Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Utopia House : quand La Kunsthalle largue les amarres… | M+ Mulhouse

Utopia House : quand La Kunsthalle largue les amarres…

7 mai 2018 à 16h24 par 1 1170

En 2016, la Kunsthalle a invité l’artiste Jan Kopp à collaborer avec les élèves du lycée Saint-joseph de Cluny pour repenser le foyer du lycée. Deux ans et de nombreuses rencontres plus tard, c’est un bateau de 14m de long qui a pris la direction du Sud, ce lundi matin…

« Je n’ai jamais fait ça de ma vie ! » Il y a encore deux ans, l’artiste allemand Jan Kopp ne pensait certainement pas qu’il allait se retrouver, ce lundi matin, à devoir baptiser un bateau dont il sera le capitaine pendant près d’un mois… C’était sans compter sur La Kunsthalle, qui a lancé une commande artistique en 2016, en lien avec le lycée Saint-Joseph de Cluny. Au départ, la réflexion portait sur la réfection du foyer des élèves du lycée de l’avenue Salengro. « L’idée est que l’artiste associe un groupe dans toutes les étapes de création d’une œuvre », explique Sandrine Wymann, directrice de La Kunsthalle, qui a déjà accueilli l’artiste dans le cadre d’une résidence en lien avec l’université.

Thomas IttyL’artiste Jan Kopp, quelques minutes avant le départ.

14m de long

« Utopia House », c’est le nom de l’œuvre, s’est construite au fil de l’eau, sans mauvais jeu de mot… Des rencontres et discussions entre l’artiste et les élèves du lycée mulhousien est née l’idée d’une structure capable de naviguer mais aussi de constituer un toit une fois retournée, l’artiste étendant sa réflexion aux questions de la mobilité, de l’hébergement d’urgence ou encore aux besoins de l’architecture alternative. Au final, c’est un bateau de 14 mètres de long sur 5 de large qui a été imaginé par les lycéens du Cluny, construit par ceux du lycée du bâtiment – Gustave Eiffel de Cernay, le tout en lien avec Jan Kopp.

Projet hors normes

« Ce projet est complètement hors normes, c’est le plus complexe et difficile que je n’ai jamais fait, confiait l’artiste, quelques minutes avant son embarquement. Ce projet n’est possible que lorsque l’on travaille avec des gens prêts à tout, nous avons rencontré autant d’impossibilités que d’écluses sur le chemin ! » Des impossibilités qui n’ont pas empêché le bateau d’être construit et mis à l’eau. La première longue étape de la construction étant achevée, Jan Kopp et une quinzaine de lycéens ont embarqué pour un voyage d’une quinzaine de jours et 126 écluses jusqu’à Lyon, où Utopia House sera exposé à la Fondation Bullukian. « C’est une découverte pour moi, je n’ai jamais navigué », s’enthousiasmait Fabien, lycéen de première en bac pro Gestion des administrations.

Thomas IttyUtopia House, juste avant son premier franchissement d’écluse, ce lundi matin.

A la Kunsthalle cet automne

Au fil des étapes et des écluses, les lycéens se relaieront sur le bateau. « Ce voyage est la deuxième étape, la troisième étant sa transformation en habitat. Mais il doit y avoir trente étapes et chacune était un pari extraordinaire », s’amuse l’artiste. Si le projet vit au fil de l’eau et évolue grâce au soutien de nombreux partenaires, son destin concernant sa transformation en toit pour le foyer du lycée n’est pas scellé pour l’instant. Seule certitude, pour ce que Sandrine Wymann estime être un « projet emblématique de ce que l’art peut amener à la vie », son retour à Mulhouse en juin et son exposition à La Kunsthalle, du 13 septembre au 11 novembre prochain !

+ d’infos sur kunsthallemulhouse.com, www.facebook.com et www.instagram.com/utopia.house

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR