M+ supplément thématique : « Sécurité : un droit pour tous ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Conférences

mardi 12 février 2019 - A 20h00

Bioéthique et nouvelles technologie

Centre Teilhard de Chardin, Mulhouse

Bioéthique et nouvelles technologie, quelle humanité préparons-nous ?
ET QUE DEVIENDRONT NOS VULNÉRABILITÉS ?

Avec Dr Marie-Jo THIEL, professeur des Universités, directrice du Centre Européen d’Enseignement et de Recherche en Ethique (CEERE), membre de l’Académie pontificale pour la Vie.

« La convergence technologique de la médecine augmentée prétend et promet de vaincre toute fragilité et toute vulnérabilité. Faut-il la croire ? Peut-elle vraiment résoudre la question du vieillissement, vaincre le cancer, prévenir la dépression et le handicap, voire empêcher la mort ? Et cela est-il souhaitable ? » s’interroge le Professeur Marie-Jo Thiel.
« En fait, de quoi parle-t-on quand on dit fragilité, fragilisation et vulnérabilité ? Chacun.e est heureux de profiter des avancées de la médecine, de ses technologies et de ses thérapeutiques. Et comme dit un dicton populaire : « il ne faut pas cracher dans la soupe ». Il faut se réjouir qu’on sache aujourd’hui mieux prévenir, diagnostiquer, traiter et guérir. Mais en même temps, ne sommes-nous pas loin du compte ? Et à y regarder de plus près, la fragilité et la vulnérabilité sont-elles « l’ennemi à abattre » ? Aura-t-on résolu la question du sens de l’existence en les ayant éradiquées ? »
« Le faire médical – poursuit le Professeur Thiel – a bien des avantages quand il reste à sa juste place, au service de l’être humain. Il doit remédier aux conséquences délétères de la fragilisation, mais il n’est pas en capacité d’éradiquer la vulnérabilité comme porosité existentielle. Et cela est heureux. Mais alors que faire de ma vulnérabilité ? Peut-elle contribuer d’une manière ou d’une autre à mon humanisation ? »
La question est déroutante mais elle parait pertinente : si nous devenions invulnérables, pourrions-nous encore pleurer de joie devant l’enfant qui nait ? Si nous devenions immortels, pourrions-nous encore mourir d’amour ?

Le Professeur Marie-Jo Thiel est médecin, philosophe et théologienne, professeur des Universités à Strasbourg, directrice du Centre Européen d’Enseignement et de Recherche en Ethique (CEERE) ; parmi ses nombreuses missions, elle a notamment été membre du Groupe européen des sciences et nouvelles technologies (GEE) pour l’Union Européenne jusqu’à 2016.

Tarif : 7 €
Tarif réduit pour les chômeurs et les étudiants : 3.50 €
Gratuit pour les lycéens

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR