Suivez-nous :
Après 10 ans, le Festival sans nom s’en est fait un | M+ Mulhouse

Après 10 ans, le Festival sans nom s’en est fait un

18 octobre 2022 à 14h30 par 1 8800

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Le Festival sans nom fait son retour pour sa (déjà) dixième édition, les 22 et 23 octobre. De nombreuses rencontres avec des auteurs sont prévues, sous le parrainage d’Henri Loevenbruck.

Quand ils ont décidé de se lancer dans l’organisation d’un festival dédié au polar, à Mulhouse, en 2013, Dominique Meunier et ses comparses étaient loin de se douter que leur événement deviendrait une référence du genre dans l’Hexagone. Le Festival sans nom, non-baptisé en clin d’œil au célèbre « Livre sans nom », fête ses dix ans, les 22 et 23 octobre prochains, sur le campus universitaire de La Fonderie, mais pas uniquement. « Pour donner du sens au mot festival et sortir de ce qui serait un simple salon littéraire, nous avons délocalisé certains événements », confie Dominique Meunier, le président du festival.

Rencontres et police scientifique

Les lecteurs, habitués ou non du festival, passionnés de polar ou novices, pourront ainsi assister à une lecture d’extraits de romans à la bibliothèque Grand’rue (sam. 22 octobre à 15h30), découvrir l’exposition de photos du Groenland par l’auteur Mo Malo au Zoo, ou encore assister à une projection du film « La rumeur » de William Wyler, au cinéma Le Palace (dim. 23 octobre à 18h). Pour le reste, les festivaliers ont rendez-vous à La Fonderie avec une trentaine d’auteurs, qui alterneront entre conférences, tables rondes et séances de dédicaces. Une surprenante animation, autour d’une scène de crime fictive, sera proposée par des membres de la bien réelle police scientifique.

Une programmation « qui a de la gueule »

Et si près de 45 000 personnes ont fait le déplacement lors des neuf dernières éditions, c’est assurément pour le casting des auteurs présents. Une liste d’auteurs invités particulièrement dense et bien sentie cette année, autour du parrain de cette dixième édition, qui n’est autre qu’Henri Loevenbruck. « Quand je relis la liste des auteurs, je me redis souvent : put***, quelle programmation, ça a de la gueule, s’exclame Luc Widmaier, de la librairie Bisey et vice-président du festival. Nous avons les plus grands noms du polar français, ainsi que des étrangers ! »

« Que des grands noms du roman noir »

Les connaisseurs apprécieront la présence, entre autres, de Ian Manook, Dominique Manotti, Bernard Minier, Ivan Zinberg, Franck Thilliez, Danielle Thiéry ou encore de l’indéboulonnable Roger Jon Ellory, dont le nom est indubitablement lié à celui du festival. « Beaucoup d’auteurs présents sont d’anciens parrains du festival, poursuit Luc Widmaier. Il n’y a que des grands noms du roman noir, qui en représentent toutes les tendances ! » La programmation éclectique s’adresse « aux amateurs de polars, à ceux qui veulent découvrir le genre, ainsi qu’aux amateurs de littérature tout court », poursuit Luc Widmaier. Tout le monde devrait donc y trouver son compte : « Avec des auteurs comme Bernard Minier ou Olivier Norek, les gens viennent même si le livre est mauvais, plaisante Dominique Meunier. Nous avons un public très connaisseur à Mulhouse, les gens achètent même des auteurs peu connus et nous font confiance ! »

Des prix et des surprises

Le Festival sans nom, ce sont aussi plusieurs concours, dont les remises de prix rythmeront tout le week-end festif autour du roman noir : le Grand prix du Festival sans nom, choisi par le jury parmi une sélection de huit romans, le prix des lecteurs des bibliothèques, le concours d’écriture des collégiens, qui sont invités à écrire une quatrième de couverture à partir de la couverture d’un roman, ou encore le concours photo Ramon Ciuret… Et pour cette édition particulière qui marque une première décennie de festival, les organisateurs promettent également plusieurs surprises, sans fioritures : « Il n’y aura pas un feu d’artifice en permanence, nous sommes dans la littérature, nous sommes des gens sobres », conclut Hervé Weill, l’autre vice-président du festival.

Samedi 22 et dimanche 23 octobre, au campus de La Fonderie et divers lieux.
+ d’infos sur www.festival-sans-nom.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR