M+ supplément thématique : « Mulhouse, grandeur nature ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Tunnel de la Voie Sud : deux mois après | M+ Mulhouse

Tunnel de la Voie Sud : deux mois après

22 juin 2018 à 11h52 par 2 9562

Deux mois après son ouverture, le tunnel de la Voie Sud a trouvé son rythme de croisière. Des opérations de comptage seront menées à l’automne alors que la Ville souhaite rappeler que l’ouvrage est interdit aux cyclistes et aux piétons.

C’est un équipement tout neuf, véritable concentré de technologies, qu’empruntent, depuis le 21 avril dernier, les automobilistes qui circulent dans le secteur de la gare. Le tunnel sous le parvis de la gare, chaînon jusqu’alors manquant de la Voie Sud, est venu apporter la touche finale à cette nouvelle voie structurante des déplacements dans l’agglomération. En permettant de relier directement Brunstatt, à l’Ouest, à Illzach et Riedisheim, à l’Est, sans passer par le centre-ville, la Voie Sud améliore les déplacements dans l’agglomération, et apaise la circulation des rues alentour et des axes parallèles. Elle offre également un meilleur accès à la gare centrale et à son quartier d’affaires, en plein développement, mais aussi au secteur de la Fonderie.

Rodage

Equipé d’outils à la pointe de la technologie, ce tunnel de 330 mètres a connu une période de rodage, avec quelques soucis techniques, inhérents à la mise en route d’un équipement de cette envergure, mais n’a connu aucun accident ou incident.

« Nous avons dû fermer le tunnel à sept reprises durant sa première semaine de fonctionnement, explique Manuel Ory,  chef du service domaine public routier de la Ville de Mulhouse. Cela était notamment dû au déclenchement de fausses alarmes, liées au calibrage du matériel, notamment des caméras à détection automatique d’incidents. Depuis, il n’y a pas eu de fermeture, excepté lors de la détection d’un véhicule hors gabarit, qui a dû repartir en marche arrière, avec l’aide de la police municipale. D’autres alarmes ont été le fait de cyclistes et de piétons qui ont emprunté le tunnel,  alors que cela est formellement interdit et indiqué, pour des raisons de sécurité. »

Une solution aux nuisances sonores

Une opération de comptage des véhicules dans tout le secteur de la gare sera menée à l’automne, après la période estivale où la circulation est généralement moins dense. De nouveaux équipements comme une station météo et un outil de mesure de la température de la chaussée, seront également mis en place.

Suite au signalement des nuisances sonores par les plaisanciers du port, liées à la ventilation de la galerie latérale de sécurité, en surpression d’air pour éviter aux fumées de s’y engouffrer en cas d’incendie, la Ville a mené une étude pour trouver une solution. « Dès la mi-juillet, la ventilation ne sera mise en route qu’en cas d’accident ou d’incendie. Elle devra également être mise en marche pendant une heure quotidiennement, entre 9h et 15h, afin d’assurer son bon fonctionnement et d’assainir l’air de la galerie. Nous avons travaillé avec la capitainerie du port pour définir les horaires les moins gênants possibles pour les plaisanciers. »

Du côté du pont de la Fonderie, où des embouteillages peuvent se produire aux heures de pointe, une réflexion est en cours pour améliorer le fonctionnement du carrefour et fluidifier la circulation, avec différents scénarios à l’étude.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Tunnel de la Voie Sud : deux mois après

  1. Le pont de la fonderie est à revoir
    Rétrécir le trottoir …et on aurait dû mettre se pont en biais ! et après le passage sous le pont est aussi problèmatique
    A revoir, sinon le tunnel est génial.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR