Suivez-nous :
Budget, vélos en libre-service… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

Budget, vélos en libre-service… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

23 juin 2023 à 16h55 par 1 9572

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 6 minutes

Réalisations du budget 2022, nouveau collège sur le site DMC, extension du réseau de vélos en libre-service, nouveau budget participatif, renouvellement urbain aux Coteaux… Retour sur la séance du conseil municipal du jeudi 22 juin.

Pour ouvrir cette séance du conseil municipal, le maire et l’ensemble des élus ont rendu hommage à deux anciens élus mulhousiens, récemment décédés : le docteur François Jurashek, conseiller municipal de 1989 à 2001, et le pasteur Jean-Louis Hoffet, conseiller municipal de 1983 à 1989 et adjoint au maire de 1989 à 1997.

Dans ses propos liminaires, le maire Michèle Lutz a souligné que « le début d’année a été particulièrement difficile, notamment pour les plus fragiles. Une inflation galopante, un mouvement social légitime mais très étalé dans la durée sur la question des retraites, les conséquences économiques du conflit en Ukraine… Quand on liste tous ces sujets, l’été, qui s’est installé depuis plusieurs jours, est le bienvenu pour le sourire qu’il rend à bon nombre de nos concitoyens. Nos concitoyens vont, pour une partie d’entre eux, s’éloigner de Mulhouse pour mieux y revenir. D’autres vont rester en ville et vivre l’été à Mulhouse. C’est pour cela que l’on développe un programme d’été qui se renforce et se diversifie, rencontrant chaque année davantage l’adhésion populaire. Mais pour une municipalité, il y a aussi la responsabilité des investissements : ce sont ceux qui permettent l’efficacité des services publics dans la durée et de transformer la ville sur le long terme. Car oui, Mulhouse a entamé sa transformation et ça se voit ! »

29,1 millions d’euros d’investissement en 2022

Catherine KohlerLe nouveau parc des Terrasses du musée

Le conseil municipal s’est ainsi penché sur le compte administratif 2022, qui reflète la gestion de la ville sur l’exercice 2022. « Le compte administratif permet de faire le bilan des réalisations concrètes en 2022, explique Florian Colom, adjoint au maire délégué aux Finances. 29,1 millions d’euros ont ainsi été investis par la Ville en 2022, dont 8,1 millions d’euros pour la transition écologique. »

Parmi les réalisations phares de l’année 2022, on retrouve la Nature en ville (parc des Terrasses du musée, square De Gaulle, berges de l’Ill, 800 arbres plantés au Bosquet des jeunes pousses…), les écoles (construction de quatre groupes scolaires, remise à neuf et rénovation d’écoles, aménagement de cours résilientes…), les mobilités douces (aménagement de 15 km de pistes cyclables d’ici 2025, piétonnisation de rues, abonnements transports pour les seniors et les jeunes…), la rénovation de bâtiments (temple Saint-Etienne, tour du Belvédère, salle de sport Mittelwihr, bâtiment 62 de DMC…), la sobriété énergétique (rénovation de chaudières, Plan lumière…) ou encore la solidarité (création du Centre communal d’action sociale et d’espaces citoyens, démarche Mulhouse Solidaire…).

« Des fondamentaux budgétaires préservés »

Retrouvez l’infographie complète en cliquant sur ce lien

« Malgré les crises successives, nous avons tenu la barre, avec des fondamentaux budgétaires préservés et un résultat global de + 12,90 millions d’euros (+17,79 m€ en 2021) en baisse, en raison de l’inflation et de la forte hausse des coûts de l’énergie, poursuit Florian Colom. Les subventions et contributions versées par la Ville sont sanctuarisées et augmentent même de 7%, à 27,54 millions d’euros. Un point budgétaire très important, c’est le poids des charges financières qui ne cesse de diminuer (-26% par rapport à 2021), avec un taux moyen de la dette à 1,60%, reflet de notre bonne gestion et du travail quotidien réalisé par les services. La capacité de désendettement de la Ville se situe ainsi à 7 années (7,8 années en 2021), loin du seuil d’alerte, fixé à 12 années. »

L’épargne brute de la Ville augmente de 2,24m€, à 30,43m€, soit 17% des recettes réelles de fonctionnement, au-dessus du niveau considéré comme satisfaisant de 10-12%. « Les indicateurs sont plus que sains, mais nous restons prudents et vigilants car 2023 ne s’annonce pas sous les mêmes auspices, avec des taux d’intérêts et un coût de l’énergie toujours en hausse et des dotations de l’État qui stagnent, malgré l’inflation. »

Le huitième collège mulhousien sur le site DMC

Drone SupervisionLe site DMC accueillera le 8e collège de Mulhouse

Après échanges et en accord avec la Collectivité européenne d’Alsace (CEA), le huitième collège mulhousien sera bâti sur le site DMC, dans les prochaines années. « Ce projet de huitième collège court depuis plusieurs années, explique Alain Couchot, premier adjoint au maire délégué au Renouvellement urbain et conseiller d’Alsace. Après études, le site DMC a été retenu pour accueillir ce futur collège de 500 places, à taille humaine et qui préservera une partie du patrimoine industriel du lieu. » « Comme nous en avons, hélas, l’habitude sur les anciennes friches industrielles, des travaux de dépollution des sols sont nécessaires avant de pouvoir démarrer les travaux », souligne Michèle Lutz. Estimés à 3,6 millions d’euros, ces travaux de dépollution sont susceptibles d’être éligibles au fonds d’accélération de la transition écologique des territoires, dit « Fonds vert ». Le dimensionnement de ce traitement doit être encore approfondi par la réalisation d’un plan de conception des travaux qui est en cours. Le montant des travaux sera ajusté en conséquence.

Le réseau de vélos en libre-service va s’étendre

Catherine KohlerObjectif: une centaine de stations

40 stations et 300 vélos : mis en place depuis 2007, le réseau de vélos en libre-service VéloCité est « un service à la population, qui rencontre un vrai succès, souligne Claudine Boni Da Silva, adjointe au maire déléguée aux Mobilités et aux Déplacements doux. Le contrat passé avec JC Decaux, qui est adossé à un contrat global de mobilier urbain, arrive prochainement à échéance. Nous souhaitons dissocier le contrat de mobilier urbain et étendre le dispositif de vélos en libre-service, avec l’objectif de déployer une centaine de stations à Mulhouse et dans les communes alentour. Pour ce faire, une convention de groupement de commande avec les communes intéressées va être mis en place. » Par ailleurs, un service de stationnement de vélos sécurisé va être mis en place à partir du mois de juillet, sur différents sites mulhousiens.

500 000€ pour le nouveau budget participatif « mobilités douces »

« Après la réussite du premier budget participatif de 300 000€, qui a permis la réalisation de nombreux projets portés et choisis par les Mulhousiens, autour du programme Mulhouse Diagonales, la Ville lance un nouveau budget participatif, autour des mobilités douces, explique Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Vie citoyenne. Doté cette fois d’un budget de 500 000€, ce budget participatif s’adresse à tous, habitants, groupes d’habitants, associations, et vient renforcer la dimension citoyenne du projet de développement des mobilités douces. » Lancé depuis le 19 juin, ce nouveau budget participatif permet à tous de proposer un ou plusieurs projets autour des mobilités douces, jusqu’au 30 novembre. Après étude des projets par la Ville, les Mulhousiens seront invités à voter pour leurs projets préférés qui seront ensuite mis en œuvre. + d’infos : mulhousecestvous.fr

Le programme de renouvellement urbain s’amplifie aux Coteaux

Ville de MulhouseTrois nouveaux groupes scolaires vont être construits aux Coteaux

Initialement limité à la frange Est du quartier, le projet de renouvellement urbain des Coteaux s’orientait, en 2020, autour de la construction de trois nouveaux groupes scolaires, le traitement des voiries en impasse côté ouest, la démolition de logements sociaux et l’acquisition-démolition de la copropriété Peupliers-Nations. En octobre 2022, la Ville de Mulhouse, ainsi que les collectivités signataires de la convention, ont sollicité l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) pour la révision et l’amplification de leur projet.

Cette amplification est motivée par le nécessaire recyclage (acquisition puis démolition) des copropriétés Plein Ciel 1 et 2, qui conduit à une modification substantielle du projet initial. La création du « village urbain » va imposer une restructuration complète de la partie Est du quartier, à laquelle vient s’ajouter l’opération de construction d’un grand équipement social et culturel près de l’arrêt tramway « Nations ». Le montant total d’opération hors taxes proposé par CITIVIA SPL est de 52,2 m€. La participation totale de l’ANRU s’élève à hauteur de 25,5 m€ et Mulhouse Alsace Agglomération participe à hauteur de 1,7 m€ à l’opération de recyclage de la copropriété Peupliers-Nations. Le reste à charge pour la Ville de Mulhouse s’élève à 23,62 m€ H.T.

Par ailleurs, le conseil municipal a voté le subventionnement des frais de déménagement des ménages appelés à quitter les copropriétés Plein Ciel, à hauteur de 5 000€ maximum.

Parmi les autres sujets abordés lors de ce conseil municipal : la rénovation du gymnase Montaigne, pour un montant de 2,60 millions d’euros ; la dotation Politique de la ville, d’un montant de 2,87 millions d’euros, versés par l’Etat pour la construction des nouveaux groupes scolaires des Coteaux ; la création de la Cité éducative de Bourtzwiller, à l’image de celle existant aux Coteaux, dotée d’un budget de 1,2 million d’euros sur trois ans ; le vote des subventions aux acteurs culturels, d’un montant de 2,35 millions d’euros pour 2023 ; la subvention exceptionnelle de 70 000€ au Mulhouse basket agglomération pour soutenir la structuration du club…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Budget, vélos en libre-service… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

  1. Mme,Mr,

    L’état des rues de Mulhouse est déplorable, tout se dégrade: l’hôtel de ville, le stade de l’ill , le tribunal TGI, l’ancienne prison….
    Nettoyage du Nouveau Bassin et élagage le long du bassin…
    Il faut rénover partout. Mulhouse n’est pas digne d’une ville d’Alsace.
    On ne voit pas ça chez nos voisins Allemand ou Suisse.

  2. Finalement Dmc se dégonfle au fur et à mesure sur temps .
    Ce site est exceptionnel,et que voit-on s’y réaliser au fur et à mesure du temps ?
    Rien de consistant . Je pensais que c’était un écrin extraordinaire pour des projets d’envergure tri-nationale,mais pour l’heure uniquement des projets culturels,sociaux et maintenant un collège .
    Si ce n’est que ça ,autant alors réinvestir des lieux de notre Mulhouse largement désertés de toute vie économique de cette nature . Vous êtes entrain de gâcher Dmc car vous manquez d’ambition . Et la seule chose qu’il faille oser ,c’est débaucher des groupes étrangers situés en Suisse et en Allemagne ,et pour cela aller batailler à Paris afin que notre ville et notre région ,très très largement affectées par la distorsion fiscale liée à la frontière puisse jouir d’un statut fiscal particulier . Il faut arrêter d’être les idiots du Rhin Supérieur

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR