Suivez-nous :
Apose, des montres de luxe made in Mulhouse ! | M+ Mulhouse

Apose, des montres de luxe made in Mulhouse !

19 juillet 2021 à 13h38 par 3 2685

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Apose, une nouvelle marque de montres de luxe a fait son apparition dans le paysage français, en novembre dernier. Et si on en parle sur M+, c’est parce que deux Mulhousiens sont aux manettes de cette entreprise mulhousienne !

L’un s’occupait de l’innovation dans un grand groupe horloger suisse, l’autre du design. En novembre dernier, après 10 ans passés au pays de l’horlogerie, Ludovic Zussa et Didier Finck ont décidé de rentrer à Mulhouse et de voler de leurs propres ailes, en lançant Apose, leur marque de montres de luxe, fabriquées en France. « Cela faisait dix ans qu’on travaillait dans le domaine, on a proposé beaucoup de choses qui n’ont jamais vu le jour, explique Ludovic Zussa. On voulait proposer nos créations, avec notre style et retrouver notre liberté de créer ! »

80% des pièces fabriquées en France

S’il n’est pas politiquement correct de le dire, la crise sanitaire a été une sorte d’opportunité pour le duo mulhousien, qui a pu quitter le groupe suisse pour se lancer, avec une philosophie forte : produire, autant que possible, les montres en France. « La particularité de nos montres, c’est que 80% des pièces qui les composent sont fabriquées en France », confie Didier Finck. Si le mouvement automatique est fabriqué de l’autre côté du Jura et les bracelets sont manufacturés en Italie, ce sont les deux seules exceptions. Des « exceptions exceptionnelles » d’après le site d’Apose, qui n’hésite pas à donner la liste des fabricants des différents composants de ses montres.

Catherine Kohler

Bientôt assemblées à Mulhouse

Des montres jusque-là assemblées dans un atelier de Besançon, qui seront bientôt « made in Mulhouse », la marque s’étant attachée les services d’un horloger, Romain Thiriet, qui assemblera les montres dans les locaux mulhousiens de la marque, quai de l’Alma. Des montres justement, parlons-en, qui se démarquent par leur forme comme par leur simplicité. « Nous avons voulu rester très sobres, en mêlant un style artisanal et le luxe français », poursuit Ludovic Zussa. « Notre petit pas de côté, c’est que la montre n’est ni carrée, ni ronde », complète Didier Finck, faisant référence à la forme caractéristique de ses montres, toutes automatiques et unisexe.

Vente directe

Les montres d’Apose, qui, bien que fabriquées en France avec 80% de composants issus de l’Hexagone, restent abordables, au regard des tarifs habituels d’un marché habitué à affoler les cartes bleues. « Nous voulions montrer qu’on peut produire en France à un coût abordable, avec des finitions identiques à celles de montres à 20 000 euros », explique Didier Finck. S’il est possible d’acheter une montre française à un tarif situé autour de 1 600 euros, c’est aussi parce que Didier Finck et Ludovic Zussa ont privilégié la vente directe plutôt que de passer par des distributeurs. « On veut offrir une autre expérience client », conclut le duo, qui fait de la proximité son cheval de bataille.

+ d’infos sur www.apose.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

5 réponses à “Apose, des montres de luxe made in Mulhouse !

  1. Quelle indécence! Tiré profit de la crise sanitaire pour se remplir les poches et venir afficher fièrement sa réussite grace à l’épidémie. PITOYABLE!

    1. C’est votre commentaire qui est indécent !
      Quel est le rapport avec la crise sanitaire ?
      Vous n’imaginez même pas le travail qu’il y a eu derrière et qui a commencé bien avant l’épidémie !

    2. Sérieusement je l’ai pas l’habitude de commenter les commentaires mais je voudrais seulement que les gens se souhaitent plus de succès les un aux autres. Les monsieur montre je me les collais pas personnellement mais je leur souhaite une réussite comme à tout un chacun qui prends son courage et se lance à son compte. Faut quand même se dire qu’ils ont pris des risques et quittes des postes aux salaires plus que confortables pour lancer leur entreprise. Belle réussite à tous qui se lancent et aussi à ceux qui par leur travail pour qqun font que leur entreprise fonctionne.

  2.  » la crise sanitaire a été une sorte d’opportunité  » Ce n’ai pas moi qui le dit, mais l’article ci-dessus, qui est indécent?? Effectivement je n’imagine même pas et à vrai dire je m’en glande, le paraître bobo et le capitalisme me passent largement au-dessus. Maintenant, que ma liberté d’expression ne vous convienne pas c’est dommage, mais faudra faire avec.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR