Suivez-nous :
Arketex, le lin français plutôt que le plâtre | M+ Mulhouse

Arketex, le lin français plutôt que le plâtre

2 septembre 2022 à 14h43 par 1 2400

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Proposer une alternative écologique et 100% locale aux plaques de plâtre, c’est l’idée de la société mulhousienne Arketex, qui a imaginé une toile pour murs et plafonds tendus, en lin.

L’industrie textile façonne l’histoire de Mulhouse depuis le milieu du XVIIIe siècle. Si la plupart des grandes manufactures qui ont fait la renommée de la Cité du Bollwerk ont fermé leurs portes, des Mulhousiens continuent d’innover, dans la lignée des grands industriels. C’est le cas d’Hervé Munck, qui a lancé sa société Arketex, en 2019 : « Nous concevons des systèmes alternatifs à la plaque de plâtre, pour les murs et les plafonds, explique le fondateur et dirigeant de la société. Comme on est à Mulhouse, on le fait en textile ! »

« Un aspect écologique fort »

C’est à KMØ, dans les anciens locaux de la SACM, ancien fleuron industriel transformé en cité dédiée à la transformation numérique de l’industrie, qu’Arketex a pris ses quartiers. « Ici, on est très bien entourés et on a de beaux restes de l’industrie textile, poursuit Hervé Munck, qui s’est associé à l’ingénieur textile Serge Weibel dans cette nouvelle aventure. Je travaille dans le textile depuis 1998, j’étais associé dans différents projets et je voulais lancer le mien, avec un aspect écologique fort ! »

Du tissu tendu plutôt que du plâtre

DRIl est possible de personnaliser l’imprimé du tissu tendu, sur mur et plafond.

Le concept ? Remplacer les plaques de plâtre par un revêtement textile tendu : « En rénovation, l’avantage est la rapidité de mise en œuvre et le fait que ça ne dégage pas de poussière, expose l’entrepreneur. On réduit le temps de pose de quatre à un jour et le textile permet notamment de faire de la correction acoustique… » Classique, imprimé, acoustique ou même lumineux, le revêtement textile tendu ne représente pas un coût plus élevé que la plaque de plâtre, assure le fondateur et dirigeant d’Arketex. « On est dans la même gamme de prix, entre 50 et 75€ le mètre carré, entre 80 et 120€ avec un beau décor et une correction acoustique. »

Du lin français

Dans ses locaux de KMØ, Arketex conçoit ses systèmes techniques, ainsi que les profils de fixation des toiles, en PVC ou en aluminium. Mais c’est aussi là que l’entreprise a eu l’idée de travailler un « nouveau » matériau, le lin. « On n’a rien inventé, on a regardé l’histoire du textile et le lin est utilisé depuis 36 000 ans, c’est la fibre la plus ancienne qu’on connaisse ! » En plus d’être d’origine naturelle, le lin présente des avantages non négligeables : sa fibre est très résistante et ne nécessite pas d’engrais chimiques… Mieux, c’est un produit local, puisque 80% de la production mondiale de lin est produite en France, entre Caen et les Hauts-de-France.

Un produit 100% français

« Au final, notre produit est 100% Français, et à majorité alsacien, lâche Hervé Munck. On part de fibres françaises, le fil est fabriqué à Hirsingue chez Emmanuel Lang, tissé dans les Vosges et les décors sont imprimés à Colmar. De la plante au produit fini, le lin n’a pas fait plus de 1 000 km ! » Un argument de taille sur un aspect écologique mais aussi économique, avec un écosystème fort qui tend à se développer. « On a besoin de ces savoir-faire qui permettent de développer ces nouveaux systèmes, analyse Hervé Munck. A Mulhouse et dans la région, il existe un vrai écosystème, une filière complète ». Et l’entrepreneur de conclure, confiant : « Le textile va devenir l’une des plus grosses industries en Europe, pour l’habillement, l’architecture ou l’ameublement, il va se redévelopper de manière intensive ! »

+ d’infos sur www.arketex.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR