Vivez un été à Mulhouse
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Street-art : la beauté universelle de Dourone aux Coteaux | M+ Mulhouse

Street-art : la beauté universelle de Dourone aux Coteaux

22 avril 2017 à 11h13 par 2 6551

Le 15, rue Mathias Grünewald est désormais orné d’une fresque monumentale. Un mur peint de plus pour Mulhouse, réalisé par l’artiste espagnol Dourone ces quinze derniers jours.

Une nouvelle fresque monumentale, « Même composition, même beauté », s’est ajoutée à la longue liste des murs peints de Mulhouse. Cette fois, c’est l’artiste espagnol Fabio Lopez, alias Dourone, qui a passé deux semaines perché sur une nacelle pour peindre une façade aveugle de 38m de haut, aux Coteaux, assisté par sa compagne, Elodie Loll. « Cette fresque est le fruit d’un travail partenarial entre la galerie Orlinda Lavergne, la Ville et m2A habitat, explique Séverine Naveos, qui a suivi le projet pour le bailleur social. L’objectif est de valoriser les habitants et l’endroit où ils vivent ! »

« Une autre image du quartier »

Le moins que l’on puisse dire, est que l’opération semble réussie. En peignant, sur une surface de quelque 460m², un aussi beau qu’immense portrait de femme, Dourone a donné des couleurs au quartier.

« C’est un cadeau pour nous, les gens sont contents, explique Corinne, la gardienne de l’immeuble, 15, rue Mathias Grünewald. Ça donne une autre image du quartier, les Coteaux, ce sont aussi de belles choses ! Les habitants ont suivi les travaux et étaient très contents ! »

Christophe SchmittUn atelier street-art pour les enfants était proposé avant l’inauguration de la fresque.

Atelier pour les enfants

A une petite heure de l’inauguration, ce jeudi 20 avril, des enfants s’affairent dans des locaux de l’Afsco voisine, lors d’un atelier de street-art. Entre deux pochoirs faits à la bombe, Félicia confie :

« C’est joli, en plus la fresque ressemble à ma maman ! Je pense qu’il en faudrait plus de fresques, partout. J’ai vu celle d’Inti au marché mais je préfère celle qu’ils ont faite sur mon immeuble ! »

Bilel, quant à lui, part dans une interprétation plus philosophique de l’œuvre : « Je suis allé voir plusieurs fois comment ils peignaient et je trouve que c’est beau. Ça montre qu’il n’y a pas de différences, quelle que soit notre couleur de peau ! »

Christophe SchmittLes artistes, Fabio Lopez alias Dourone et Elodie Loll.

Plus grande réalisation en France

Pour le duo d’artistes, cette fresque est leur plus grande réalisation en France : « Je peins sur des murs depuis très longtemps, explique Fabio. Sur un mur aussi grand, les sensations sont différentes, il faut prendre plus de recul… » Une opportunité de taille notamment rendue possible grâce à la galeriste Orlinda Lavergne : « Elle nous a contacté en 2015, pour nous proposer de faire une exposition à Mulhouse. On a dit ‘OK mais on veut bien faire un mur aussi’ ! », s’amuse le duo. Deux ans plus tard, Mulhouse compte donc un nouveau mur peint, faisant la fierté de la ville dans le monde entier : « Cette œuvre parcourt déjà le monde à travers les réseaux sociaux, on parle des Coteaux à travers le monde, c’est formidable, lâche le maire, Jean Rottner. Ce portrait amène une douceur, un regard, il apaise. Aujourd’hui, Mulhouse est une ville apaisée, qui respire et s’ouvre de nouveaux horizons, ce visage illustre cela ! »

Dourone puissance trois à Mulhouse

En plus de leur fresque permanente qui habille le 15, rue Mathias Grünewald, Fabio Lopez et Elodie Loll exposent à la galerie Orlinda Lavergne, 33, rue des Trois Rois jusqu’au 26 mai. Toujours dans le centre-ville, Dourone fera une apparition remarquée rue de la Moselle, où il peindra le M.U.R, ce week-end !

+ d’infos sur www.orlinda-lavergne-gallery.com et

 

Discuter

Une réponse à “Street-art : la beauté universelle de Dourone aux Coteaux

Laisser un commentaire