filmé, qu’on ne connaît pas au cinéma et où je pourrais faire venir des réalisateurs que je connais. Je comptais partir de Paris et cela a coïncidé avec mes retrouvailles avec Olivier… »

« Capitaliser sur les trois frontières »

« Laziz m’a parlé de sa volonté de revenir avec son expérience, on a voulu monter Territory Films avec la volonté de capitaliser sur le territoire des Trois frontières », confie Olivier Fuoc, producteur associé de Territory Films et co-fondateur de la société Sleak, qui réalise notamment des publicités et clips musicaux. Un retour à Mulhouse qui sonne comme un retour aux sources pour les deux hommes qui ont fait leurs classes au lycée Lambert, mais aussi une volonté de s’inscrire dans la durée sur un territoire méconnu du monde du cinéma. « Cela fait 16 ans que j’écume les plateaux et je n’ai jamais retrouvé les conditions de travail que l’on a ici, poursuit Laziz Belkaï. À Mulhouse, il y a une facilité de déplacement, de communication et de faire les choses, qu’on ne retrouve nulle-part ailleurs. La ville fonctionne comme un village, tout va vite. Je suis persuadé du potentiel de Mulhouse et suis revenu pour son cadre de vie. A Paris, toutes les sociétés de productions se marchent dessus ! »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR