Suivez-nous :

6 juin 2024 à 12h29 par 9 522 16

11,7 millions d’euros de la Région Grand Est pour la transformation de Mulhouse

11,7 millions d’euros de la Région Grand Est pour la transformation de Mulhouse | M+ Mulhouse
11,7 millions d’euros de la Région Grand Est pour la transformation de Mulhouse | M+ Mulhouse

11,7 millions d’euros de la Région Grand Est pour la transformation de Mulhouse

6 juin 2024 à 12h29 par 9 52216

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Plan vélo, Plan lumière, Mulhouse Diagonales, rénovation énergétique, aménagements des secteurs DMC, ZAC Gare ou Fonderie, rénovation patrimoniale… Signé mercredi, le Contrat métropolitain traduit l’engagement de la Région Grand Est auprès de la Ville, à travers une enveloppe de 11,7 millions d’euros, fléchée vers les grands projets structurants.

Il avait fait partie des délibérations du dernier conseil municipal d’avril (lire notre article). Le Contrat métropolitain a été officiellement signé, hier mercredi 5 juin, par le maire de Mulhouse, Michèle Lutz, et Franck Leroy, président de la Région Grand Est. Cette signature intervient après celle du Pacte territorial de relance et de transition écologique, en 2022. Elle traduit l’engagement de la Région auprès de la Ville, à travers une enveloppe de 11,7 millions d’euros fléchée vers des projets structurants, qui ne manquent pas à Mulhouse. Plan vélo, Plan lumière, Mulhouse Diagonales, rénovation énergétique, aménagements des secteurs DMC, ZAC Gare ou Fonderie, rénovation patrimoniale… Pas moins de 23 projets phares sont engagés pour transformer profondément la cité, ces prochaines années, pour un coût total de 60 millions d’euros.

Catherine Kohler La signature s’est déroulée mercredi, en présence de Franck Leroy, président de la Région Grand Est, et du maire de Mulhouse, Michèle Lutz.

« Un moment clé de la transformation de Mulhouse »

« Cette signature témoigne de la confiance accordée par la Région Grand Est à notre collectivité, avec un soutien de près de 12 millions d’euros, sur un coût total des opérations qui s’élève à 60 millions d’euros, souligne le maire de Mulhouse. C’est un effort conséquent, à un moment clé de la transformation de Mulhouse. » Des propos appuyés par le président de la Région Grand Est : « Non seulement Mulhouse se transforme et ça se voit, mais, plus encore, Mulhouse se transforme et ça ne fait que commencer, quand on voit les nombreux projets lancés. C’est une belle promesse pour les Mulhousiens dans une ville qui se renouvelle. Nous mobilisons nos énergies et nos moyens (11,7 millions d’euros, fonds régionaux et européens confondus), pour que la qualité de vie de nos concitoyens s’améliore dans une ville qui a été au cœur de la tourmente en 2020, lors de la crise sanitaire, qui a su la surmonter et qui prépare, aujourd’hui, un avenir des plus heureux. »

« Ce pacte s’inscrit dans le projet municipal »

Catherine Kohler Parmi les sites visités en cours de transformation, les locaux de « Miroir Cité », rue Lavoisier.

Le tout « dans un contexte particulier et une conjoncture où les finances se font plus rares, qui nous amènent à renforcer les partenariats », précise Florian Colom, adjoint au maire délégué aux Finances. Et le premier adjoint au maire, Alain Couchot, de recontextualiser : « Ce pacte s’inscrit dans le projet municipal mulhousien, une ville apaisée, durable et de bien-être, autour de quatre axes majeurs : les mobilités douces, la sobriété énergétique, la nature en ville et la transformation urbaine. » Autant de projets à venir, en cours de réalisation ou bouclés, que la délégation présente, emmenée par Michèle Lutz et Franck Leroy, est allée constater de ses yeux lors d’une tournée dans des secteurs clés : à Briand-Roosevelt où les aménagements du Plan de développement des mobilités douces sont en route ; sur le site anciennement « Miroir Cité », racheté par la Ville et en passe d’être réinvesti progressivement, à l’image de l’installation de l’école-fabrique La Petite Manchester en rez-de-chaussée d’ici la fin d’année, puis dans le nouveau cœur piétonnier du centre-ville, récemment inauguré.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

16 réponses à “11,7 millions d’euros de la Région Grand Est pour la transformation de Mulhouse

  1. L’idée d’avoir fait participer les Mulhousiens, à donner leurs avis et leurs souhaits de redonner à notre belle Ville de Mulhouse de la nouveauté aussi bien, écologiques mais aussi pratique.
    Je dis bravo

  2. Espérons que dans ces sommes le pont de la fonderie sera de la partie, question revues de presse c’est une aberration que rien n’est fait dans ce sens.
    Alors croissont les doigts, l’espoir fait vivre mais l’attente est pire.

  3. J’espère que l’enveloppe de 50.000€ destinée a un…banc place de la bourse, soit utilisée a des fins bien plus utiles .
    Les rues de notre ville sont extrêmement abîmées, les nids de poule et des dos d’âne trop hauts, non seulement abîment les véhicules, causent des chutes à moto et question santé nôtre dos souffre aussi.
    Notre ville a besoin dans bon coup de désherbage, bientôt les herbes seront plus grandes que les arbres.
    Embellir notre ville oui bien-sûr mais notre ville ne s’arrête pas à la gare, au centre ville et au musée de l’automobile.

  4. Bonjour, riveraine dans le secteur Salengro depuis 30ans, je trouve que le stationnement des véhicules dans cette rue ne devraient être que d’un côté. Actuellement on zigzague entre plots, voitures qui ne respectent pas les panneaux de priorité et encore moins la limitation de vitesse, hyper dangereux pour les vélos, trotinettes et piétons.

  5. L avantage avec Mulhouse, pas besoin de se déplacer, tu fais le tour du monde en 4 heures, mieux que Jules Verne il suffit de passer , l’avenue Aristide Brigand euh Briand, etc, pour faire baisser l immobiliers, vous êtes des pros, pour regler la délinquance, des amateurs,
    Cette ville à l’image de notre pays est un refuge pour personnes très bien intentionnées

  6. Et évidemment comme l’an dernier on va augmenter la taxe foncière fortement vu qu’il n’y a plus de taxe d’habitation pour financer tous ces travaux  » d’embellissement de la ville  » et pourquoi donc ne serais ce que les propriétaires immobiliers qui paient alors que tous les mulhousiens profitent de ces pseudos améliorations du cadre de vie de la ville ???

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR