Suivez-nous :
Atelier du commerce : l’extension du plateau piétonnier sous les projecteurs | M+ Mulhouse

Atelier du commerce : l’extension du plateau piétonnier sous les projecteurs

4 janvier 2023 à 17h36 par 3 2481

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 4 minutes

C’est un Atelier du commerce particulier qui a ouvert l’année 2023, en présence du maire Michèle Lutz venue présenter, ce mercredi matin dans les locaux de la CCI, ses vœux aux commerçants et artisans, mais aussi l’extension du plateau piétonnier aux secteurs Arsenal-Tanneurs et Bons Enfants.

Projeter la ville dans 20 ans. « L’année débute sur les chapeaux de roue, Mulhouse se transforme, souligne Michèle Lutz. On demande deux choses au maire : s’occuper de sa ville au quotidien, mais aussi projeter la ville dans les 20 ans, pour quelle soit toujours adaptée aux futures générations, il en va de notre responsabilité. Cette extension du plateau piétonnier – et le développement des mobilités douces – visent à améliorer le cadre de vie, adapter la ville au changement climatique et renforcer l’attractivité commerciale et résidentielle du centre-ville, qui doit être le pôle d’attractivité des 283 000 habitants de l’agglomération. Quand on va au centre-ville, on doit trouver du commerce de qualité bien sûr, mais aussi un environnement favorable à la déambulation. »

Catherine KohlerLe maire et son équipe ont présenté les grandes lignes des aménagements aux commerçants et artisans.

Principes. Dans le sillage du premier programme Mulhouse Grand Centre, l’extension du plateau piétonnier se concentrera sur le secteur des rues de l’Arsenal, des Tanneurs et des Bons Enfants. « Cet aménagement qualitatif de deux millions d’euros s’inscrit dans la continuité de l’existant. Il est guidé par certains grands principes avec un plateau entièrement à niveau pour faciliter la déambulation et garantir l’accessibilité des secours, des matériaux associant porphyre et dalles béton, la création de nouvelles zones de terrasses et, enfin, la végétalisation et la plantation d’arbres. Selon les besoins, les zones resteront accessibles aux riverains, commerçants, taxis (…), à l’image de ce qui se passe dans les autres espaces piétonniers déjà existant à Mulhouse », souligne Claudine Boni Da Silva, adjointe au maire déléguée aux Mobilités.

Ville de Mulhouse Rue Bonbonnière (vue depuis la place de la Concorde).

Un an de travaux. Côté planning, les travaux s’opéreront par phases, à partir de la fin janvier, avec l’ambition d’être achevés fin 2023 pour l’ouverture du Marché de Noël. Avant l’aménagement piétonnier proprement dit, la Ville va procéder à la poursuite du remplacement de la conduite d’eau potable – engagée en 2022 – sur une distance de 400 mètres, rues des Tanneurs et de l’Arsenal, entre Porte Haute et la rue des Bouchers. Ces travaux de renouvellement de la canalisation d’eau potable s’ouvriront le 23 janvier rue de l’Arsenal (à l’intersection Porte Haute), pour se prolonger rue des Tanneurs (section Concorde-Bouchers) du 30 janvier au 24 février, avant de s’achever à la mi-avril par le raccordement de la conduite à Porte Haute. Ce n’est qu’à partir du 17 avril que les travaux d’aménagements piétonniers débuteront, avec un calendrier prévisionnel, portant jusqu’à fin juin, sur la rue de l’Arsenal et la placette Grand’rue ; rue Bonbonnière, place de la Concorde et rue du Raisin (juillet et août), puis rues des Tanneurs (septembre et octobre) et des Bons Enfants (octobre et novembre) et, enfin, impasses Bœuf et Coq (novembre).

Stationnement. En réponse à des demandes récurrentes issues de la phase de concertation du projet, l’offre de stationnement se verra amplifiée avec 150 places supplémentaires au Parking Porte Jeune B (travaux entre octobre 2023 et juin 2024). Dans le même ordre d’idée, la réhabilitation du parking Maréchaux, initialement programmée cette année, est reportée au deuxième trimestre 2024, alors qu’une offre de stationnement supplémentaire dans le secteur Porte Haute est à l’étude. Enfin, la Ville a pris la décision de renforcer le jalonnement dynamique pour indiquer, dès les entrées de Mulhouse, le nombre de places de stationnement disponibles. « À Mulhouse, nous avons une offre totale de 10 000 places de stationnement, dont 3 000 places dans les parkings en ouvrage et 2 300 places sur voirie en zone Orange au centre-ville. La piétonisation du secteur Arsenal-Tanneur n’enlèvera « que » dix places de stationnement, remplacée par huit places PMR. La capacité de stationnement en cœur de ville augmentera encore avec la mutation du parking de la Porte de Bâle, pour lequel Indigo s’est engagé à faire des travaux pour être plus attractif. Ce parking est situé à 5 mn de la place de la Réunion », explique Claudine Boni Da Silva, qui précise que « toutes les décisions ont été prises pour garantir la fluidité en matière de circulation automobile et l’accès aux parkings (notamment Maréchaux), en prenant en compte les avis exprimés lors des concertations ».

Catherine KohlerUne offre de stationnement supplémentaire dans le secteur Porte Haute est à l’étude.

Faire ensemble. « Ces décisions sont les résultats de la concertation engagée avec l’Agence de la participation citoyenne », souligne Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Vie citoyenne, qui prend en exemples les ateliers pour les commerçants du centre-ville et la Journée sans voiture en mai dernier, mais également la réunion publique du 26 septembre suivie, en octobre, de quatre balades sur le terrain… (lire notre reportage) « L’idée est de construire ce projet non pas face à face, mais côte à côte », poursuit l’adjointe au maire déléguée aux Mobilités. « La réussite de ce projet passe par les échanges constants avec les commerçants, comme lors des AG des associations des Vitrines de Mulhouse ou du Cœur de Mulhouse, explique Philippe Trimaille, adjoint au maire délégué au Commerce et à l’Artisanat. Nous sommes là, avec les services, pour répondre de manière adaptée aux demandes. » « L’idée est de construire ensemble pour l’intérêt général », conclut le maire en écho aux propos introductifs de Gilbert Stimpflin, président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), qui appelle de ses vœux « à travailler ensemble » et de Christophe Hett, président de la Chambre de métiers d’Alsace (CMA), qui voit en ce projet d’aménagement « la démonstration pour trouver les bonnes solutions ensemble ».

Retrouvez la synthèse des aménagements à venir ici

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Atelier du commerce : l’extension du plateau piétonnier sous les projecteurs

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR