Suivez-nous :
Cinéma : le Mulhousien William Wyler à l’honneur, en 2022 | M+ Mulhouse

Cinéma : le Mulhousien William Wyler à l’honneur, en 2022

11 janvier 2022 à 15h34 par 7670

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Son immense carrière a notamment été récompensée par trois Oscars du meilleur réalisateur et une Palme d’or au Festival de Cannes : William Wyler sera mis à l’honneur durant toute l’année 2022, à Mulhouse.

L’un de ses plus grands chefs-d’œuvre, Ben-Hur, sorti en 1959, est une référence pour les cinéphiles de toutes les générations et détient aujourd’hui encore un record, avec pas moins de 11 Oscars remportés dans les catégories les plus prestigieuses… Mais, si les cinéphiles du monde entier comme ceux de la Cité du Bollwerk saluent la carrière de William Wyler, peu savent qu’il est né à Mulhouse en 1902, avant de traverser l’Atlantique 20 ans plus tard pour entamer l’immense carrière qu’on lui connaît. « Beaucoup n’en sont pas conscients, mais William Wyler a été l’une des figures les plus connues du cinéma et il est né à Mulhouse, rappelle le maire de Mulhouse, Michèle Lutz. Les Mulhousiens ont souvent des complexes, on ne dit pas assez quand on a des choses qui méritent d’être sues ! »

De nombreux événements

D’où l’idée d’une année consacrée au cinéaste en 2022, qui marque les 120 ans de la naissance et les 100 ans de carrière du réalisateur, disparu en 1981. « L’Année Wyler est un projet fédérateur avec de nombreux partenaires, un projet qui crée des synergies et pour lequel nous avons déjà prévu une dizaine d’événements », expose Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture. Dès le mois de janvier, des collégiens du Collège Wolf réaliseront un court-métrage et une exposition photo avec leur professeur, également réalisateur, Olivier Arnold. En avril, le festival Motàmot aura pour thème « écriture et cinéma », tandis que les salles sombres de Mulhouse proposeront un cycle Wyler dès le mois de mai.

« Il aimait beaucoup sa ville natale »

 

Dès le mois de juin, la Maison du patrimoine Edouard-Boeglin éditera un livret parcours patrimoine, tandis que deux expositions seront proposées au Musée historique ainsi qu’à La Filature, dans le cadre de Microfolies. Le 2 juillet, les artistes de Motoco proposeront une soirée dont eux seuls ont le secret, sur la thématique « Electro péplum », alors que le Musée de l’automobile prévoit une soirée spéciale Ben-Hur, fin juillet. L’Orchestre symphonique de Mulhouse et le Conservatoire seront aussi de la partie, dès le mois de septembre, avec des concerts organisés dans le cadre de cette Année Wyler, qui verra aussi la sortie, assortie d’une présentation, du livre de Jean Walker, spécialiste de Wyler, courant décembre. « Je pense que mon père aurait beaucoup apprécié cette initiative, car il aimait beaucoup sa ville natale », salue Catherine Wyler, la fille du réalisateur, qui sera présente à Mulhouse avec une partie de sa famille, le 1er juillet, à l’occasion de l’inauguration d’une fresque monumentale.

Bio express : « Il se traitait lui-même de Wackes ! »

  • 1er juillet 1902 : naissance de Willliam Wyler, rue de Zurich à Mulhouse.
  • 1922 : à la demande de Carl Laemmle, fondateur des studios Universal et cousin de sa mère, William Wyler débarque aux Etats-Unis, pour y travailler dans le cinéma.
  • Dès les années 30, il s’impose comme un cinéaste incontournable à Hollywood.
  • 1942 : il obtient son premier Oscar (meilleur réalisateur et meilleur film) pour Mrs Miniver.
  • 1959 : sortie du péplum Ben-Hur, qui décroche 11 Oscars
  • Septembre 1979 : dernier passage à Mulhouse, où il rencontre le maire d’alors, Emile Muller. « Il revenait très régulièrement à Mulhouse et a parlé l’alsacien jusqu’à la fin de sa vie, il se traitait lui-même de Wackes », s’amuse Jean Walker, spécialiste mulhousien de William Wyler.
Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR