Suivez-nous :
« Alors ?! » : la websérie mulhousienne qui aborde le handicap avec humour | M+ Mulhouse

« Alors ?! » : la websérie mulhousienne qui aborde le handicap avec humour

27 janvier 2023 à 16h37 par 1 3240

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Aborder le handicap avec humour, c’est le pari réussi de la websérie « Alors ?! », dont les épisodes sont visibles gratuitement, chaque semaine, sur Internet. Créée par Laure Cescutti et réalisée par Maxime Werner, cette série 100% mulhousienne dynamite les clichés, avec une écriture qui fait mouche.

C’est un beau projet, 100% mulhousien, né de la créativité et de la ténacité de sa créatrice et de son besoin « d’exploser les cases dans lesquelles on enferme les gens en situation de handicap » : la websérie « Alors ?! » se dévoile sur Internet, depuis ce mois de janvier 2023. Soit 11 épisodes de 2 minutes environ, à raison d’un nouvel épisode chaque semaine, où le handicap est abordé avec beaucoup d’humour et sous toutes ses facettes : les difficultés du quotidien, les relations amoureuses, la déshumanisation dans la gestion purement administrative des situations et des gens…

À l’origine de cette création originale, on retrouve la Mulhousienne Laure Cescutti, professeure des écoles et membre de la compagnie mulhousienne de théâtre d’improvisation Les Impropulseurs. « Je suis quelqu’un d’engagé et j’avais envie de partager mon point de vue et de dire des choses qui, pour moi, devaient être dites. Mon humour est un peu caustique et, dans la série, je joue moi-même un personnage, à partir de situations réelles ou imaginaires. » Réalisée par le vidéaste mulhousien Maxime Werner, la série ne prétend pas être « la » série référence sur le handicap mais se veut le reflet des réflexions des ses auteurs et de leur volonté qu’un autre regard soit porté sur des personnes souvent dans l’ombre.

« Qu’est ce que je peux apporter de plus ? »

« À l’origine, il y a une envie très forte de monter sur scène, d’assumer le côté artistique de ma personnalité que j’avais mis de côté, en me concentrant sur mon travail et à cause du handicap qui a surgi dans ma vie, explique Laure Cescutti. Pendant longtemps, je ne me suis pas sentie légitime, il y a déjà tellement d’artistes, qu’est-ce que je peux apporter de plus ? Parallèlement, j’ai découvert la complexité du labyrinthe administratif dans lequel sont plongées les personnes en situation de handicap pour obtenir des aides. Face à ces difficultés et aux acronymes et sigles à répétition, beaucoup de gens ne font pas valoir leurs droits et se retrouvent dans des situations dramatiques. Au final, on a presque l’impression de ne plus être un citoyen… »

En laissant mûrir un peu tout ça et suite à une rencontre avec Julie Frigeni, l’une des figures du théâtre d’improvisation à Mulhouse, Laure Cescutti prépare un spectacle pour la scène ouverte Le Brivan, que la crise sanitaire transformera en spectacle virtuel, en visio. C’est une autre rencontre, avec Maxime Werner, via le théâtre d’improvisation, qui va lancer le projet de websérie. Alors que celui-ci vient de démarrer son activité de vidéaste, Laure Cescutti lui propose une collaboration autour d’un premier sketch. Après un premier travail d’écriture, deux premiers épisodes voient le jour, début 2022. « C’était fascinant de voir que quelque chose qui germe dans notre tête puisse ainsi devenir réalité ! C’était aussi frustrant car nous n’avions pu financer que deux épisodes, alors que nous avions de la matière pour en faire plus… »

Un élan de solidarité et de soutien

Pour continuer à faire exister le projet, Laure et Maxime mettent alors en place un financement participatif et s’investissent à fond pour le faire aboutir. Le succès est au rendez-vous et la cagnotte de 3 000€ est vite atteinte, et même dépassée. « Cet élan de solidarité et de soutien autour du projet a été super, beaucoup de gens ont participé et plusieurs bénévoles ont donné de leur temps et mis leurs compétences au service du projet. » L’été et l’automne 2022 ont été consacrés au tournage, dans de nombreux lieux différents, puis au montage des épisodes, qui se sont enrichis de phases successives de réécritures, mais également d’un son et d’habillages sonores et visuels soignés. Dans l’esprit de séries telles que Bref ou Un gars, une fille, les épisodes sont courts et rythmés, et peuvent se regarder séparément ou à la suite.

« Les retours et les avis des spectateurs sont positifs et nous sommes très fiers de ce que nous avons créé, d’autant plus que ça a nécessité beaucoup d’énergie et de travail, à côté de nos métiers respectifs. Actuellement, on profite de tout ce qui se passe et on ne se pose pas de questions pour la suite, on verra en fonction des opportunités et de l’envie. Ce qui est sûr, c’est que je me sens désormais plus légitime et que je suis soulagée d’avoir trouvé ce média pour exprimer ce que j’avais à dire. Je suis moins en colère, j’ai pu m’exprimer en faisant quelque chose de beau et j’espère que cela peut inspirer d’autres gens à avoir plus confiance en eux et à oser se lancer ! »

Retrouvez « Alors ?! » sur Youtube et sur Facebook, un nouvel épisode est disponible chaque semaine.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR